Patronne Dominatrice (5) – instructions pour le soumis

La Patronne Dominatrice – instructions pour le soumis

Je commence mon travail professionnel et n’arrête pas de penser à ma patronne Dominatrice , à ma maîtresse ce qui immédiatement me fait bander.

je regarde l’enveloppe :«  instructions pour  aujourd’hui »
J’ouvre le pli et lis les instructions.
«  A partir de maintenant tu devras m’envoyer un message toutes les heures pour me dire ,où tu es et ce que tu fais.
Tu devras répondre immédiatement à tous mes appels et messages.
DOMINATRICEConcernant tes besoins , tu me demandera l’autorisation pour aller aux toilettes.
Tu n’as pas bien entendu plus le droit de toucher ton sexe . Tu trouveras un gant en latex dans le tiroir de ton bureau , tu le mettras à chaque fois que tu iras aux toilettes. Je ne veux plus que tu ais de contact avec ton sexe avec ta peau de ta main.
A la pause déjeuner tu iras faire un double de tes clés que tu viendras me remettre.
A chaque fois que tu viendras dans mon bureau , comme d’habitude tu frapperas à la porte , attendras mon autorisation d’entrer. Quand tu rentreras tu enlèveras ton pantalon et attendra a genoux main sur la tête mes instructions.
A chaque fois que tu seras seul , tu devras te dénuder entièrement et cela en tout lieu. »
La lecture de ces instructions , me fait immédiatement bander . Mon sexe gorgé de sperme depuis deux jours a envie d’éjaculer mais elle m’interdit de me toucher.
Je commence mon travail professionnel et n’arrête pas de penser à ma patronne Dominatrice , à ma maîtresse ce qui immédiatement me fait bander.
Au bout d’une heure , je lui envoie un message comme quoi je suis à mon bureau et je travaille.
Je prend une pause café , devant la machine à café des collègues parlent de tout et n’importe quoi . Puis le sujet dérape sur les collègues féminines et je sens mon sexe commencer à bander. Sans sous vêtement je ne peux cacher ma bosse. Je suis en état d’excitation permanente. Je rejoins immédiatement mon poste de travail.
Toute les heures , je lui envoie des messages mais pas de réponse.
Une envie d’uriner commence. Je lui envoie un message pour lui demander l’autorisation d’uriner. Pas de réponse. Ma vessie commence à me faire mal , je renvoie un message . «  Attends salope »
Je me tortille sur mon fauteuil, ma vessie me presse. Midi les collègues sont tous partis. Je renvoie un message . «  tu as l’autorisation de pisser »
Je me dirige vers les toilettes et au premier urinoir je commence à me soulager la vessie.
La porte des WC s’ouvre. Je la vois. Elle me regarde pisser.J’ai honte.
Tu n’as rien oublier salope
Heu , vous m’avez donner l’autorisation MA ….DA ;… MAI ….TRESSE
Réfléchis salope
Tout à coup , je me souviens que j’ai oublié le gant en latex .
Pardon Maîtresse , j’ai oublié le gant en latex.
Première faute effectivement mais il n’y a rien d’autre.
Heu ….heu
Dans quelle tenue dois tu être quand tu es seul
C’est que… je pensais … que
Que quoi , mes instructions me semblent claires. A poil salope.
Immédiatement je me déshabille. Mon sexe se durcit. Elle le remarque.
A quatre pattes devant moi salope. Regardes , moi je n’ai pas oublié le gant en latex.
Devant moi elle exhibe un gant en latex qu’elle met sur sa main. Elle se positionne devant, mon cul qu’elle demande que j’écarte. Elle ôte le plug et me le met dans ma bouche.Puis je sens un doigt puis deux , trois dans mon cul. Je sens sa main forcer mon anus.
» Bientôt je veux passer ma main entièrement dans ton cul. »
Elle prend mes vêtements et demande la suivre à quatre pattes dans son bureau . Il y a un long couloir à traverser pour aller dans son bureau . A quatre pattes , nu le plug dans la bouche je la suis . J’ai la hantise que les collègues reviennent et me voient ainsi.
