6 conseils hot pour dominer son homme

dominer son homme

 

Grey : Ce soir au lit, c’est moi qui décide ! 6 conseils hot pour dominer son homme.

Ce soir, vous aimeriez mener la danse au lit et rendre votre homme complètement fou ? A l’occasion de la sortie du tome 4 de « 50 Nuances de Grey », sobrement intitulé « Grey », le 28 juillet aux éditions JC Lattès, laissez parler votre côté dominatrice. Nous avons discuté avec Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute et fondatrice de Piment Rose, qui nous a livré 6 conseils pour tenir les rênes dans les règles de l’art. Vous allez le surprendre.

Lancez-vous… pour de vrai !
A chaque fois qu’on a voulu dominer notre homme au lit, la pudeur (ou la flemme ?) nous a rattrapée. Pour oser une bonne fois pour toutes, Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute, invite dans un premier temps à revoir la définition du mot dominer, qui est connoté  » violence « . On parlera plutôt de « prendre le contrôle, le pouvoir », d’être « initiatrice ». C’est beaucoup plus simple d’accès que de s’imaginer d’emblée avec un fouet ! Autre chose importance selon notre experte : poser un cadre et ne pas hésiter à prévenir. On avertit son homme « Et si ce soir, tu me laissais te surprendre ? ». Ainsi amenée, la « séance domination » apparaît comme un jeu de rôles ludique. De plus, poser la question à son homme permet d’éveiller sa curiosité et lui accorde la totale liberté de dire non, surtout si on lui envoie un petit message dans la journée en lui laissant le temps de répondre. Alors quand il nous dit « oui », quoi de plus rassurant et moteur pour oser ce soir prendre véritablement les… choses en mains ?

Respectez l’autre
Dominer au lit, c’est entreprendre un jeu de pouvoir dans le respect mutuel. Ce n’est pas profiter de la « faiblesse » de monsieur pour lui mettre un doigt dans l’anus parce qu’on a toujours eu envie d’essayer ! C’est simplement pratiquer autrement ce qu’on aime pratiquer d’habitude, pour faire grimper le plaisir, se découvrir d’un autre angle, aborder de nouvelles jouissances. Donc, on ne passe pas du jeu à l’abus même si on peut tester de nouvelles petites choses en douceur. Par exemple, si on tient à ce doigt dans l’anus, on commencera ce soir par tâter l’entrée… Un début.

Donnez des ordres
Imposer sa loi passe, c’est donner des instructions : mets-toi comme ci, mets-toi comme ça, tourne-toi, ne bouge plus… etc. Mais dominer, ce n’est pas seulement surprendre son homme dans son propre plaisir, c’est aussi lui soumettre la façon dont il doit nous en procurer. « Occupe-toi de mes seins », « Prends-moi par les hanches »… Il existe deux règles de langage, nous dit Nathalie Giraud Desforges : « On utilise l’impératif et on ne dit pas s’il-te-plaît ! » Si on veut rassurer son partenaire parce qu’on passe soudainement de la gentillesse incarnée à la méchante directrice, on peut ajouter un je t’aime. Ce qui donne : laisse-toi faire, laisse-moi faire, je t’aime. L’autre se sent en confiance.

Réveillez votre côté animal
Tout d’abord, on utilise ses ongles et ses dents, pour griffer et mordiller (on n’a pas dit mordre). Le but n’est pas de torturer (sauf si c’est d’un commun accord) mais de chercher la douleur dans sa forme la plus douce. Le Kamasutra propose différentes sortes de griffures, selon le nombre de doigts utilisés, la zone du corps choisie, la force qu’on y met et les traces qu’on y laisse. Idem pour les morsures. Autrement dit, vous n’avez que l’embarras du choix pour surprendre et titiller votre homme. Ensuite, toujours dans l’esprit animal, on peut donner la fessée… ou plutôt une petite tape si c’est la première fois qu’on lève la main au lit. Encore une fois, le but n’est pas de faire mal. Ici, le simple geste, même très doux, excite. Sans parler du bruit qui suffit à faire grimper la température, aussi discret soit-il.

Utilisez des accessoires
De vrais alliés ! Dans le désordre : on pense au foulard, aussi bien pour bander les yeux qu’attacher son partenaire. On peut aussi l’attacher avec son soutien-gorge ou des menottes. Nathalie Giraud Desforges déconseille les cordes, qui donnent un côté trop prémédité si on les dégaine de l’armoire en deux secondes. On pense aussi à la pince à tétons, conçue pour mesdames, qui peut très bien servir pour monsieur. On attaque en douceur : on commence par mordiller, chercher le gémissement et on pince seulement s’il semble aimer ça, quand les tétons sont bien érigés. Enfin, si on a un vibro, comment s’en servir sur monsieur ? On lui demande d’écarter les jambes et on vient stimuler la zone du périnée, située entre les testicules et l’anus.

Laissez voguer votre imagination
Avoir le dessus, c’est être en mesure de s’écouter entièrement. Même si, vous l’avez compris, il ne faut pas passer du jeu à l’abus, surprenez votre partenaire avec tout ce qui vous passe par la tête : utilisez des glaçons (préalablement rincés dans un verre d’eau, sinon ils collent aux muqueuses !), attachez votre homme au radiateur si vous trouvez que les barreaux du lit, c’est trop classique, imposez-lui de se mettre sur le carrelage froid pour un peu de fraîcheur, laissez-le poireauter quelques minutes en silence afin que son imaginaire à lui bout aussi… Bref, ce soir, c’est vous qui dominez.

 

source : http://www.journaldesfemmes.com/couple/sexo/1342641-sexo-domination-conseils/

Articles similaires:
8 CHOSES À SAVOIR SUR LE SADOMASOCHISME
COMPRENDRE LE FÉTICHISME DES PIEDS
CORDES, CORSETS, MENOTTES… POURQUOI LE BONDAGE EST-IL SI EXCITANT?
DOMINATRICE PERVERSE (AGENT PROVOCATEUR PUB)
ELLE SE TRANSFORME EN DOMINATRICE…
FEMMES DOMINATRICES CHERCHENT HOMMES ESCLAVES
J’AI TESTÉ POUR VOUS… UNE APRÈS-MIDI EN CLUB BDSM
LA CHAUSSURE AU CENTRE DU FÉTICHISME ET DU SEX-TOY
LADY GAGA DOMINATRICE SEXY POUR LA PUB DE SON PARFUM FAME !
MAÎTRESSE BDSM CONTRE QUARTIER BCBG
PARISA DOMINATRICE ET SÉDUCTRICE
PRATIQUES SM: QUE DISENT-ELLES DE NOUS?
PRINCE HARRY: FESSÉES ET AUTRES SPÉCIALITÉS…
UN COUPLE DÉVOILE LA FACE CACHÉE DU BDSM
KRAVITZ ZOE JOUE LES DOMINATRICES POUR COMPLEX
Conseils pour trouver un petit mari soumis

Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.