Homme soumis le temps d’un jeu de rôle (1)

homme soumis

Découverte du jouet !

-Tu n’es rien d’autre qu’un jouet. Sois mon jouet ! Sois un homme soumis!

Sa voix était ferme, mais avec un timbre un peu rauque, très sensuel, sous couvert des ordres qu’elle lui donnait.

Sa main caressa son épaule, glissant sur le tissu de sa chemise de coton blanc. De l’autre main, elle tenait une tasse de thé chaud qu’elle s’était fait servir par lui quelques minutes auparavant. Elle avait profité de la lumière du soleil pour laisser le thé refroidir an admirant les arbres du parc par la fenêtre de la chambre située au premier étage de la grande demeure. De son autre main, elle reprit son exploration, agrippant fermement un pan de la chemise. Puis elle l’extirpa du pantalon, exposant son ventre nu a sa vue.

Ensuite, elle approcha sa main au contact. Ainsi, ses muscles se tendirent, à mesure qu’elle frôlait de la paume les petits poils duveteux qui recouvraient partiellement son ventre. Elle s’ingéniait à faire réagir ses poils sous la caresse du dos de sa main, provoquant chez lui, des sensations pleines de promesses. Elle but une gorgée de thé et posa la tasse.

De ses deux mains désormais libres, elle entreprit de défaire son ceinturon. Il sentait tout ce qui se passa en-dessous. Cependant, elle lui avait ordonné de garder la tête haute et de ne surtout pas abaisser son regard. La proéminence maintenant très bien formée sous le tissu du jean, l’encouragea à flirter du bout des doigts avec la tige dure. Cette dernière semblait, ainsi, animée d’une irrésistible envie de sortir de sa prison de toile. Elle savait, également, parfaitement comment réagissait le tissu sur le penis emprisonné, diffusant ingénieusement la pression et les caresses moins aériennes. L’endurcissement du membre l’inclina à stopper, mue par un sadisme très averti.

Elle déshabille l’homme soumis !

Puis de l’autre main, elle rejoignit aisément sa bouche et toucha de ses doigts ses lèvres. Il avait une bouche assez sensuelle. Et là, elle glissa deux de ses doigts entrouvrant ses lèvres. Sa respiration était chaude et sa bouche humide. Ses yeux clignèrent un peu, signe qu’il se contraignait à ne pas montrer de réaction alors qu’elle faisait aller et venir ses deux doigts dans sa bouche, la pénétrant.

-Ca c’est un bon jouet ! Qui fait tout ce qu’on lui dit de faire ! Tu n’es là que pour me satisfaire ! Tu n’es qu’un homme soumis !

Et c’est ainsi qu’il se tenait, cet homme soumis, les bras ballants et les jambes légèrement écartées devant elle. Elle entreprit de le déshabiller un peu plus encore en lui retirant sa chemise puis son t-shirt. Il se contenta de relever les bras pour permettre le passage de la chemise puis du t-shirt. Il reposa les bras le long du corps, exposés devant elle. Son torse avait lui aussi quelques poils duveteux. Mais elle se focalisa plus sur ses tétons les titillant de ses doigts agiles. Puis, elle retourna au pantalon. Elle le fit glisser après avoir déverrouiller les dernières défenses: zip et bouton.

Il se retrouva le pantalon baissé, tombant sur ses chevilles. Elle passa un doigt sous l’élastique de son boxer et le fit claquer en souriant. Retardant l’intensité, elle descendit le boxer découvrant à peine son gland. Et puis, centimètre après centimètre faisant très lentement descendre le boxer.
Elle remarqua que cet homme soumis avait de longues jambes et les hanches très droites.
Elle palpa longuement ses fesses dures et musculeuses…

A suivre



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.