Candaulisme et prise en main de mon mari soumis

mari soumis

Depuis le début de notre relation, j’ai pris le dessus sur mon ami qui est devenu quelques années plus tard mon mari soumis.
Très vite, j’ai remarqué qu’il aimait se laisser faire et aimait faire tout ce que je lui demandais.

Donc très vite, j’ai décidé de le dominer, « d’abuser » du pouvoir que je pouvais avoir sur lui.
Après avoir commencer à gérer ses jouissances, les positions, j’ai très vite découvert qu’il adorait que je m’occupe de sa petite rondelle avec mes doigts.
Après une soirée torride, je lui ai dit que cet après midi j’avais envie d’aller acheter des jouets intimes et des tenues.

Nos prîmes la direction d’un supermarché du sexe connu dans Paris pour être un magasin où viennent les couples.
Arrivés dans le magasin, je demande à Fabrice de prendre un panier et je commence à déambuler dans les rayons.
Je commence par des jouets pour moi, puis j’arrive devant les godes ceintures. Je regarde Fabrice, mon mari soumis. Il rougit comme un gamin.
J’en prends un qui me semble avoir la même taille que son oiseau, puis je regarde un qui me semble vraiment très gros.
« 23cm » est la taille que je lis sur la boite. Je dis, alors qu’un couple passe à proximité, je pense qu’avec lui tu vas prendre beaucoup de plaisir.

La femme regarde et me sourie. Hum! j’adore vraiment de plus en plus les femmes.

Nous allons pour payer et là, je remarque une collection de cages de chasteté. Fabrice regarde.

-j’aimerais que tu m’en offres une.
-Mais ce n’est pas pour toi mon amour.
-Tu me prends pour une blonde?
-Non mon amour.

-Tu vas m’offrir la clé qui va avec ? hihihi.

-Comme tu veux mon amour.

Après avoir discuté avec le vendeur, je me décide pour une Cage de chasteté CB-6000 Small. C’est une cage en plastique. Je trouve que la cage est à la taille de son zizi au repos.
Nous payons puis nous allons continuer à nous balader dans Paris.

Une fois à la maison.

– Tu sais mon amour ce soir je veux que tu me serves, que tu me traites comme ta reine, tu vas faire à manger!
Pendant qu’il prépare le repas, je vais prendre une douche et je décide de passer une tenue qu’il adore guêpière en cuir, bas, talons, et par dessus une jupe courte et chemisier blanc.
Avant de monter dans le salon, je prends un tablier de soubrette. La table est mise. L’apéritif est  prêt sur la table basse.
Quand Fabrice m’aperçoit, il me dit que tu es belle mon Amour.
-Viens nous servir un verre de champagne!

Une fois les verres remplis, je lui dis :
– déshabilles toi et passe cela ! J’ai envie de te voir nu pour ce soir et pour le service.
Mais dis moi tu bandes mon amour c’est moi qui te fait cela ?
-Oui.

-Bon allez ! tu vas nous servir à manger.

J’en profite à chaque fois pour lui caresser les fesses mais aussi son sexe quand il me sert.

Après le diner, je retourne au salon et je lui demande de me servir un verre de champagne pendant qu’il finit de ranger et  de nettoyer la table et la cuisine.
A son retour, je lui demande de se mettre à genoux à coté de moi.

– Ce soir, j’ai envie que tu me fasses jouir et pour commencer tu vas me lécher.

J’ouvre les cuisses et je dirige sa tête sur mon minou.

– Si tu me fais bien jouir, tu pourras me faire l’amour et si tu es très doué, je te ferais le cadeau de ma petite rondelle.
Je vois que cela le tente car il y met encore plus d’entrain. Très vite, je jouis dans sa bouche, une vraie fontaine.
Nous finissons dans notre lit où je m’offre comme une véritable salope.
Je finis par me mettre à quatre pattes comme une chienne et je prend sa queue que je dirige sur ma petite rondelle.

-Fais moi jouir et jouis dans mon cul ! J’en ai envie.
Il me prend comme une chienne. J’adore vraiment. Je coule sur le lit. Une fois qu’il se vide en moi, je lui dis que maintenant que je vais m’occuper de lui.
Je lui attache les mains au lit puis je lui offre ma petite rondelle et je lui dis que je ne veux plus une trace de son sperme et qu’il doit bien me nettoyer.

Je me lève et je vais prendre un gant que je remplis de glaçons et oui j’ai depuis le début l’envie de lui passer sa cage de chasteté.
Je reviens dans la chambre, je m’assois sur sa bouche car je sais que qu’il va me supplier et je n’ai pas envie de l’entendre.  Je commence à le caresser avec le gant et très vite son sexe diminue comme je m’en doutais. Malgré ses supplications, je continue.
Je passe l’anneau autour de ses bourses et j’installe la cage que je verrouille.
Je passe la clef autour de mon cou.

Je l’embrasse.

-J’espère que tu as bien joui et que tu ne m’en veux pas pour la cage?
-Si un peu.
-Mais tu n’avais qu’à pas me l’offrir hihihi.

-C’est malin ça.

Je l’embrasse puis je le détache et je lui dis :

-viens nous allons dans le salon discuter avec un verre de champagne!

Je passe une nuisette transparente, et je lui tends un t-shirt et nous allons dans le salon.

