Mon ex, femme dominante et ma collègue domina !(4)

femme dominatriceDoutes sur mon avenir sentimental

Je me réveille dans mon lit, seul, ma copine est déjà partie au travail et je ne l’ai pas entendue partir. Je suis en pyjama et je repense à ma soirée ? C’est fou ce qui m’arrive non !!! Je me demande comment va se passer la suite.  Avec Flo, je le vois assez bien mais avec Céline ça c’est autre chose. J’ai toujours été porté sur le sexe mais jusqu’à présent je me retenais. Cependant, cela fait si longtemps que je suis attiré par ma collègue domina que j’ai juste envie d’en profiter sans me poser de questions.

Machinalement, ma main descend sur mon sexe et je commence à me masturber, en pensant à Céline et à Flo et surtout aux exigences de Flo…

Oui, ne pas jouir mais me caresser le plus possible…

Message de mon ex, femme dominante

Mon téléphone vibre. Je regarde et je vois un message de Flo : « alors mon salaud tu as aimé hier soir ? ». Je lui réponds que oui beaucoup. Un nouveau message de Flo arrive : « oui, je m’en doute ! ». Je reçois, également une photographie de moi, attaché à la table dans les bois.

Je lâche mon sexe et me demande à quoi cette salope de Céline joue t elle?

Le téléphone vibre, un nouvel sms Flo : « tu as été un bon chien ! Elle a apprécié et tu as obéis je suis satisfaite, nous pourrons aller plus loin. Que fais tu ? »

Je lui réponds que je me caressais dans mon lit. Flo me demande si je suis seul ? Ma réponse est oui.

Ensuite, s’ensuit un échange de messages.

Flo : tu es nu?

Moi : non en pyjama.

Flo : en pyjama laisse moi rire, tu es devenu un petit toutou à sa mémère.

Moi : ben non.

Flo : il n’y a pas de non et à poil et vite !!!

Moi : bien avec plaisir.

Flo : et vite et continue de te branler fort et ne jouis pas et ça pendant 30 minutes?

Moi : bien.

Flo : je vais au taf, je te recontacte plus tard sois sage petit chienchien …

J’obéis donc en me branlant fort et vite. Je sens l’envie monter, je stoppe attends un peu et recommence.

En pensant quand même à Céline sans comprendre ce qu’elle cherche.

Je regarde la photographie et de me voir ainsi attaché, le pantalon aux chevilles, cela m’excite fortement.

Appel de ma collègue domina

Mon téléphone vibre. Il s’agit d’un appel d’un numéro° inconnu. Je décide de décrocher car on ne sait jamais.

J’entends une voix féminine et langoureuse.

-bonjour vous, bien dormi tu n’a pas fait trop de rêves ?

-bonjour ! Mais qui est-ce ?… non c’est toi Céline ?

-oui c’est moi ! j’avais envie de t’entendre au réveil, je ne te réveille pas au moins.

-non, je suis réveillé mais tu as mon numéro de téléphone ?

-oui, ton amie me l’a donné ce matin après que je lui ai envoyé une photographie de toi.

-oui, j ‘ai vu la photo tu es folle ?

-non et cela t’a fait quoi de te voir ainsi?

-j’ai été surpris mais j’aime bien ! Mais garde la pour toi je t’en prie !

-bien sur, moi aussi j’aime bien .Que fais-tu en ce moment ?

-je suis encore couché.

-ha oui, seul j’espère?

-oui

-tu penses à moi?

– à toi et à Flo

-coquin, tu dois donc être en forme alors?

-oui, je me caressais pour obéir à Florence, si tu veux tout savoir.

-gourmand, tu n’en as pas eu assez hier.

-non et tu sais bien que Flo m’a demandé de me branler le plus souvent possible.

-oui, c’est vrai et tu dois obéir sans jouir et moi qui suis loin et habillée dommage hummm.

-mais Céline qu’est ce qui te prend?

Ma collègue domina me donne rendez-vous !

-quoi, j’ai aimé hier et avec la photographie que j’ai de toi, tu crois que je vais en rester là, tu va devoir payer pour que je garde cela secret.

-payer?

-oui, hier tu as versé un acompte et je voudrais encaisser les mensualités qui restent.

-moi qui te croyais mariée et fidèle….

-mariée oui et fidèle jusqu’à hier oui! tu es dans quel état?

-très dur ma chère.

-hummm pense à notre retour en voiture, tu sais que je t‘aurais bien fais jouir hier, j’en avais très envie.

-et moi donc.

-en plus, je me suis habillée en pensant à toi ce matin, je suis sur que tu aimerais ma tenue.

-ah oui, décris moi je te dirai, si tu me voyais je suis au bord de l’éjac.

-te décrire, tu rêves, je veux que tu me vois et n’arrête pas de jouir pour moi.

