DOMINATRICE PERVERSE (AGENT PROVOCATEUR PUB)

Dans le spot d’Agent Provocateur, Betty Sue joue à la dominatrice perverse avec un jeune homme qui semble tout juste sorti du séminaire, affublé d’un slip trop grand et d’oreilles de lapin, telles les Bunny Girls qui ont fait le succès de Playboy. Le jeune éphèbe est ridiculisé : il est d’abord enfermé dans un placard, comme puni, puis contraint de se trémousser devant une dizaine de caméras, dans une chambre qui semble destinée au tournage de films porno. Dans sa danse, il s’exécute très maladroitement et semble vraiment contraint.
Ce spot semble comme une sorte de revanche, un sourire narquois. La femme est montrée comme une prédatrice, au sang-froid toujours assuré, qui aime jouer avec la « nourriture ».

 

Source : http://www.lesarchivistes.net/le-new-toy-boy-au-tour-des-femmes-de-jouer-ce-que-veulent-les-femmes-part-i/


Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.