Maîtresse Athéna, Maîtresse dominatrice

Culpabilité, souffrance, châtiments recherchés !

J’ai, toujours, eu ce sentiment d’être coupable et de devoir subir un châtiment, une mise à nue de mon corps et de mon âme. Ce fut ainsi que j’ai rencontré Maîtresse Athéna, Maîtresse dominatrice, qui m’entraîna dans son monde, le monde du  BDSM, autant cérébral que physique, douceur et douleur, humiliation et sublimation.

Elle t’accueille dans son donjon. Il s’agit d’un petit appartement tout équipé qui fait battre ton coeur de soumis. Il y a des objets divers et variés, du mobilier en tout genre pour être attaché, enfermé, fouetté, crucifié. Ainsi, tous ces châtiments deviennent réels dans ton esprit et à ce moment là, surgit ta peur. Cependant, Maîtresse Athéna sait comment te mettre en confiance, et t’attirer avec ses charmes.

Maîtresse Athéna te met en confiance !

Cette première fois où tu te déshabilles devant elle, tu veux cacher tes attributs. Ainsi, elle te regarde et tu comprends tout de suite. Tes mains se mettent le long de ton corps. Ensuite, tu te laves et tu nettoies ton cul de chienne pour qu’il soit bien propre. Enfin, tu arrives à genoux et goûtes à ses bottes que tu lèches.

-Oui c’est bien ma salope !

En même temps, elle t’entrave  tes chevilles et poignets. La peur te prend au ventre. Collier au cou, elle te dirige vers la croix de saint André.  Ainsi, te voilà crucifié à sa merci, face à elle, qui tombe le voile.

Maîtresse dominatrice t’entraîne dans son monde !

Nue, elle s’approche de toi, et colle, son parfum envahissant. Son corps chaud te donne envie! Cependant, elle saisit ton sexe et te ligature tes bourses qui ne servent à rien, juste  pour la souffrance. Mais n’es tu pas là pour ça ? Elle pose des pinces serrées aux tétons, gémissements. Puis, elle met une sonde pour sexe et baise de ce conduit, cris étouffés… L’excitation gagne son corps alors que le tien se cambre et essaie de se faufiler mais peine perdue.

-Ne subit pas : te dit-elle, éprouve ce plaisir d’appartenance !

Alors tu te laisses aller et découvre d’autres plaisirs, ceux de cette souffrance sublimée où le désir de faire plaisir à Maîtresse Athéna arrive doucement. Et là tu ressens ce désir intense et cette sonde rentre doucement dans ton sexe qui est baisé, violé, ouvert, sondes après sondes, de plus en plus grosses.

Maitresse dominatrice te fait te cambrer pour s’offrir ce cul offert !

Quand elle enlève la sonde du pénis, le méat est ouvert, plus large que d’habitude et s’écoule de celui-ci, le liquide lubrifiant. Les jambes tremblantes de peur, tu la suis à quatre pattes après avoir été détaché… Et elle t’attache au lit de torture, fesses offertes, cuisses écartées. Tu ne peux plus bouger. Maîtresse Athéna aime les fesses bien cambrées, les anus offerts à sa soif de posséder, d’écarter, de défoncer à coups de godes et de fister ses soumis.

La découverte du plaisir anal du soumis !

Là, à ce moment, j’ai peur, mon anus vierge de tout objet…. Mais Maîtresse rassure en massant doucement ton petit trou avant d’y glisser un doigt, de le tourner et le faire aller et venir avant d’en mettre un deuxième. Réaction réflexe, serrer ce trou mais rien y fait. La possession de ton corps commence car tu prends une raclée si tu bouges trop. Puis ton bassin bouge à la rencontre de Maîtresse. Hum cela devient bon…

Le désir d’être encore plus chienne !

Maîtresse se retire avant de mettre devant toi son gode ceinture qu’elle te fait sucer avant de passer entre tes cuisses ouvertes. Tu sens ce bout te pénétrer et s’enfoncer centimètres par centimètres. Maîtresse veut que tu deviennes salope, chienne, une bonne pute prête à accueillir un sexe d’homme… suivant les bons vouloirs de Maîtresse. Contractions anales, claques sur le sexe, humiliations.

-Tu n’es qu’une chochotte, laisse toi faire, tu veux et tu vas devenir ma pute ! Veux-tu que j’appelle une queue pour que tu la suces ? J’en ai toujours de disponible !

J’ai eu peur et je n’ai pas osé dire non.

-alors, laisse toi faire !

J’ai apprécié et pris du plaisir à lui faire plaisir. J’ai accepté de recevoir ses différents godes de façon à dilater ma rondelle de salope, dans toutes les positions et j’ai osé bouger les hanches pour mieux l’accueillir.

Vagues de plaisir du soumis

Je me mis même à califourchon sur elle, empalé sur ce gros gode. Ainsi, j’ai aimé voir son corps réagir à mon propre désir, ses seins durs, ses tétons dressés, son parfum exacerbé, sa chatte humide de plaisir à me voir ouvert. Ma jouissance montait en vague mais elle savait stopper ses coups de reins. Elle me fit m’installer sur la table de gynécologie avant de me saisir mes hanches de salope et de m’empaler longuement, mes chevilles attachée. Ensuite, elle tira violemment sur la chaînette qui reliait les deux pinces à mes tétons depuis le début de séance. Ainsi, elle m’arracha un cri de surprise et une douleur lancinante envahit mes petits seins de chienne.

Jouissance

Au bout de longues minutes de gémissements de ma part, mon esprit embrumé ne savait plus quoi penser. De nouveau, le plaisir montait et Maîtresse Athéna caressait ma queue et me la branlait avec interdiction de jouir. Cependant, ce n’était qu’un jeu pour elle. Ses mouvements puissants et rapides ne laissaient présager qu’une jouissance aiguë. Dans des derniers coups de rein, je jouis en gémissant et criant oui! non! haaa!…de longs jets de sperme giclaient de mon sexe avant que la tension ne retombe…

Maîtresse Athéna continuait à caresser mon sexe et me prendre le cul. Elle récupérait mon sperme et arrosait le gode avec.

-Te voilà prise avec du sperme dans ton cul de salope…sent comme c’est agréable. La prochaine fois, je t’obligerai et tu me remercieras.

Et je répondis dans un regard de plaisir embrumé :

-oui ma Maîtresse !

Je savais donc que la prochaine rencontre serait plus intense dans tous les sens du terme.



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Maîtresse Athéna, Maîtresse dominatrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.