-non, tu sais que j’ai promis.

-ha oui, je te fais pas assez envie peut être?

 -arrête de dire des conneries !

-puisque c’est comme ça, je te veux au bar de l’opéra dans une demi heure sinon je diffuse la photo.

-t’es sérieuse là ?

-29 minutes go.

Premiers ordres de ma collègue domina

Ensuite, elle raccroche.

Puis, je reçois un sms : « chemise et ceinture obligatoire ».

Donc je me lève puis je me douche très rapidement car j‘habite à 10 minuted de la ville.

Je conduis très vite. Une fois arrivé à destination, je me dirige vers le bar puis j’entre, et là pas de Céline…

Je regarde mon téléphone et je vois un message : « va au fond de la salle et préviens moi quand tu y es ».

Ainsi, je m’exécute puis je m’installe face à l’entrée et j’envoie le message suivant : « j’y suis ».

Je commande un café.

Un nouveau sms arrive. Je découvre une photographie de Céline. Il s’agit d’un gros plan sur ses escarpins rouges à talon très hauts et très fins avec ses jambes gainées de bas résilles et un commentaire : « imagine le reste …. ».

Pour imaginer, pas de problème et ma réaction se fait sentir de suite heureusement que je suis assis.

Mais si elle arrive à me faire bander juste comme ça, nos entrevues (entre autres au boulot) vont être hard pour moi.

Arrivée de ma collègue domina

Enfin, elle entre dans le bar.

Je la dévore des yeux. Elle a une démarche à faire bander un mort. Ensuite, elle me regarde dans les yeux et moi je la déshabille du regard.

Elle est en tailleur très moulant qui lui fait des hanches et un cul d’enfer et juste sa veste sur un soutien gorge rouge qui lui fait une poitrine à tomber et bien sur ses escarpins rouges de 13 cm et des bas résille noir. Une bombe ! En fait, je reste bouche bée.

Arrivée à la table, elle pose ses mains dessus en face de moi. Ensuite, elle se penche en me donnant une vue imprenable sur son décolleté et m’embrasse sur le coin de la lèvre en prenant soin de sortir sa langue pour me lécher légèrement la commissure. Elle me dit à l’oreille :

-ferme la bouche !

Elle s ‘assoit à coté de moi et me dit, tout en posant sa main sur mon entre jambe :

-alors tu aimes?

Elle me sourit et ajoute :

-apparemment oui hummm (testant ma dureté de ses doigts) c’est bien ça.

-comment ne pas aimer, tu es superbe ! aucun homme ne pourrait te résister.

-c’était bien mon intention !

Ma collègue domina veut me tester

Elle commence à me caresser avec ses ongles. Ensuite, elle commande un café avec un pot de lait chaud bien mousseux.

-alors comme ça, tu ne veux pas jouir pour moi pourtant tu dois avoir les couilles bien pleines depuis hier soir.

-c’est sur mais tu connais les règles du jeu que j’ai commencé avec Flo.

-mais pas avec moi, en tout cas moi, je veux jouir et puis je vais demander à Flo pour toi.

Elle prend son téléphone et envoie un sms à Flo : « je suis avec Dom et j’ai envie de lui faire perdre son contrôle et de le faire jouir peut être même dans son pantalon. Si tu ne me réponds pas avant que l’on ne quitte le bar, je considère que tu lui donnes l’autorisation de jouir. »

Le café avec le lait arrive. De sa main libre, elle prend un peu de mousse de lait avec l’ongle de son majeur et l’emmène à sa bouche puis le lèche en me fixant dans les yeux. Ensuite, elle le porte à mes lèvres. Enfin, elle prend mon doigt, le trempe dans la mousse, le porte à sa bouche et le fait entrer entre ses lèvres. Elle me dit :

-imagine !

Poursuite du rendez-vous dans un hôtel

Ensuite, elle le reprend, joue avec sa langue, tout en appuyant sur mon sexe :

-je vois que cela te plait, où pourrait-on bien aller?

Je ne sais pas. Mon cerveau ne marche plus.

Je réfléchis : Chez moi impossible, chez elle ? non plus. Le bois pas en journée, trouver un hôtel pourquoi pas. Il y en a un petit à coté.

Nous décidons, donc, d’aller à l’hôtel. Nous arrivons dans la chambre qui n’a rien de glamour mais ça ira. Elle entre la première, se retourne et ferme la porte en me collant dessus. Ensuite, elle m’embrasse à pleine bouche puis enlève ma chemise.

Je cherche à enlever sa veste mais elle me dit non. Elle prend mes mains et les met au dessus de ma tête. Ensuite, elle se met à genoux, défait ma ceinture, la met autour de mon cou, fait tomber mon pantalon et elle lèche mon sexe par dessus mon boxer. Finalement, elle descend mon boxer, bise mon gland et engloutit mon sexe.

