L’instructrice dominatrice

l'instructrice dominatriceRencontre avec l’instructrice dominatrice

Je vais vous raconter l’humiliation la plus intense et en même temps la plus excitante de ma vie. Je m’étais inscrit dans un cours de self défense depuis quelques semaines. Ce cours était censé enseigner aux élèves comment se défendre en cas d’agression dans la rue. Il était destiné aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Un soir, au milieu d’un entraînement, l’une des instructrices donna des conseils aux femmes pour réagir en cas d’agression dans la rue par un inconnu. Considérant que l’exercice ne me concernait pas, je préférais rigoler avec mes collègues masculins. Cela ne plut pas à l’instructrice dominatrice :

-Toi qui rigoles bêtement, tu tiendras parfaitement le rôle de la brute stupide et perverse qui agresse les jeunes filles !

1er round

Je rougis, et tout le monde rigola, en me voyant réprimandé comme un petit garçon. Elle me demanda de simuler une attaque dans le dos. Je m’exécuta donc sans grand entrain, un bras en l’air et souriant avec l’air benêt de celui qui vient de perdre la face une première fois. Je ne m’attendais pas à ce que sa réaction soit si vive. Elle agrippa mon bras et le retourna de façon à ce que je sois à genoux devant elle. Elle continua son mouvement. J’étais absolument incapable de réagir. Je me retrouvai face contre terre sur le tapis de combat, le nez presque contre ses pieds nus. Cela provoqua en moi une forte excitation incontrôlable et mon sexe commença à durcir. Heureusement, j’étais sur le ventre me dis-je.

2ème round

On dirait qu’elle lut dans mes pensées car elle me fit me retourner sur le dos. J’avais eu la mauvaise idée de mettre un short assez court ce jour-là. Certains (et certaines) membres du cours avaient dû noter la bosse qui grossissait de plus en plus car j’entendais des rires étouffés et des chuchotements. La prof continua sa torture en plaçant ma tête entre ses jambes et m’infligeant un étranglement « triangle ». C’était fort douloureux. Ma tête se retrouvait directement en contact avec sa chatte dont je sentais l’odeur et l’humidité à travers le tissu en lycra de son legging. J’essayai de m’extirper de l’étreinte en rampant mais cela ne fit que faire remonter mon short et c’est à ce moment là que ma queue s’échappa de la poche de mon boxer et commença à apparaître aux yeux de tous. Mon gland violacé et luisant d’excitation semblait chercher de l’air et renifler à la recherche d’une antre où se réfugier. Plus je me débattais, plus ma verge ressortait et se balançait ridiculement dans l’air. Les rires gênés fusaient, j’entendais des commentaires à la fois moqueurs et scandalisés.

La prof relâcha son étreinte, contente de sa démonstration. Elle me regarda d’un air amusé quitter le tapis et courir vers les vestiaires en tentant de faire rentrer mon sexe à l’abri des regards. Je ne mis plus jamais les pieds au cours, mais une mésaventure m’arriva quelques jours plus tard.

3ème round

Je rentrais du travail, assez tard. Il faisait presque nuit et j’entrais ma clé dans la serrure quand quelqu’un me saisit par derrière et m’étreignit la gorge avec son avant bras. 

-Si tu cries, je t’étrangle ! Entre !

Je reconnus aussitôt la voix de l’instructrice et le souvenir de l’humiliation de la fois dernière me fit bander très violemment. Je savais aussi qu’il ne fallait pas riposter, car elle était capable de m’immobiliser en une fraction de seconde. Elle me conduisit dans le salon et me fit une clé de bras pour me mettre à  genoux.

– je n’en ai pas fini avec toi l’autre jour, ta queue t’a trahi, tu sais aussi bien que moi que tu es sous mon emprise, physique et psychologique, et ça m’excite énormément. Je vais te lâcher le bras maintenant, tu vas te foutre à poil, et tu vas me lécher jusqu’à ce que je jouisse. Je sais que tu ne tenteras rien car ça t’excite au moins autant que moi d’être mon larbin, mon esclave !

Elle avait raison. J’avais l’impression que j’aurais pu jouir rien qu’en l’écoutant ou en la regardant. Elle baissa son legging et me plaque la tête sur son string. Il était trempé et ma langue se délectait de son jus. Elle écarta le morceau de tissu et frotta sa chatte sur ma bouche pendant quelques minutes avant de jouir, debout sur moi, ses jambes tremblantes.

Soumis à l’instructrice dominatrice!

-Bien mon petit, ce n’était qu’une introduction, à partir de maintenant, tu vas me servir de cobayes pendant mes séances de self défense ! Enfin, ce sont des séances spéciales pour femmes que je fais le week-end. Attends toi à être maltraité, humilié, violé et contraint. Tu ne jouiras jamais lors de ces séances ! Je t’autoriserai à jouir deux fois par semaine par hygiène. Tu te branleras lorsque nous serons sous la douche mais par terre, jamais sur l’une d’entre nous. Le reste du temps, tu seras chez moi pour mon service personnel et tu porteras une cage de chasteté. C’est clair ? 

-Oui Madame ! – ma queue ultra tendue aurait pu répondre à ma place !

Articles similaires:

NAISSANCE DE MARTINE (2) SOUMIS À SA DOMINATRICE ADORÉE
Supérieure hiérarchique dominatrice (4 ): dressage du soumis
LUCRÈCE, BEAUTE DOMINA SLAVE DE SLAVE-SELECTION.FR…
Soumis docile au service de Madame
La métamorphose de mon nouveau slave (VIII) en mon soumis sex-toy
Soirée avec une dominatrice lesbienne
La déesse Masquée (3) : rencontre avec mon ex Maîtresse dominatrice
Professeur soumis humilié (11) par son étudiante Domina
Au service de Maîtresse, femme dominatrice (1)
Esclaves mâles soumis, la fête du troc (la vie au domaine)
Soumis à une divine Maîtresse, la meilleure amie de ma femme (3)
La Déesse Masquée, mystérieuse dominatrice (9)
Examinatrice dominatrice intransigeante (1)
Féminisation du soumis : vers un couple gynarchique (3)
La lope soumise de Maîtresse Clara (5)
Ma belle-mère dominatrice, fin du dressage?


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
5 comments on “L’instructrice dominatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.