Kidnappé et soumis par une belle dominatrice sévère

Recherche d’un hébergement gratuit !

Je venais d’avoir 20 ans. Je recherchais un hébergement gratuit pour commencer dans la vie active, en échange de services tel que du jardinage ou autre. Aussi, j’avais mis des affichettes un peu partout. Dessus, j’avais écrit mon numéro de téléphone. Je n’avais, jusqu’à présent vu  aucune annonce de ce type sur internet. Cependant au bout de deux semaines, c’est finalement sur le net que je trouvai une une annonce intéressante. Le message était le suivant: « hébergement  contre services tels que ménage, repassage et autre corvées ». C’était parfait pour moi. Aussi, je décidai donc d’appeler pour prendre un rendez vous.

-Allo ! bonjour ! J’appelle suite à votre annonce pour l’hébergement. Je suis très intéressé. J’aimerais prendre rendez-vous.

Une voix de femme me répondit :
-oui bien sur ! Quel âge avez-vous?
-20 ans
-comment t’appelles-tu ?
-Vincent
-très bien Vincent ! es-tu seul dans la vie?
-oui
-bien ! aussi compte-tu rester longtemps ?
-je ne sais pas
-bon d’accord ! Rendez vous chez moi demain à 13h ! Je te dirai si je t’accepte ou pas !
-merci Madame
-ne me remercie pas trop vite !

belle dominatrice sévèrePremière rencontre avec Madame Elsa

Je venais de passer un interrogatoire mais je trouvais cela normal. Après tout, j’étais un inconnu pour elle. Le lendemain, je me trouvai à 13h devant chez elle. Elle habitait une grande maison avec un grand jardin. Je me tins devant le grand portail un peu intimidé puis je sonnai à l’interphone.
-bonjour ! c’est Vincent. J’ai rendez vous !
-ah oui ! C’est toi entre !
Le portail s’ouvrit. Je traversai l’allée principale et arrivai à la maison. La mystérieuse femme ouvrit la porte. Elle était très jolie, la quarantaine, cheveux bruns, 1m75. Je remarquai qu’elle était en jupe noire en cuir avec un chemisier rouge et talons. Elle m’excitait beaucoup.
-bonjour Madame
-bonjour Vincent ! entre !
J’entrai, le hall d’entrée était immense !
-comme tu le vois, c’est très grand ! tu vas avoir du travail aha !
-oui je vois cela Madame
-appelle moi Elsa
-d’accord Elsa
Ensuite, elle me montra toute la maison. C’était vraiment grand ! Il y avait même une piscine.  A la fin de la visite, elle me proposa de voir ma peut être future chambre. Il y avait ce dont je rêvais, une télévision, un lit avec deux places, un placard, un bureau et même un ordinateur !
-alors, cela te plait?
-oh oui ! Elsa s’il vous plait, acceptez moi ! Je ferai du bon travail !
-bon allez ! tu me plais bien, je te prends
-Merci beaucoup ! Quand puis-je venir?
-Aujourd’hui à  17h !
-d’accord merci beaucoup  Elsa

Prisonnier dans la demeure de Madame Elsa !

Je repartis chez moi faire mes valises. A 17h, j’étais devant chez Elsa et je sonnai à l’interphone. Sans rien dire, elle m’ouvrit la porte et je rentrai dans la Maison. Ensuite, plus rien, ce fût le trou noir !
Je me réveillai, dans une salle, attaché nu avec un dispositif sur le sexe ! Que s’est-il donc passé!!?
Soudain, j’entendis des talons claqués sur le sol et s’approchés de moi. Ensuite, je vis une silhouette. Je reconnus Elsa qui s’approchait de moi. Cette belle dominatrice sévère était habillée d’une robe en latex. Mon sexe se dressa d’un seul coup !
-Où suis-je ? Détachez moi !
-oh que non!! et vu comment je t’excite ! Cela ne te déplait pas d’être ici !
-si cela me dérange ! Laissez-moi partir !
J’essayai de me décrocher quand soudain je reçus une décharge électrique. Je me tordis de douleur.
– ici, c’est moi qui décide. Tu as vu cette décharge ? eh bien c’est le dispositif accroché à tes petites bourses. J’en ai la télécommande. De plus, là, c’était la plus petite décharge. Alors fait attention ! A partir de maintenant, tu es mon esclave ! Je fais ce que je veux de toi petite chienne ! Dorénavant, tu m’appelleras Maîtresse compris !?
-oui

Esclave au service de Maîtresse Elsa !

Une nouvelle décharge me traversa le corps.
-oui qui?
-oui Maîtresse
-je préfère, je vais te détacher. Au moindre écart, je te mets une décharge puissante cette fois-ci !
Ensuite, elle me détacha et me donna l’ordre de la suivre. Aussi, je la suivis. Nous montâmes un escalier pour arriver dans le garage.
-A partir de maintenant, tu vas te déplacer à genoux. Tu ne seras plus jamais debout sauf quand je t’en donnerais l’ordre.
-oui Maîtresse
-c’est bien
Je me mis à genoux et je suivis Maîtresse Elsa. Nous arrivâmes dans la salle de bain.
-debout ! Mets ta tête au dessus du lavabo ! Allez je n’aime pas tes cheveux. Ils sont trop longs !
-touchez pas à mes cheveux !
Je pris une grosse décharge dans les parties. J’en étais tout étourdi.
-tais-toi esclave ! Tu vas apprendre à me respecter !

