La Déesse Masquée, domina sévère (12)

domina sévèreVisite de ma domina sévère

Peu après le départ de son amie, la Déesse masquée, domina sévère, revient vers moi. Je suis, toujours à 4 pattes dans le salon. Elle me donne quelques bonnes claques sur les fesses en même temps que les vibrations dans mon anus augmentent. La Déesse masquée s’installe dans le fauteuil et me guide vers elle. Elle positionne ma tête entre ses jambes, et pose ses pieds sur mon dos. Je commence à la lécher. Elle est très mouillée, et rapidement ses mains se crispent sur ma tète puis me repoussent en stoppant les vibration du plug qui me remplit.

Elle me met sur le dos, et retire les pinces de mes seins. Je ne peux retenir un cri de douleur. En effet, je les trouvais déjà douloureuses à porter mais leur retrait me fait presque regretter leurs présences. Ma bouche est forcée par un plug. En fait, je comprends, rapidement, qu’il s’agit, d’un bâillon gode.

-comme cela, tu seras plus silencieux.

Le bâillon gode

Je sens la Déesse s’empalée sur ma bouche. Les mouvement sont de plus en plus rapides. Je sens son odeur, et mon visage et de plus en plus mouillé par son plaisir. Ses soupirs se transforment en cris, puis tout s’arrête. La Déesse est empalée sur le gode qui sort de ma bouche. Elle s’est penchée en avant et repend son souffle. Mon nez est en contact avec son clitoris. J’ai le visage trempé de sa jouissance. Quelques minutes après, elle attrape le gode pour le retirer de sa chatte. Je la sens s’éloigner. Ensuite, j’entends la douche au loin mais je reste là sans bouger.

Un moment après, elle revient et me fait lever puis elle m’emmène à mon tour dans la salle de bain. Mes mains sont emprisonnées dans des menottes et j’ai droit à un nettoyage complet après retrait de ma cage de chasteté. Cette dernière me sera remise avec de la glace contrairement à la méthode de l’anesthésiant utilisée les autres fois. C’est une méthode, légèrement plus longue mais tout aussi efficace.

La Déesse masquée repart et revient me voir le soir même. La semaine se révèle être donc très intense en rencontre jusqu’au dimanche soir. En effet, mes enfants reviennent pour passer la semaine avec moi. Je serai très occupé le week-end avec sa visite durant la nuit du samedi au dimanche.

La semaine avec mes enfant sera courte car mon ex femme les récupère le vendredi pour partir en vacances avec eux durant la semaine suivante.

Instructions pour les 2 prochaines semaines

Durant cette nouvelle semaine, je verrai une fois par jour la Déesse masquée, domina sévère, qui continue mon dressage et qui m’utilise pour servir son plaisir. En plus des visites, j’aurai beaucoup d’échanges avec la Déesse par mail. Ainsi, le fait que je sois libre les deux prochaines semaines, les enfants étant absents, semble ouvrir de nouvelles perspectives.

Le vendredi matin, je reçois une longue liste d’instructions pour les 2 prochaine semaines. Ainsi, je dois commencer par lui signifier mon retour dès que je reviens de déposer mes enfants.

Je vais donc chercher mes enfants à l’école et me dépêche de les emmener à la gare afin de rejoindre leur mère. A peine les ai-je déposé que je cours pour être le plus vite disponible pour la Déesse masquée.

Lorsque Je rentre dans mon immeuble, il pleut. Au rez-de-chaussée, en attendant l’ascenseur, je pianote un sms pour annoncer que je suis rentré à la Déesse. L’ascenseur n’en finit pas d’arriver alors que d’autres habitants de l’immeuble arrivent. Il y a là, la plus grande fille de ma voisine du dessus et un couple qui vit au dernier étage. L’ascenseur arrive enfin. Je monte et je reçois, en même temps un message me demandant d’être prêt dans 10 minutes. Je me précipite chez moi et me mets en position.

La déesse Masquée rentre enfin dans mon appartement. J’ai juste le temps d’embrasser ses chaussures qu’elle me tire en direction de la chambre.

Nous sommes vendredi soir et les deux prochaines semaines seront des semaines de changement. J’en suis certain et cela sera bien plus fort que dans mes rêves les plus fous.



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.