Cependant, après une dizaine de secondes, elle arrête et et me dit que c’est dommage que je ne puisse pas jouir puis elle se relève.

Menotté au lit de l’hôtel

Elle  m’interdit de bouger, elle fouille son sac et sort des menottes. Ensuite, elle attache mes mains, prend ma ceinture et la passe autour de la chaine et des menottes. Elle me tire avec jusqu’au lit, me fait allonger sur le dos et attache la ceinture à la tête de lit.

Elle commence par jouer avec ses ongles sur mon corps et enfin, elle enlève sa veste et sa jupe. Ainsi, elle se retrouve, devant moi, en talons rouges, bas résille, porte jarretelle et soutien gorge. Ma collègue domina se rapproche et me dit à l’oreille; tout en me mordant le lobe :

-tu vois je tiens parole pas de culotte !

Ensuite, elle détache son soutien gorge, sort un sein et me dit de le lécher ce que je fais avec plaisir.

Soudain, son téléphone sonne!!!

Il s’agit d’un message. Je lui demande de qui est le message. Elle me répond qu’il s’agit de son mari qui lui dit qu’il ne rentrera pas à la maison avant 14heure.

Ma collègue domina prend son plaisir !

J’apprendrai plus tard qu’il s’agissait, en fait, d’un sms de Flo. Cette dernière répondait au message précédent de Céline : « comme je ne pourrais pas t‘empêcher de le faire jouir, fais le mais juste pour le purger après avoir bien profiter de lui ! Pour ma part, je comptais lui interdire de jouir pendant une semaine. Par contre, si tu pouvais le faire venir dans son pantalon, j’apprécierais beaucoup. Cependant, ne lui dis pas que tu peux ! Je veux qu’il résiste le plus possible et voir s’il me l’avoue ensuite. Amuse toi bien ! »

 

Ma collègue domina décide de s’assoir sur mon ventre et de se frotter sur moi. Ensuite, elle descend sur mon sexe et ondule le sien sur le mien. En même temps, elle se caresse le clitoris en me regardant dans les yeux et en me disant que je suis à elle et qu’elle fait ce qu’elle  veut de moi.

Je ne peux qu’acquiescer. Cependant, je la supplie d’arrêter car je sens que je vais jouir. Elle ri, se soulève pour venir mettre son sexe au dessus de ma bouche et me demande de commencer car elle veut jouir.

Alors, je la lèche, la mordille, aspire sa fente et son clito. Je me donne le plus possible. Elle se retourne et je continue avec ma bouche alors qu’elle joue avec mon sexe en le griffant, le caressant, le mordant, soufflant dessus. Elle me dit que c’est dommage car elle le mangerait bien.  A un moment donné, elle entre ses ongles dans mes cuisses, crie et s’affale sur mon ventre.

Retour au café

Elle reste comme ça un moment puis elle me détache et remet sa robe tout en m’ordonnant de me lever.

Ensuite, elle s’assoie et et prend une photographie de ma bite en érection.

-ça c’est pour Flo ! Elle comprendra que tu n’as pas joui ! Allez habille-toi ! on part ! : dit elle en se levant et en allant vers porte qu’elle ouvre alors que je n’ai remis que mon boxer

Je me dépêche de la rattraper dans l’escalier. Elle se retourne et  me plaque au mur, sa main sur le sexe. Elle me demande de lui offrir un café avant de rentrer.

Nous retournons donc au bar pour prendre 2 cafés. Elle se colle à moi et me prend le sexe en main en le serrant et en le caressant vite.

Ensuite, elle me dit que je l’ai vraiment bien fait jouir et qu’elle a hâte d’être à demain au travail. Elle ajoute que sa tenue sera plus sage mais pas elle et qu’elle espère que je vais bien penser à elle jusqu’à demain.

Elle va de plus en plus vite.

-c’est frustrant que tu me résistes. J’aurais tellement aimé ton jus tout à l’heure.

Je lui dis ne plus tenir.

-je m’en fous viens sinon …

Et je ne peux plus tenir et éjacule dans mon boxer.

Elle sourit, enlève sa main et dit : enfin !

Elle  me griffe doucement le visage et rigole en disant :

-bien, je préfère ça c’est moi qui décide, tu n’es bien qu’un homme et un homme faible.

Céline se lève, me dit

-soyons discret ne m’envoie pas de sms, c’est moi qui te contacte et pars sans plus un mot.

[amazon_link asins=’B075Y9YBJ6,B00Y6NLH9A,B071P86RQJ’ template=’ProductCarousel’ store=’shopandco04-21′ marketplace=’FR’ link_id=’643881e4-11a9-11e8-abb7-7502dddd6171′]



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Mon ex, femme dominante et ma collègue domina !(4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.