Devenir la déesse parfaite (2) : La domination est un art

dominatriceCommencez par comprendre ce qu’est la domination !

La domination est un art. C’est un véritable sport mental consistant à comprendre, utiliser, contrôler au mieux l’esprit du soumis afin d’imposer son autorité sur lui. Ainsi, il est nécessaire d’être entraînée et expérimentée pour être une dominatrice correcte. Etre observatrice et attentionnée (oui oui!) seront vos principaux points sur lesquels vous devrez travailler. Une fois acquis, vous pourrez vous orienter sur un style, vous étant propre, ce qui fera votre marque de fabrique.

N’essayez pas de copier à 100% les autres. Mieux vaut pour vous d’avoir les bases du domaine mais être tout de même apte à vous adapter. En cherchant à faire exactement pareil, vous ne serez pas satisfaite car ce ne sera pas « vous ». Mes articles sont justement là pour vous aider à trouver ce « vous ».

Connaissez vous vous-même !

Trouvez vous votre style. Il est basé sur votre comportement. Il y a bien évidemment le caractère typique : femme autoritaire, qui aime diriger et qui ne se laisse pas faire. Cela donne naissance à une domination classique, efficace certes, mais trop courante et peu intéressante. Un soumis cherche de la nouveauté, de l’exception. Voir 1000 fois « Femme stricte cherchant un esclave obéissant » sur toutes les annonces, sans rien de plus, ne va pas vraiment l’attirer. Vous devez être capable de vous élever à ça, et cela passe, avant tout, par être ce que vous êtes.

Ne vous fiez pas aux vidéos !

J’ai déjà lu des articles expliquant qu’une dominatrice n’est pas réellement une sadique et joue un rôle le temps de sa séance. Cela est vrai, uniquement, avec les plus « mauvaises » du lot.

Celles ci utilisent un contexte de domination. Elles se contentent d’élaborer à l’avance avec un soumis des jeux, et les réaliser devant une caméra. Dans la vraie vie, elle ne seront absolument pas comme ça. Je m’appuie surtout sur les cadors du milieu, qu’on retrouve dans toutes les plus grosses sociétés de pornographie SM américaines. Leurs tarifs exorbitants sont leur seule source de motivation. C’est de la domination fast food : lécher, fouetter, enculer, terminé.

Il n’y a aucune nouveauté, aucune innovation. Même celles se revendiquant sadiques ne le sont pas du tout. Si vous connaissez « Asian Cruelty », on voit bien qu’il n’y a aucune expression sur leur visage, signe d’aucun plaisir. Vous retrouverez des biographies alléchantes sur leurs sites et en description des vidéos, mais ce n’est pas du tout comme ça. Il y a de la sécurité, ils se préparent, recommencent plusieurs fois leurs vidéos pour que ça soit parfait, et exagèrent beaucoup les réactions. Ce n’est ni plus ni moins que des prostituées voulant se donner un air important (d’ailleurs on retrouve toujours une justification « I’m not a prostitute, but you need to pay me ». Lol.)

Trouvez un style qui vous correspond !

Ici le terme « mauvais » n’est pas péjoratif. Il signifie juste qu’on parle de domination d’entrée de gamme, sans aucune particularité. Evidemment dans le lot, certaines par contre vivent de ça et sont très compétentes, mais malheureusement très très rares. Elles ne la ramènent pas autant en tout cas.

