Homme soumis à l’essai (1)

homme soumis

Début d’une relation particulière

Le ronronnement du moteur de la voiture sur l’autoroute me berce dans mes pensées. Prés de mille kilomètres nous séparent…La voiture avale les kilomètres, il y a un peu plus d’un an que nous avons renoués le contact. Nos innombrables échanges sur le net ont tout doucement forgé cette relation qui nous est propre. Cette envie de tout essayer avec toi et d’être enfin un homme soumis à une dominatrice. Ces désirs plutôt particuliers, un peu « à part ». Toi, bien plus jeune que moi. Presque sans tabou, et tellement insatiable…

Puis en quelques mois, tout bascule. Mon divorce d’abord, puis ma mise en retraite anticipée et donc pour moi une totale liberté.

De ton côté, la relation avec Charles s’est stabilisée. Désormais tu passes chaque nuit avec lui, puis lui part travailler à la ferme. Votre relation n’étant toujours pas acceptée pas ses parents, vous vivez une vie en parallèle. Vous profitez des nuits et de quelques escapades avec ou sans les enfants. Mais cet arrangement n’est pas suffisant pour Toi. Tu es en manque de jouissance, de plaisir que tu désires en permanence. C’est là que nous avons décidé de faire un petit essai. Une semaine pour commencer…

Il ne fût pas pas facile de convaincre Charles de cet essai, mais il a choisi ses priorités. Tu as donc obtenu son accord même s’il rest très réticent. Il a mis un seul véto : Que mon sexe n’investisse jamais aucun de tes orifices.

Qu’il en soit ainsi.

Arrivée au domicile de Madame

Enfin arrivé, je me gare près de chez toi. Je frappe doucement à ta porte. Il est tard… presque 22h… Tu voulais que ce soit ainsi afin que les enfants soient couchés lors de mon arrivée. Tu entrouvres la porte.

Euh, Christian, je crois qu’on ne s’est pas bien compris, j’avais dit « à poil ». Alors tu retournes à ta voiture et tu te mets à poil et tu reviens.

J’ai juste le temps d’apercevoir ton joli minois que tu refermes, déjà, la porte doucement.

Il fait un peu froid en ce mois de novembre mais je ne vais commencer à faire mon difficile. Il fait nuit, tout semble désert. Alors, je file me déshabiller à ma voiture. Ensuite, je fourre tout dans le coffre puis je reviens à pas de loup à ta porte avec un regard inquiet autours de moi. Personne en vue… ouf !

Je frappe doucement à nouveau. Tu entrouvres  la porte, me toise de la tête aux pieds.

Bien nu parfait et la cage en place. Où est la clé ?

Je te la tends ainsi que la clé de ma voiture. Tu t’en saisies.

Bien, entre.

J’entre doucement dans ta maison, les mains cachant instinctivement mon sexe encagé. Il n’en même pas large dans sa cage, le froid, et l’anxiété… il est tout rabougri…

Inutile de cacher cela, ça n’a aucun intérêt pour moi avec toi tu le sais bien. Et puis voir ton asticot se débattre et essayer de bander…. Ça me plait alors, règle n°1 : Tu ne me caches jamais ça ok ?

-Oui Linda

-Oui Madame désormais et tu me vouvoies, ok

-Oui Madame.

-Bon, ne reste pas là, on va au garage.

Je te suis.

Début de ma vie d’esclave

Ta voiture n’y est pas. Une paire de menottes est déposée près d’un collier, relié à une chaine et fixé à un piton dans le mur.

Tu me menottes les mains dans le dos et me passe le collier autour du cou.

Alors, nous y voilà : Eh bien d’accord, d’accord, tu deviens à cet instant mon … esclave. Attention, comprends bien ce que je te dis, je me fiche de tes fantasmes, ce n’est pas moi qui vais me soumettre à tes fantasmes, ou plutôt, tes fantasmes, pour la plupart me plaisent mais c’est moi qui mène la danse. En acceptant cette semaine d’essai, c’est moi qui déciderai où, quand, comment et surtout c’est moi qui fixerai les règles, les limites, si moi j’ai envie de dépasser les courtes limites que tu t’es fixées… eh bien, nous les dépasserons. Ah oui, la semaine d’essai, c’est pour moi, pas pour toi. En clair si dans une semaine, tu me conviens, je te garde, si tu ne me conviens pas, tu repars chez toi. Tu n’auras pas ton mot à dire.

Je suis ébahi, si je m’attendais à cela…

-Et si ça ne me plait pas à moi ?

-Je vois que tu ne m’as pas comprise. J’ai tes papiers, j’ai tes clés, personne ne sait que tu es ici. Je vais aller ranger ta voiture dans une grange et je vais désactiver ton téléphone et voilà. Tu es à moi, définitivement si c’est ma volonté.

Premier cunnilingus

Un frisson d’inquiétude me parcourt le dos… Mais mon sexe gonfle malgré moi …. Je grimace car la cage est bien courte et le métal entre dans mes chairs

-Je vois que ça à l’air de te plaire !

-Je…

-Tais toi, c’est à ton sexe que je parlais ! Bon, comme tu as fait une longue route, je vais être magnanime, ce soir je te laisse dormir tranquillement ici. Demain, les choses sérieuses commenceront… pour toi. Petit avant-goût avant de te laisser : Couche toi sur le dos

Je me couche immédiatement.

Tu quittes ton pantalon et ton shorty et viens t’assoir sur mon visage

Lèche-moi bien et fais-moi jouir dépêche-toi !

Ton sexe sens fort… un peu de liquide s’en écoule

Ah oui, j’ai oublié, je reviens de chez Charles si tu vois ce que je veux dire

Je T’entends rire.

Ma langue, mes lèvres s’activent avalant tes sécrétions et celles de Charles avec quelques hauts le cœur. Ton bassin bouge et Tu commences à geindre. Rapidement Tu atteins l’orgasme en un feulement sourd. Ton corps s’alourdis sur mon visage.

Ouvre grand la bouche

Tu replaces bien ton sexe sur ma bouche et tu urines doucement.

N’en perds pas une goutte sinon !

Je bois à petite gorgées cette source qui semble intarissable. Là encore … quelques hauts le cœur

Chochote va !

Enfin elle s’arrête.

Essuie bien !

Ma langue passe doucement sur tes lèvres pour les débarrasser de toute trace d’humidité.

Tu te relèves, prends ton pantalon et ton shorty et sors du garage en éteignant la lumière.

Sans un mot.

J’ai froid, j’ai mal partout sur ce béton, j’ai un peu faim, et j’ai ce petit goût amer dans la bouche…

Je n’arrive pas à dormir…

 

Articles similaires:

Débuts difficiles pour trouver la bonne cage de chasteté
Esclave obéissant
Grâce à SLAVE SELECTION, rencontre avec ma voisine dominatrice
La cage de chasteté
Les 12 commandements de soumission
Projection privée avec un soumis fétichiste
Soumis dans un domaine (1) : rencontre avec la belle maîtresse
Viol programmé (1) : Recherche d'une réelle domina!
Viol programmé (4) par ma Maîtresse dominatrice
La métamorphose de mon slave (IX) en mon soumis sex toy parfait
Milady, ma nouvelle Maîtresse domina (3)
Les petites croix de ma femme dominatrice (3)
La mystérieuse dominatrice : Ma petite amie domina (3)
Nouvelle nuit sous les pieds de mes deux Maîtresses dominas (5)
Un soumis et une histoire d'amour gynarchique
Soumis à mon ex-belle-mère dominatrice de 72 ans (2)


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Homme soumis à l’essai (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.