Emmanuelle découvre le fétichisme de son mari!

fetichismeEmmanuelle  découvre le fétichisme de son mari ! 

Cela fait maintenant plus de deux ans que je n’ai pas effectué de long séjour en hôpital psychiatrique. Pendant une longue période, j’ai, en effet, souffert  de problèmes psychiatriques. Pendant mes séjours à l’hôpital, Michel mon époux, a jonglé avec son travail, les enfants et ses visites régulières, calmantes et tranquilles dans le sud est.    Je vis en province et mon époux vit à Paris avec , puis sans nos grands enfants qui ont maintenant chacun leur studio. 

J’ai de plus en plus de mal à « monter  » à Paris. En effet, j’aime ma vie ici dans le sud, calme et réglée. Je ne travaille que 3 jours par semaine. J’habite dans une petite maison ancienne avec un jardin dont j’aime prendre soin. Je vis à proximité de mes parents et  de ma soeur, mariée sans enfants. Cependant, mes relations avec ma famille sont compliquées!

Et je suis plutôt allergique aux moyens de communication type skype et à l’utilisation personnelle de l’ordinateur ! 

Ma visite de Juillet 2016 , dans l’appartement parisien , m’a un peu secouée. 

Visite dans l’appartement de mon mari

Prévenu , Michel , m’avait préparé la »chambre d’ami  » la plus confortable avec sa salle de bain attenante. Cette chambre avait accueilli notre fille pendant une petite année. Mon mari  lui,  avait gardé sa petite chambre avec son bureau en mezzanine et son lit, qui ressemblait à une couchette de bateau ! 

Il avait tout préparé, superbement et avait mis des fleurs.   Mes affaires étaient propres, aérées et sans aucun doute repassées  après un séjour dans les placards. 

Après m’être installée, et j’ai dégusté les fruits qu’il avait mis de côté pour moi. Il connait bien mes goûts. Ensuite, j’ai cherché des vieilles affaires, un jogging et un ensemble hanro coton si agréable. Dans un premier temps, je ne les ai pas trouvées. Peut-être, les ai-je jetées? ou ma fille ou Michel? 

Je vais dans sa chambre  qui a 4 énormes placards à surface miroir.  Je retrouve  mes vieilles robes que je portais avant mes problèmes psychiatriques. Ma robe cuir, C puerari, avec ses fausses fermetures éclairs est, également, soigneusement rangée. Je continue de chercher et je trouve une collection de dessous que je croyais avoir jetés, soigneusement rangés dans des boîtes  transparentes Muji. 

Le fétichisme de mon mari

Ciel Michel serait-il plus fétichiste que je ne le croyais ?  

 Je finis par trouver ce que je cherchais, culotte et brassière Hanro si douces , et sweet et jogging : une vraie tenue de cocooning !  Mon regard est attiré par de la lumière sur la mezzanine. Je monte , oh Michel a laissé ordinateur et disques externes en veille. 

Un rien amusé, j’effleure le clavier ! Tout s’allume ! Je découvre un dossier au nom d’Emmanuelle, avec des photographies plus ou moins non identifiable de moi. Elles ont été  prises à des époques différentes. Cependant, elles ont toutes un point commun. En effet, j’y suis sexy , vêtue en transparence ou pas du tout !!! Il y a, également, des montages, des dessins  qui me transforment en Maîtresse  vêtue de cuir,  avec fouet  et des récits. Chaque récit est soigneusement  noté et daté  comme s’il s’agissait d’un échange de mails et de photographies  avec des pseudos explicites !  Il a du donc discuter sur des sites internet et semble t’il en se faisant passer pour moi !  ! 

Les récits sont réécrits  et notés Emmanuelle  …. , oh je commence à lire « Emmanuelle ma femme adorée me découvre » !!!! 

Surprise, ce récit décrit ma découverte de Michel  travesti , avec mes affaires et perruqué ! oh je vais chercher réellement pour trouver ses affaires ! Dans ce récit, Michel se trouve   dans l’appartement  et  est en plein dialogue sur le net !!!!

