Fondamentalement un homme soumis !

homme soumis
Bonjour, je m’appelle Adrien et autant être clair dès le début, j’étais fondamentalement un homme soumis. Les sites de domination féminine n’avais plus aucun secret pour moi. Je passais des heures à me branler dessus.
Bien évidemment, j’en avais plutôt honte. Ainsi, je jouais le caïd et martyrisais les filles de mon lycée, un peu comme une façon de refouler mes véritables pulsions.
Une d’entre elles s’appelait Juliette, une petite brune aux yeux bleus, avec de sublimes forme. Je rêvais d’être à ses pieds, mais étant dans l’incapacité de me l’avouer, je faisais de son existence dans ce lycée un enfer.
Ce que j’ignorais cependant, c’était qu’elle aussi trainait sur les sites de domination féminine et elle avait même son propre blog où elle y écrivait ses fantasmes. Un jour, elle y publia une annonce cherchant un soumis dans ma ville sans savoir que j’étais moi même un fervent follower de son blog. Je tombai par hasard sur l’annonce qui disait juste qu’une dominatrice cherchait un esclave dévoué près de chez moi et qu’il suffisait d’envoyer sa candidature.

 

Envoi de ma candidature pour être un esclave dévoué !

 

J’ai rapidement réfléchi, et mes parents étant absents pour deux semaines, en raison de leur travail, je pris la décision de tenter ma chance.
Je donnai mon nom, mon âge et la liste de mes fantasmes. Ainsi, j’espèrais quelle allait me choisir et qu’elle serait d’une beauté incomparable. L’annonce était anonyme.
Rapidement, je reçus une réponse que j’étais dans les finalistes. Elle avait ajouté qu’une photographie de moi nu, en tenant une pancarte avec marqué  » Je souhaite devenir votre chien maitresse J.  » pourrait lui permettre de nous départager.
Je pris la photographie et moins de 5 minutes après, je reçus une réponse .
 » Tu es chanceux, j’accepte de faire de toi mon esclave ! Envoie moi ton adresse ! Je seraischez toi à 8h samedi matin « 
J’étais fou de joie, sans savoir que ce qui allait arriver allait vite me refroidir.

 

Première rencontre avec la jeune dominatrice !

 

Samedi, 8h33, elle a une demi heure de retard. Je suis entrain de me dire qu’elle m’a posé un lapin. La déception monte et l’excitation redescend.
Mais c’est alors que la sonnerie retentit !
Je me précipite à la porte, et là, surprise, je vois Juliette avec un croc top rose, un jean moulant et des bottines en cuir brun. Bien que cette vision relance mon excitation. Je suis assez perplexe.
– Mais qu’es que tu fais là ?
– J’ai rendez-vous avec un chien … Dit-elle avec un sourire malicieux.
Tout de suite je comprends.
– mais alors c’était toi !
– oui. Bon tu me laisses rentrer ou tu as changé d’avis ?
Je me presse de m’excuser et je la fais entrer. L’excitation est à son comble. Je l’amène dans ma chambre. Elle m’ordonne de me déshabiller et de m’allonger bras et main écartés sur le lit.
Elle m’attache rapidement avec des liens de sécurité avant que je n’ai le temps de changer d’avis. Une fois parfaitement immobilisée, elle sort de son sac une caméra.
– Mais qu’es que tu vas faire de ça ?
– t’es vraiment aussi con que t’en à l’air, te filmer abruti !
– mais je ne veux pas !
Elle se met à rire et m’enjambe sur mon torse pour se pencher sur moi.
– À présent tu es à moi, pendant deux semaines, et tu n’as plutôt mot à dire.

 

Première séance de domination !

 

Sur ce, elle allume la caméra et la pose de façon à filmer toute la scène. Alors que j’allais protester, elle s’assoit sur mon visage. Son cul est perceptible sous son jean, et malgré le fait que je suis entrain d’étouffer, mon érection ne fait que intensifier. Je signale par des grognements que je manque d’air.
– Ho mais tu peux crever comme ça je m’en fous .
Je commence à paniquer. Elle se soulève, légèrement, me laissant à peine le temps de reprendre une bouffée d’air avant de se rassoir. Ce petit jeu dure une demi heure, trente minutes d’horreur et de plaisir entre la vie et la mort.
Elle finit par se relever définitivement. J’aspire de grandes bouffées d’air, me sentant à deux doigts de tomber dans les pommes. Profitant de mon état, elle me demande où je mets mes économies et en profite pour prendre tout mon argent. Elle enfonce ses chaussettes dans ma bouche et met du gros scotch dessus pour m’empêcher de les recracher et de crier. Elle récupère la caméra, ses affaires, mes clefs et répart sans dire un mot.
Je suis seul, chez moi, ligoté et dans l’incapacité d’appeler à l’aide. Je suis terrifié à l’idée quelle me laisse crever ici.

Please follow and like us:


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
3 comments on “Fondamentalement un homme soumis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.