La Déesse Masquée, domina sévère (11)

domina sévèreA disposition de la Déesse Masquée

Le Mardi ressemblera beaucoup au lundi matin. La Déesse masquée, domina sévère, aime recevoir le plaisir buccal et a trouvé son rythme pour venir me voir le plus possible. Le mercredi, je suis en télétravail. Je me réveille tôt à 6H sans trop avoir souffert de la ceinture de chasteté. Je décide de m’avancer sur mon travail car je suis certain que ma journée va être partiellement consacrée à la Déesse masquée. Il est 8 h lorsque je reçois un premier SMS. Je vais donc immédiatement me préparer à recevoir la déesse. Le premier cunnilingus du matin se déroule dans ma chambre. Ainsi, je suis sous elle, elle porte des bas et une jupe ou robe. Nous enchainons par un petit déjeuner. Evidemment, je me trouve à ses pieds.

Lundi, la Déesse a commandé un certain nombre de choses sur internet. Je n’ai aucune idée de ce dont il s’agit. Soudain, j’entends sonner à la porte. Il s’agit de la livraison de ladite commande. La Déesse fait monter le livreur et réceptionne le paquet.

Ensuite, la Déesse quitte mon appartement et me demande d’être prêt à la recevoir avec un bon repas pour 12H30. Elle me demande d’installer la table pour deux couverts et de préparer la table basse pour l’apéritif.

Préparation du repas pour ma domina sévère

Je m’imagine déjà manger en compagnie de la Déesse masquée, domina sévère, ce qui me réjouit. Je lance mon ordinateur pour lire et répondre à quelques mails. Ensuite, je me dépêche d’installer la table et de commencer à préparer le repas. Pendant que j’épluche tous les petits légumes, je vois le paquet livré ce matin. J’ai très envie de regarder ce qu’il ya dedans mais il n’est pas ouvert.

A midi tout est presque prêt, la cuisson est lancée pour être prête à 12H30. A 12H15, je reçois un texto me demandant d’être en position. J’ouvre donc la porte, me bande les yeux puis j’ attends nu à genoux dans l’entrée. Je dois suivre ce rituel à chaque visite de la Déesse Masquée, domina sévère. J’entends l’ascenseur arriver puis des bribes de conversation. Je reconnais la voix de la Déesse. Elle parle avec quelqu’un. J’imagine qu’elle parle avec quelqu’un dans l’ascenseur. Cependant, rapidement, je me rends compte de mon erreur. En effet, les pas semblent se rapprocher de mon appartement. La porte s’ouvre, la déesse rentre. Je lui embrasse les pieds mais elle ne ferme pas la porte et je sens une autre présence.

-Embrasse aussi les pieds de mon amie !

Je m’exécute mais je suis en stress. Je commence à comprendre mieux le pourquoi des deux couverts. Ainsi, me voilà exhibé, cela m’excite mais me faut aussi très peur.

La copine de la Déesse Masquée

Je suis trainé par la laisse dans le salon. Les deux jeunes femmes parlent entre elles. La copine de la Déesse Masquée, domina sévère, est étonnée que cela existe des mâles soumis. Cela semble l’amuser beaucoup. Je donnerais beaucoup pour savoir, à ce moment précis, qui est la Déesse et qui est son amie.

 La Déesse masquée décide d’utiliser ce qui a été livré ce matin. Il s’agit de deux pinces à seins  qui mordent ma poitrine. Elles sont reliées par une chaine que je sens se balader sur mon torse.

-A 4 pattes mon soumis !

Un plug me pénètre rapidement, sans lubrifiant. Il faut dire que je le porte régulièrement sur ordre de la Déesse masquée depuis quelques semaines. Elle joue à le rentrer et le sortir. De plus, elle fait couler un lubrifiant dessus. En fait, c’est froid mais pas désagréable. Elle le retire puis je sens une pression sur mon anus. C’est clairement plus gros, mais lubrifié. Mon anus se dilate sous la pressions. Une fois en place, je me sent très rempli. Une vibration se déclenche.

-comme cela, je pourrais te sonner sans bruit pour que tu viennes faire le service ! Retourne dans la cuisine !

Puni pour une maladresse !

Je quitte le séjour et retourne dans la cuisine où je lance les petits fours pour qu’ils soient chauds. J’entends une discussion entre les deux jeunes femmes mais je ne comprends pas leurs échanges.

Mon anus vibre fortement. Je remets le bandeau sur les yeux, j’attrape le plateau de petits fours et j’arrive à genoux dans le séjour. J’aurai, finalement, le droit de manger de la main de ces deux jeunes femmes des petits fours. Ensuite, je reçois l’ordre de retourner à la cuisine pour préparer les deux assiettes du repas.

Je passe le repas aux pieds de ma Maîtresse qui me nourrit. Les deux jeunes femmes discutent tranquillement comme si je n’étais pas là. Elles se racontent les dernier ragots, ou histoires des copines ou copains quelles ont en commun.

A la fin du repas, je repars préparer le thé qui est dégusté sur la table du salon par les deux demoiselles. Ensuite, après avoir renversé une des deux tasses de thé, je reçois une grosse claque sur les fesses. La jeune femme invitée par la Déesse masquée lui demande comment, je suis devenu son soumis et si j’étais souvent puni. Les deux jeunes femmes éclatent de rire. La Déesse masquée reste relativement vague dans sa réponse. Quant à la question de savoir si j’étais souvent puni, elle répond que c’est nécessaire à mon éducation. Elle ajoute :

-Là je vais devoir le punir pour sa faute car ce n’est pas normal de renverser un si bon thé. Comme il s’agit de ta tasse qu’il a renversé, veux-tu le punir ?

-je ne sais pas faire !

-teste ! tu verras c’est pas difficile ! Là, une bonne fessée est nécessaire ! Je te propose à la main pour commencer les 10 premières puis à la cravache pour finir les 10 dernières !

-ok !

Je me mets en position ! Les premières claques sont relativement douces, mais cela  monte en intensité. Les dernières sont vraiment appuyées. La suite à la cravache sera bien plus douloureux que la fessée à la main.

La jeune femme est ensuite raccompagnée à la porte par la Déesse masquée.

Articles similaires:
III.SON EXCELLENCE NOUR, PRINCESSE DOMINATRICE
L’ESCLAVE SEXUEL DE MARIANNE (SUITE) : Maîtresse Dominatrice
Ma première vraie expérience de soumis
Soumis dans un domaine (1) : rencontre avec la belle maîtresse
Une soirée SM de folie avec ma sublime Maîtresse Roxanne (4)
Strip tease (3) pour dominatrices joueuses
L'Institut de la soumission masculine
Maitresse inconnue au bureau? : Nouvelle vie de soumis (5)
Professeur soumis à son étudiante, divine Maîtresse (15)
Suite du dressage du soumis en vacances (3)
L'immeuble (6) : mon appartement de lope soumise
L'impitoyable dominatrice et son Esclave génétiquement modifié (6)
Professeur soumis à ses étudiantes Dominas (23)
Week-end gynarchique : Mutation vers un couple gynarchique (9)
La mystérieuse dominatrice : Ma petite amie domina (3)
Nicolas et l'agent de sécurité, une femme dominatrice (2)


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “La Déesse Masquée, domina sévère (11)
  1. Très belle histoire j espère qu il y auras une bonne suite sous peu j adore lire de belle histoire de soumis et de maîtresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.