Maîtresse Clara, dominatrice parfaite !

L’annonce pour colocataire soumis !

Bonjour à toutes et à tous, je vais vous raconter mon histoire de pute soumise à Maitresse Clara, dominatrice parfaite .

Cette histoire commence en juillet 2016. Je venais d’avoir mes 19 ans et mon bac par la même occasion. Je recherchais une colocation sur Metz, ville dans laquelle se trouvait mon nouveau lycée. Ainsi, je parcourus de nombreux sites de collocation, et c’est ainsi que je tombais sur cette annonce un peu particulière : «cherche jeune colocataire soumis pour tâches ménagères et autre services ». Il se trouve que depuis quelques années, je voulais tester le monde du SM. De plus, l’adresse de cette colocation n’était qu’à 20 minutes en voiture de mon lycée. Ainsi, je me précipitai sur mon téléphone et appelai le numéro mentionné dans l’annonce. Une voix douce me répondit.

-allo

-allo ! j’appelle pour votre annonce de colocation. J’aimerais vous rencontrer pour en parler.

Cette personne me répondit d’un ton très sévère.

-Au café en face de la gare à 16h ! je serai habillé tout en noir ! tu te mettras à la table au fond de la terrasse à gauche !

dominatrice parfaiteRendez-vous avec la dominatrice parfaite !

Ensuite, elle me raccrocha au nez. Je me rendis à ce café à 15h30 pour être sur d’être à l’heure. Ainsi, j’étais à la fois excité et angoissé. Il était 16h et toujours aucune trace de cette femme qui allait peut-être devenir ma Maîtresse. A 16h45, je vis au loin arriver une femme, la quarantaine, les cheveux bruns, avec une poitrine assez généreuse. Elle était habillée d’une jupe noire avec des bottes à talon haut. A sa seule vue, j’ai tout de suite su que c’était elle. Soudain, une érection me prit d’un coup. Je n’avais jamais autant bandé. Cela me faisait mal tellement c’était intense. Elle arriva et se mit en face de moi. Elle avait de beau yeux marrons et une longue chevelure noire, la dominatrice parfaite!

-Bonjour petite merde ! à ce que je vois je te fais de l’effet !

 J’ai à peine réussi à balbutier un mot. J’étais rouge de honte !

-Je m’appelle Clara. Si tu réussis cet entretien, tu pourras m’appeler Maîtresse ou Maîtresse Clara. Je veux tout savoir sur toi petite Lope !

Entretien pour recrutement d’un soumis

Je commençai donc à me présenter, mon âge, mon nom, mes études, mes hobbies … Ensuite, elle me demanda combien de fois par semaine je me faisais jouir et si j’étais encore puceau. Je répondis environ 14 fois par semaine donc deux fois par jour et que j’étais encore puceau. Elle se mit à rire. J’avais honte de moi !

-Bon ! on essaiera de remédier à tout ça ! Cependant, c’est pas mal du tout ! Je te rappellerai pour te faire visiter ma maison si ta prestation est la meilleure .

Un mois passa et toujours pas d’appel de Maîtresse Clara, cette dominatrice parfaite ! Je pensai à elle toutes les vacances et me posai plein de questions sur les différents services qui étaient annoncés sur l’annonce.

Un soir, vers 20h, je reçus un appel d’un numéro masqué. Je décrochai et c’était Maîtresse Clara ! Rien que le son de sa voix me donna une érection.

-allo petite merde ! je te veux demain à 13 h au domaine ! c’est à 20 minutes de la sortie de Metz. Tu m’attendras devant la grille comme un petit chien ! Et elle raccrocha. Je venais de comprendre que j’étais son soumis. Après, je me suis fait jouir plusieurs fois dans la soirée tellement j’étais heureux d’avoir une Maîtresse.

Soumis en laisse et en cagoule !

Le lendemain, j’étais en avance au rendez-vous. C’était un grand domaine avec un grand jardin. Ma Maîtresse arriva vers 14h00 toujours aussi belle ! Elle avait un sac noir opaque. Je ne savais pas ce qu’il y avait dedans ! Elle arriva à coté de moi et me fit mettre à genoux d’un coup de genoux dans les parties intimes et me dit :

– Quand je suis là, tu es à genoux ! Quand tu dois m’attendre, c’est aussi à genoux ! Tu parles seulement quand je veux que tu parles ! Aussi, non tu ne parles jamais ! Je vais t’apprendre le respect ! petite chienne !

On entra dans le domaine et elle sortit de son sac un collier et une laisse. Ensuite, elle me tendit le collier et me dit:

-met ce collier esclave !

Je mis le collier et elle m’attacha à la laisse comme un chien ! J’étais toujours à quatre pattes et on arriva devant la porte de la grande demeure. Avant d’entrer, elle sortit de son sac une cagoule en latex puis me la tendit. Celle-ci avait juste un orifice pour le nez et un pour la bouche et me dit :

-Tu porteras cette cagoule lorsque tu ne seras pas en train de faire les tâches ménagères et quand je te punirai !

Ainsi, j’enfilai donc la cagoule et je me retrouvai plongé dans le noir total, impuissant face à cette dominatrice en puissance.

à suivre



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Maîtresse Clara, dominatrice parfaite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.