En clair, n’essayez pas de faire pareil. Restez vous même. La domination ne signifie pas seulement crier pour se faire entendre (signe d’un manque de confiance en soi et de prestance naturelle d’ailleurs).  Vous devez utiliser vos atouts et ce que vous êtes afin de trouver un style qui vous correspond. Si vous ne savez pas trop, basez vous un peu sur ce que je vais dire, et ensuite, faites à votre sauce ^^

La domination par la puissance

Les femmes fortes et autoritaires auront un style que je qualifie de « traditionnel ». Tête brûlée, ne supportant pas les remarques, et aimant asseoir leur domination rapidement. Pour les femmes naturellement comme ça, c’est très pratique car vous n’allez pas chercher à simuler, ce qui est d’ailleurs un vrai problème : restez toujours vous. Imposez des règles strictes que vous déciderez par vous même uniquement. L’avis du soumis ne compte plus. Il vit pour vous satisfaire, sexuellement, psychologiquement. Une domination par la puissance est toujours très efficace chez les soumis les plus modérés. En effet, ils seront ravis de servir une déesse autoritaire, de lui obéir, etc… sans pour autant endurer un vrai calvaire.

Attention : son avis ne compte plus ne veut pas dire « réduire en esclavage ». Il a sa vie, n’est pas obligé de tout accepter si c’est en dehors de ses capacités. Le consentement et le dialogue restent prioritaires.

Vous devez vous soucier un peu du soumis, et le récompenser lorsque il le mérite. Mais des récompenses brèves, rapides et conçues pour lui faire comprendre qu’il ne le mérite « pas ».

-Autorisez lui une éjaculation par mois. Le reste du temps, laissez le en chasteté. Forcez le à faire toutes les choses qui vous passent par la tête (ménage, et toutes ces choses là).

-Punissez le sévèrement si c’est mal fait. Mais des punitions du style : lécher vos pieds sales à souhait, des grosses gifles, l’enculer… Ça doit être rapide, efficace, sans plaisir à première vue, et avec un impact psychologique fort.

Si le soumis est votre conjoint, par contre, prenez en compte le fait d’être toujours attentionnée et tendre parfois. Il peut très bien se lasser de rester avec une femme qui l’utilise uniquement comme un objet. Votre but est de le rendre mort d’admiration pour vous, pas de le dégoûter ou qu’il se pose des questions sur le but de votre relation.

Dominatrice douce et sensuelle? Oui c’est possible !

Les femmes plus douces, pas de panique, vous pouvez êtres des dominatrices ! Vous pouvez opter pour une domination sensuelle et en finesse. Ce mode d’action peut être exécuté d’une infinité de façons. Le but principal  de cette domination est de faire de vous un être ultra désirable, parfaite, pour lequel le soumis est prêt à créer un culte religieux. A la différence d’une soumission en puissance, où vous allez plutôt imposer chez lui une crainte qui le pousse à toujours mieux vous satisfaire et agir mieux de jours en jours, ici, vous allez plutôt imposer un contrôle mental pour le pousser à être meilleur aussi, mais pas par la crainte. Il s’agit de le rendre fou de vous. Il fera absolument tout pour avoir le privilège de toucher sa Déesse.

C’est un style pratique surtout en couple car vous amplifiez le désir au mieux sans pour autant dénigrer. Pour que la procédure soit parfaite, vous devez tout faire pour envahir son esprit. Restez toujours ultra sexy, gardez une voix douce, effectuez des gestes doux et sensuels, des petits sourires sadiques de temps en temps. Torturez lui doucement les tétons régulièrement dans la journée.Quand vous le regardez, faites lui toujours votre regard le plus hot. Ne le mettez pas en chasteté : laissez le vous désirer. Il faut que vous soyez en permanence prête pour le rendre fou. Faites lui du teasing tout en le laissant attaché (cf mon témoignage) et laissez le se masturber sur vous uniquement.Mais, interdisez lui juste de jouir. Vous verrez qu’il sera très excité toute la journée, et sera encore plus docile.

Comment agit votre déesse asiatique ?

Je vais vous donner des petits exemples parmi toute la liste de mes pratiques.

-Mon urine est une boisson divine : Je la lui fais boire tous les matins.