-Comme tu m’as offert la clé de ta cage, j’ai décidé cet après midi pendant notre ballade que j’allais maintenant gérer ta sexualité encore plus qu’avant. Donc, je serais la seule à décider quand tu prendras du plaisir et comment. Donc ce soir, c’était la dernière fois. A partir de maintenant, toutes tes jouissances seront une récompense et un plaisir que je t’offrirais.
Concernant ma sexualité, tu verras comment elle va évoluer, en fonction de mes envies.  Pour commencer tu vas apprendre, dès ce soir, comment on jouit du cul comme j’ai joui tout à l’heure quand tu m’as sodomisée. Tu as quelque chose à dire mon amour?
-Mais que veux tu exactement de moi ?

-Que tu restes le même, que tu t’occupes de moi comme une princesse, comme une Maitresse. Moi je veux que tu deviennes un mari soumis !
Cela fait quelques semaines que je lis un blog de femmes qui dominent leurs maris. Je me retrouve totalement dans leurs récits.  J’ai donc décidé d’appliquer ces méthodes sur toi et qu’à partir de maintenant notre vie de couple va légèrement changer.                                Demain matin, tu iras lire ce blog et on en reparlera après, pour l’instant on va aller dormir tous les deux mais avant comme je te l’ai promis, je vais te sodomiser. Avant, tu vas me faire du bien avec ta langue car je suis trempée à l’idée de notre nouvelle vie.                            Hum j’adore vraiment quand tu me fais jouir avec ta langue. J’ai l’impression que tu le fais mieux avec ta cage hihihi !
A quatre pattes mon amour ! Je vais te faire jouir du cul.

Je passe mon gode ceinture de taille normale puis je commence à m’occuper de son petit cul avec mes mains.
J’adore cela, j’adore de plus en plus de le voir s’ouvrir sous mes doigts.
Quand je trouve qu’il commence à gémir sous mes doigts, je décide qu’il est temps de lui rendre ce qu’il ma fait plutôt dans la soirée.
Il gémit de plus en plus et je vois son cul se contracter sous mes coups de butoir. Je passe ma main et je remarque qu’il coule à travers sa cage.
Je ressors et le regarde dans les yeux.

-dit moi mon amour tu as joui du cul comme moi regarde ! Tu as coulé. Tu en as mis plein ma main et les draps.
Hum j’en étais sûr tu vas aimer ta nouvelle condition. Pas un mot ! On en reparlera demain midi! Tu m’embrasses et me remercie pour le plaisir que je viens de te donner.

-Merci Mon Amour pour tout.

-Bonne nuit mon amour.

Une nouvelle étape vient d’être franchie.
Après une semaine de discutions et la lecture d’un blog par mon soumis, il a pris conscience que notre vie de couple allait évoluer et que j’ai prise en main sa vie et en particulier sa sexualité.
Depuis mercredi, j’ai décidé que dés que mon soumis arrive du travail, il doit me servir un verre et pendant que je déguste, il doit me sucer le minou, et me faire jouir.
Après seulement, il peut aller préparer le repas mais il doit être nu dès qu’il a fini de me faire jouir. Il peut seulement porter un tablier de soubrette pour la préparation du diner.

Nous sommes vendredi et j’ai décidé que nous allions franchir une nouvelle étape dans notre couple.

Après le repas, je dis que nous allons parler de notre futur et en particulier de notre relation.

-Tu nous sers les cafés et pour moi un Limencello. Tu peux prendre un Cognac, je t’attends dans le salon.

– Que pense-tu notre nouvelle relation? Je sais que tu en rêvais et tu sais que j’adore cela.

-Oui j’adore même si la cage me frustre.

-Oui surement le matin car tu ne peux plus te branler sans mon autorisation.

Il rougit comme un gamin j’adore.

-Oui peut être.

-J’ai envie d’aller plus loin tu es d’accord mon amour ?

-Je ne sais pas.

-Très bien donc je vais choisir. Nous en reparlerons dans un mois mais pendant tout ce temps, c’est moi qui prend en main notre couple et ta sexualité.
Demain nous allons t’acheter quelques tenues car j’ai envie d’avoir une soubrette à la maison pour me servir.

-Mais avant j’ai envie de toi!
-Allons dans la chambre! Tu vas commencer par me faire jouir avec ta langue et si tu le fais aussi bien que tout à l’heure, je vais t’enlever ta cage et tu pourras me faire l’amour et jouir en moi.

C’est comme cela que nous commençons notre nuit de sexe, après qu’il ait joui en moi, la dominatrice reprend vite ses prérogatives, je lui repasse sa cage de chasteté.

-J’en ai pas fini avec toi mon amour ! Tu n’a pas encore assez joui. Allez à quatre pattes ! Je vais maintenant te faire jouir comme une vraie femelle!
Après avoir enfilé mon gode ceinture, je commence à le sodomiser en levrette. Il gémit. Je vois qu’il va jouir mais je veux le voir, donc je lui dit de s’allonger sur le dos. Je recommence à le sodomiser et je l’embrasse. Je lui fais l’amour comme il peut me le faire mais cette fois c’est moi qui fait l’homme et nous jouissons toutes les deux, son sperme coule à travers la cage et mon sexe coule comme une fontaine.
Je l’embrasse et lui dis merci mon amour.
Merci à toi je ne pensais pas que j’aurais pu jouir autant dans cette position.
Très vite nous nous endormons dans les bras de l’autre.



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
6 comments on “Candaulisme et prise en main de mon mari soumis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.