Fétichistes des jolis pieds de ma collègue domina (2)

collègue dominaFétichistes des jolis pieds de ma collègue domina (2)

Pendant que je lui léchais les pieds, je vis qu’elle était en train de rentrer dans l’historique de mon PC ! Les yeux grands ouverts, elle me dit :

-Donnes moi ma clef USB dans mon tiroir, car je crois que je vais avoir de l’occupation à regarder tout cela ce soir !

Mon Dieu, je suis mal, car dans mes dernières vidéos, il y a la totale !!!!!! Léchage de pieds recouvert de sperme, nettoyage de chaussures très sales avec la langue, soumis WC, soumis travestie, humiliation, bref toute la panoplie du BDSM !

Ma collègue domina a copié tout l’historique puis elle a pris des photos de moi en train de lécher ses pieds. Elle a remis ses escarpins, pris ses affaires et m’a souhaité une bonne soirée et m’a dit vivement demain.

Je suis rentré chez moi, la tête embrouillée, en me demandant comment aller se passer la journée du lendemain. La nuit fût un peu difficile !

Je suis arrivé le premier au bureau le lendemain. Lorsqu’elle est rentrée dans le bureau en refermant la porte derrière elle à clef, mon coeur s’est accéléré !

Elle prit la parole de suite :

-Aux pieds ! A partir d’aujourd’hui, tu m’appelleras Maitresse Sylvie et tu te prosterneras à mes pieds pour les embrasser tous les jours lors de mon arrivée pour me dire bonjour !

Je luis répondis :

S’il te plait Sylvie, c’était bien agréable hier de lécher tes pieds, mais c’était un jeu, il me semble préférable d’en rester là !

Ma phrase à peine terminé,  je reçus une gifle magistrale !!!!! Sans réfléchir, avec la tête qui tourne encore, je me suis mis par terre pour embrasser ses pieds.

Elle reprit la parole :

-Bien tu sembles comprendre ! Je vais faire de toi mon soumis, et les vidéos de ton historique ont été bien enrichissantes !    

Je vais faire de tes fantasmes une réalité ! A ce sujet, je vais me servir de toi comme WC, je me retiens depuis mon réveil, et pour que tu en profites pleinement, je n’ai pas lavé mon petit minou.

Allez ! Remonte entre mes jambes et ouvre bien grand la bouche !surtout n’en perd pas une goutte si ne te veux pas que tes vêtements soient parfumés du champagne doré de ta Maîtresse toute la journée.

Elle écarte ses jambes et je m’avance pour recueillir son champagne doré, elle n’a pas mis de culotte !

Effectivement son minou est très odorant et gluant, j’en ai mettre des haut de cœurs !

Elle a pris ma tête pour la plaquer et a commencé à se soulager tout doucement. Le goût est très fort voir infect et la quantité est impressionnante! Mais je m’applique à tout avaler.

Une fois terminé, je me suis mis à la lécher pour la nettoyer, et elle a commencé à gémir en maintenant ma tête. Elle a fini par avoir un orgasme puissant avec une fontaine de cyprine impressionnante. J’ai tellement été surpris que je n’ai pas su tout avaler, une bonne partie a coulé sur mon visage et ma chemise !

Le visage rayonnant, le téléphone à la main en train de me filmer, elle sortit une culotte en dentelle très sale ! Pour m’essuyer le visage, puis du même sachet une paire de collant de couleur chair, d’une odeur suffoquant, qu’elle positionne devant mes narines, et me dit :

-Trop génial d’avoir un soumis, je n’ai jamais joui aussi fort. Va au toilette pour mettre ma culotte et ma paire de collant, surtout ne nettoie pas ton visage, je veux que ton corps soit imprégné de mon parfum pour marquer mon territoire.

Tout penaud, je me rends au toilette pour mettre sa culotte et ses collants, je me presse de revenir, de peur de croiser un ou une collègue, car je me rends compte que j’empeste un sacré mélange d’odeurs !

Une fois assis à mon bureau, elle dépose une paire de ballerine dont l’intérieur est noir de crasse mélangé à sa sueur et me dit :

-Enlève tes chaussettes ! on ne met pas des chaussettes au-dessus d’une paire de collant, et donne-moi ton slip ! Maintenant, tu vas me nettoyer l’intérieur de mes ballerines avec ta langue et ta salive ! Tu as la journée pour le faire, et qu’elles soient propres, sinon j’envoie toutes les photos et vidéos que j’ai prises de toi à ta Femme.

Je pris la parole :

-Mais Maîtresse Sylvie, nous avons une grande réunion en début d’après-midi, je ne peux pas y aller sans mes chaussettes, on voit les collants, et en plus au vu de l’odeur que je dégage, je vais me faire repérer !

Elle me répondit :

-Mais tout cela est ton problème, il va falloir assumer de devenir ma lopette soumise, et d’avoir l’honneur de porter mon parfum.

Maintenant à toi de choisir, j’envoie mon dossier à ta Femme ou tu m’obéis.

Alors au boulot, et regarde ! je vais être généreuse en t’aidant.

Elle venait de cracher un gros mollard dans une des ballerines et me la tendait devant le visage.

J’ai pris la ballerine et je me mis à l’ouvrage, tout en faisant des haut de cœurs…

Je me sens rabaissé, humilié, dégouté, et pourtant cette femme me paralysait, en me donnant un sentiment de bien-être !!!!!!!!

Sachant que la journée ne fait que commencer, je ne risque pas d’être au bout de mes surprises…..

(à suivre)

Articles similaires:
Esclave obéissant
Esclave sexuel de la DRH
II. SON EXCELLENCE NOUR, PRINCESSE BDSM
Les 12 commandements de soumission
PRISE DE POSSESSION DE LA LOPETTE (III)
SON EXCELLENCE NOUR, Salammbô ou la sensualité gynarchique VI
Surpris au travail sur un site BDSM… Fin de jeu avec les 2 dominatrices
Première soumission (3) : Maîtresse Sophie, femme dominatrice
Madame, sa domina, sort ce soir mais seule !
Relations BDSM en ligne ?
Nouvelle séance SM au bureau : Nouvelle vie de soumis (7)
Soumis Sex-toy : Dressage imprévu (6)
Petit à petit vers une relation gynarchique ? (qui sait?) (2)
Complicité entre femmes dominatrices !
Milady, ma nouvelle Maîtresse domina
Le fantasme du dressage par une cavalière dominatrice (2)


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
4 comments on “Fétichistes des jolis pieds de ma collègue domina (2)
  1. Cela reste un fantasme … mais la tournure de l’histoire est assez affriolante et donne envie de savoir la suite et engrenage sadique ou calme du soumis ou de la maîtresse !
    ENCORE UNE SUITE ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.