Dans son bureau elle m’ordonne de rester à genoux devant elle , les mains sur la tête. Elle continue à travailler sans se soucier de moi. Puis au bout d’une demi heure elle me jette mes vêtements et me demande me rhabiller et d’enlever le plug de ma bouche et de lui donner.
«  Maintenant tu peux aller faire le double de tes clés . Tu me rapporteras à déjeuner. Pour toi aujourd’hui tu as assez mangé. Je pense que le sperme de Steven peux te caler ta faim pour la journée. C’est plein de protéine , « dit elle en riant.
Le sexe en érection je me rhabille . Je vais à mon poste de travail , je prend ma veste et vais faire un double de mes clés.
Au magasin je fais faire mon double de clés , quand le téléphone sonne :
« Allo
On dit mes respects maitresse
Je suis dans le magasin , le vendeur entends ma conversation , humilié je répond
«  Mes respects Maitresse
En tout lieu tu dois répondre de cette manière , je ne te l’avait pas indiqué donc tu ne seras pas puni pour cela
je me surprend à lui dire , devant cet inconnu «  Merci Maitresse
Par contre tu as oublié de me demander ce que je voulais manger, et cela est une faute
Oui Maîtresse , que désirez vous manger Maîtresse
La situation me fait bander dans mon pantalon . Je vois que le vendeur s’en aperçoit. J’ai honte , je rougis. Je n’arrive pas à me calmer.
«  Je veux manger chinois , tu me ramèneras des rouleaux de printemps , des rouleaux de printemps et ce qu’il y aura. Dépêches toi j ‘ai faim.
Très bien maîtresse , je me dépêche »
Elle raccroche . Je bande encore et le vendeur me sourit et me dit , «  tu sais on grave aussi des médailles pour les chiens. «  Je ne dis rien . Les joues rouges , je paie ma prestation et sors du magasin. Au restaurant chinois , je prends des rouleaux de printemps , des nems , et divers aliments.
Devant sa porte , je frappe , elle me dit de rentrer . Immédiatement selon ses instructions , je me déshabille entièrement , met le double des clés , et les aliments devant moi ,. A genoux mains sur la tête , j’attends ses instructions .
«  Donnes moi mes clés , et mon déjeuner , déplaces toi sur les genoux.
Je lui tends ses clés , et lui donne son repas.
Elle déballe la boite , commence à manger deux nems et une moitié de rouleau de printemps devant moi qui suis à genoux tête baisée à coté d’elle
«  Écoutes j’ai pitié de toi , je vais te donner à manger
Elle écartes ses jambes , prend un rouleau de printemps et se l’enfonce dans le sexe , quelques vas et viens , puis me le tend
«  Savoure ce rouleau , assaisonné à point. Tu sais tu m’excites salope.
A genoux je mange ce rouleau de printemps assaisonné à la cyprine de ma maîtresse.
«  Maintenant lèches moi pendant que je finis mon repas.Et appliques toi.
A genoux , je lèches ma maîtresse pendant qu’elle mange , finit son repas.
Maintenant allonges toi sur le dos.
Je m’exécute et la vois se positionner au dessus de ma tête
«  Ouvres la bouche et surtout je veux que tu boives tout.
Elle écarte sa jupe , et je vous son sexe se coller sur ma bouche. D’abord un petit jet d’urine me remplit la bouche puis les giclées sont de plus en plus puissantes. C’est la première fois que je bois du champagne doré. J ‘avale , mais quelques gouttes dégoulinent. Elle se relève. Et voit quelques gouttes.
» Lèches , nettoies salope. »
A quatre pattes je lèche , nettoie le sol.
« Rhabilles toi et continues ton travail. »
Je me rhabille toujours le sexe en érection, les couilles qui commencent à me faire mal et rejoins mon poste de travail.



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Patronne Dominatrice (5) – instructions pour le soumis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.