Découverte des sex toys de mon mari

Je dois avouer que Michel me surprend. C’est bien écrit et cela se lit, à ma grande stupéfaction et plaisir, sans efforts. Cependant, je suis surprise de découvrir qu’il a écrit cela en adressant des dessins de moi et lui ( mais fait par qui ?) et qui correspondent aux situations  !! 

Je suis assez excitée   et je décide donc d’explorer  tous ses placards. Ainsi,  je trouve  des trésors  de lingerie soit très extensibles en taille unique  comme les body, soit en trop grande taille pour moi  ( il fait 1,85 et moi 1,75  pour 56 kg!) . Tout est bien rangé dans des boîtes Muji , deux boîtes  notées cadeaux ratés pour Emmanuelle !  J’ouvre et trouve des tenues  latex et cuir !!!

Hum j’ai un doute. Je retourne au placard de mes robes et je prend ma robe en cuir  droite,  juste à hauteur des genoux,  à encolure carrée  C Puerari. Elle est sous protection. Je pose cela sur le lit de Michel. Ensuite, j’ouvre la housse et ouiiiiiiiii les fermetures qui en faisaient le charme de par leur décoration  en ligne , de dessous des aisselles jusqu’en bas et des coins de l’encolure jusqu’en bas ( devant et derrière ) et qui n’étaient pas fonctionnelles , par un travail fou de reprise couturière ,  extérieur et intérieur sur les doublures, sont toutes fonctionnelles ! 

Les dessous en cuir de mon mari !

Je trouve des dessous cuirs assortis dans une de mes deux boîtes,  slip brésilien clouté,  serre taille avec jarretelles  et balconnet 1/3 de sein. Ce cloutage me parait étrange !   Bingo !  La grosse boîte,  genre caisse à outil qui me narguait, révèle un contenu  extraordinaire de toys dont  une trousse notée éléments pour slip cuir Ramba clouté . J’ouvre et oui,  il y a trois beaux vits  métalliques  avec un mode d’emploi explicatif, trois tailles différentes mais pouvant être fixés indifféremment sur slip cuir Ramba en extérieur ou en intérieur.  Ils sont  rechargeables pour des vibrations  et modulations avec leur télécommande  ! Je découvre le fétichisme de mon mari !

Je comprend mieux  pourquoi Michel qui m’a toujours affirmé ne rien faire au black, avait pu m’offrir beaucoup d’extra jusqu’à mes hospitalisations.  Ensuite, il avait sans doute consacré cet argent qui lui brulait les doigts depuis à d’autres plaisirs !    Son assistante Védi, dont je suis assez proche, m’avait affirmée que des patients des émirats payaient  en liquide de fortes sommes et quelles étaient semble t il déclarées !! 

Le téléphone sonne. Michel veut savoir si tout va bien , et si pour ce soir un resto chinois ou bien une livraison à domicile m’irait . Je lui réponds queOui qu’il commande et fasse livrer. J’ai pris ma décision ! Je décide de me préparer dans la salle de bain puis de  revêtir ma tenue en cuir  qui le fait surement  fantasmer. Je vais  recevoir la commande du repas , puis attendre son arrivée ………

Articles similaires:
Vie d'esclave dans un domaine (4): Le contrat de soumission
Surpris au travail sur un site BDSM, puis devenu le soumis de la piégeuse (4)
Première soumission (Partie 4) : Séance SM avec Maîtresse Sophie
Soirée avec une dominatrice lesbienne
Fantasme de soumission
Relations BDSM en ligne ?
La Déesse Masquée, jeune dominatrice (10)
Esclave soumis de ma femme dominatrice (2)
Humilié par ma Maitresse adorée, Clara (4)
Complicité entre femmes dominatrices !
Fantasme d’être soumis à une femme, Maîtresse domina (2)
Week-end gynarchique : Mutation vers un couple gynarchique (9)
Enfin soumis à une femme !
Destin d'homme soumis
Cecile, superbe dominatrice (3)
Les plaisirs partagés de ma Maîtresse dominatrice tout un weekend

Du même auteur



    Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
    One comment on “Emmanuelle découvre le fétichisme de son mari!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.