Piégé par Madame Elsa, belle dominatrice sévère !

Elle prit une tondeuse et commença à me raser la tête. Je pleurais car je me sentais si humilié par cette femme qui était si belle. Quelques minutes plus tard, j’étais, complètement chauve.
-demain tu te feras épiler entièrement car je déteste les poils. Ainsi, je t’emmènerai chez une amie.
-oui Maîtresse
-attend moi là !
Elle revient avec un sac d’où elle sortit un collier et une laisse quelle me fixa au cou. Ensuite, elle me tira jusqu’a la cuisine.
-tu manges et tu bois là : me dit elle en désignant deux gamelles posées à côté du réfrigérateur.
-oui Maîtresse
-As-tu soif?
-oui un peu
Elle mit de l’eau dans la gamelle puis elle me regarda et me dit :
-c’est parce que je n’ai pas envie !
Elle rit en me disant cela. Je compris qu’elle parlait de son urine !
-lape comme un chien et que je ne vois pas une main !
Je me baissai et lapai l’eau comme un chien !
-c’est bien tu apprends vite ! Regarde comme tu es beau tout chauve ! J’adore ! pas toi?
-Oui Maîtresse
Je pensais bien sûr le contraire mais je me dis qu’il ne valait mieux pas la contrarier !
-attends j’ai une idée !
Elle prit son téléphone et me prit en photographie sur toutes les coutures !
-c’est un moyen de pression sur toi mon joli haha ! Maintenant, je vais te montrer ta vraie chambre ou plutôt l’endroit où tu dormiras !
-ma vraie chambre?
-tu n’as quand même pas cru avoir la chambre de tout à l’heure ! idiot !

Ma valise au feu !

Elle me tira par la laisse et m’emmena dans une chambre très grande.
-voilà c’est ma chambre et toi tu dormiras là : dit-elle en me pointant le dessous de son lit qui était, en fait, une cage raccordée à son lit ! Il y avait juste un matelas tout fin !
-voilà ce que tu mérites pour l’instant esclave !
Elle s’allongea sur le lit puis enleva ses talons et enfin, me tira vers se pieds.
-allez ! lèche ! ne te fais pas prier ou gare à la décharge et à la  photographie ! mon joli chauve ahaha
Contraint, je commençai à lécher ses pieds en sueur puis je grimaçai !
-tu vas vite t’y habituer ! Ne t’inquiète pas ! allez continue et n’oublie pas entre les orteils !
Une vingtaine de minutes plus tard, elle me repoussa. J’avais comme une odeur amère et acre en bouche.
-pas trop mal pour une première fois ! Je t’ai bien choisi.  Allez ! viens ! Il y a un dernier truc à faire puis nous irons manger après.
Nous retournâmes dans le hall. Ma valise était toujours là !
-prend la valise !
Je pris la valise et elle me tira dans le salon. Il y avait une grande cheminée.
-met tous tes caleçons au feu ! Tu n’en auras plus besoin allez!
Je m’exécutai et jetai tous mes caleçons au feu. Maîtresse Elsa se leva, retira sa culotte et me la tendit.
-tiens ! tu mettras des culottes et des string maintenant ! Met celle-ci. Elle t’ira très bien ! J’en suis sure !
Sans rechigner, je mis la culotte. Elle était très humide. Mon sexe se dressa aussitôt !
-Ah, tu vois que tu aimes ça coquin ! Il va falloir enfermer ta petite queue ! J’en ai marre de tes erections intempestives esclave !
-Pardon Maîtresse Elsa

Port de la cage de chasteté

Elle se leva et revint avec le sac de tout à l’heure et en sortit une cage de chasteté rose.
-tu vas être toute belle avec ça ahah !
Je rougis instantanément. Mon sexe était redescendu. Elle en profita pour me la mettre.
-ah voilà qui est beaucoup mieux. Je garde la clé autour du cou pour te rappeler qui contrôle! Désolée, je n’ai rien à manger pour toi !
Elle m’emmena dans sa chambre. Il était 21h puis elle ouvrit le lit cage et m’enleva le collier. Je rampai à l’intérieur.
-dors bien esclave ! Demain, tu vas avoir une grosse journée !
Ensuite, elle ferma à clé la cage et partit.
Je ne savais pas quoi faire. Je venais de passer de jeune mâle viril à soumis, esclave chauve aux mains d’une dominatrice aussi belle que sévère. Surtout, je ne pouvais plus fuir à cause de ces fichues photographies. Cependant, je ne sais pas pourquoi mais au fond de moi, j’aimais être la chose de Maîtresse Elsa. Pourtant, je n’avais jamais été ami avec des filles. J’avais la chance de côtoyer Maîtresse Elsa, une femme belle et excitante.

Du même auteur



    Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
    2 comments on “Kidnappé et soumis par une belle dominatrice sévère

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.