-Je lui prépare un cocktail eau/salive/sueur avant qu’il aille au travail. Il est forcé de boire tout le liquide : je l’appelle sur Skype le midi pour discuter, et m’assurer qu’il boit devant moi le jus. Ça m’excite beaucoup de voir ça au travail et ça me donne envie de rentrer pour qu’il déguste encore plus à ma salive :p

-Je lui fais lécher régulièrement mes bottes, pour lui donner encore plus envie de mes pieds nus

-Je crache souvent dans sa bouche. Plus question de m’embrasser excepté si il est vraiment méritant

-Je fais moi même des vidéos de JOI ou de dirty talking pour qu’il se branle dessus à souhait. Jouissance interdite.

-Il ne me pénètre plus. A la place, je lui mets un gode-ceinture que je chevauche à la place de son sexe. L’impact mental est très fort

-Tous les samedis, il a le droit à une session complète de domination (je détaillerais dans un autre article dédié des exemples pour effectuer une séance idéale). Le Dimanche, je redeviens une épouse attentionnée et gentille, et je m’assure de satisfaire tous ses désirs. C’est mérité vu mon sadisme et la souffrance qu’il endure toute la semaine.

-Je le laisse dans la crainte du fouet si les tâches ménagères ou le repas est mal fait (sachant qu’avec moi, c’est 450 coups minimum)

-Il me sert de tapis sur lequel je peux reposer mes pieds le soir. Cependant il y prend un plaisir immense. Je porte mes chaussures de Maîtresse, et j’ai un talon qui titille son téton et son sexe, l’autre talon profondément enfoncé dans sa gorge.

-Je reste en PERMANENCE en talons. J’ai sur moi aussi un legging en latex/cuir véritable. Mon corps doit être sublimé tout le temps. D’ailleurs n’achetez jamais de simili, c’est pas élégant du tout.

-J’écrase son repas avec mes bottes et il doit tout manger au sol et sur mes chaussures. Mes bottes doivent être parfaitement propres à la fin

-Quand il est au travail, je le chauffe sexuellement le plus souvent possible via des sextos ou des edging forcés (je lui donne par téléphone des instructions de masturbation dans les toilettes)

-Mes ongles super longs sont le seul contact physique qu’il a avec moi. Il les lèche, je le caresse avec.

-Il fait ma pédicure. Si il est sage (ou que j’ai envie de lui faire plaisir), je le laisse faire ma manicure, il a ce fetish.

Conclusion

Ce sont quelques exemples, mais cela vous donne une idée de la chose. Vous remarquerez qu’il n’y a pas vraiment de restrictions, et c’est normal.Il n’y a aucun contact physique direct, et le soumis fera tout pour vous toucher. En agissant de la sorte, il m’a fallu environ deux mois pour que mon compagnon me vénère de toutes ses forces. Après, ce sont que des extraits. Vous ajoutez à cela mon sadisme hardcore et vous avez une dominatrice originale :p

En résumé, ne copiez personne, restez vous même et trouvez vous un style collant à votre personnalité. Je suis très cruelle mais douce à la fois, donc j’ai fait avec. Je n’ai pas cherché à faire la pseudo sadique stricte, car ça n’aurait pas été moi mais un personnage. Plus vous serez vraies, plus vous allez imposer facilement votre pouvoir.

Post Scriptum

Pour un de mes prochains articles j’ai eu une petit idée : Ca sera sous forme d’une faq. Envoyez moi à l’adresse que j’ai créée exprès pour ça : kaguradom@gmail.com. Demandez moi ce que ce que voulez : si vous voulez vous confesser, me demander mon avis sur tel ou tel truc, allez y ! Je posterais sur le prochain article les meilleurs trucs que j’aurais reçu de votre part. Anonymat garanti !



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Devenir la déesse parfaite (2) : La domination est un art
  1. Merci pour votre texte qui nous aide nous aussi, soumis, à comprendre ce que vous êtes profondément et comment vous pouvez prendre le contrôle sur nous…
    Au plaisir de lire votre FAQ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.