Mari soumis Offert aux copines de sa femme (6)

mari soumis

C’est l’été, il fait chaud. Ma femme est sur la terrasse avec une amie d’enfance qu’elle n’avait pas revue depuis quelques années. Moi je me baigne dans la piscine, les dames papotent allègrement.
L’amie de ma femme, Cathy, porte bien sa cinquantaine. Elle est pulpeuse, les cheveux courts, de jolies jambes sous sa jupe beige, des gros seins qui se dressent sous le t shirt. Je ne peux pas m’empêcher de la lorgner. Je ne la connaissais pas jusqu’à aujourd’hui.
Mon petit manège n’échappe pas à ma femme, qui s’en amuse.
Il faut dire que depuis quelques temps nous avons « réaménagé » et enrichi nos jeux sexuels. Nous nous sommes avoués nos fantasmes profonds et de temps en temps nous les réalisons, le tout à l’initiative de mon épouse. Elle s’est découvert une passion pour la domination, et moi je deviens son mari soumis. Elle m’attache, me fouette, joue avec moi. Une autre de ses passions est de m’offrir à d’autres femmes dominatrices qui peuvent s’amuser avec moi. Ma femme assiste alors aux séances en spectatrice voyeuse ou alors elle participe aux jeux.
Je sens bien qu’elle a une idée en tête, d’ailleurs elle me fait signe de les rejoindre sur la terrasse, ce que je fais bien volontiers. Avant cela, je décide d’ôter mon maillot mouillé pour mettre un short sec.
Je m’enroule dans ma serviette pour l’opération mais, acte manqué ou non, la serviette m’échappe des mains et je me retrouve un court instant le cul à l’air, à cinq mètres de ces dames.
– alors mon chéri, on montre son cul à ma copine ?
– désolé mesdames.
Je remets vite ma serviette autour de ma taille.
– dis Cathy, tu n’as pas bien vu son cul ; ça t’intéresse de le revoir ? fait ma femme à sa copine, tout en me lançant un clin d’œil coquin.
– Euh, euh, je ne sais pas trop, ça me gêne un peu.
Je sens la tension monter d’un cran, ma femme reprend du tac au tac.
– tu sais si tu veux il va te le montrer son joli petit cul, cela ne me dérange pas je t’assure. J’ai un mari soumis qui fait tout ce que je lui demande. N’est ce pas mon petit mari, tu veux jouer ?
C’est le code que nous avons mis au point avec ma femme. Lorsqu’elle a envie de me dominer elle me demande si je veux « jouer ». Si la situation me plaît et que je suis partant je dois répondre par « oui maîtresse »
– oui maîtresse
– alors viens ici !
Je m’approche de la table, Cathy ouvre les yeux, me regarde puis regarde ma femme, un peu indécise. On le serait à moins j’en conviens.
– alors son cul tu veux le voir, je t’assure que ça ne me gêne pas du tout, au contraire.
– Ben oui si ça ne dérange personne je veux bien
– Tu as entendu, esclave, tourne toi et montre ton cul à ma copine.
C’est parti ! Cathy rougit un peu et se trémousse sur sa chaise.
– c’est vraiment ton esclave, tu y vas un peu fort, non ?
– c’est notre esclave, si tu veux, pour la soirée, qu’en penses-tu. Il te plaît mon bonhomme ?
– oui il est mignon, si tu le prends comme ça je veux bien.
– Allez ce cul tu nous le montres.

Je me tourne et je lâche la serviette, exhibant mes fesses devant les deux femmes assises. Ma femme commence à me palper les fesses, à les caresser sous le regard de Cathy dont le souffle s’accélère.
– tu peux toucher aussi, ne te gêne pas, fait ma femme à son amie.
Quatre mains me palpent le cul, c’est agréable, je commence à bander. Fidèle à mon rôle de soumis je mets les mains sur la tête. C’est le moment que choisit ma femme pour me mettre des claques sur mon cul. Cathy regarde mais ma femme l’encourage :

-à toi, vas y mets lui une fessée !
Des claques timides tombent sur mes fesses.
– Non, non, plus fort, tape fort ! fais lui rougir son cul, vas y franchement !

Du coup, Cathy se lâche et me donne de bonnes claques, elles se relaient, rigolent, font des commentaires à mon sujet.
– tu peux tout faire avec lui, questionne Cathy
– oui il est très docile, tu veux en profiter ?
– Dans ces conditions, je veux bien
– tu veux voir sa bite, je suppose. Esclave tourne toi.

Docile je me mets face aux deux femmes et leur présente mon sexe bien dur, les mains derrière le dos, en bon soumis. Cathy me regarde dans les yeux, je ne bronche pas, puis elle fixe mon sexe, de taille honnête. Ma femme me regarde et me sourit, le jeu est lancé.
– que veux tu qu’il fasse, tu veux qu’il se branle pour nous ?
– oh putain oui ! répond Cathy.
Elle est dans le jeu, elle a accepté la situation, bien décidée à en profiter. Elle croise bien haut ses jambes pour m’exciter encore un peu plus je crois.
– Vas-y esclave branle toi pour ma copine ! Cathy tu vas lui dire comment il doit se masturber, donne lui des ordres comme au bon petit chien qu’il est.
Cathy ne se fait pas prier, elle a compris le jeu.
– prends tes couilles dans une main et branle toi tout doucement, allez.
Je m’exécute et je fais ce qu’elle m’a dit. Les femmes m’observent en silence, leur verre à la main.

Ma femme ouvre grand ses cuisses et me montre sa culotte, voyant cela Cathy fait de même, elle remonte sa jupe très haut et se passe la langue sur les lèvres.
– lâche tes couilles et accélère, me fait-elle.
– Allez mon esclave chéri donne toi ! interdit de jouir, sinon tu seras fouetté.
Elle sait bien que je ne tiendrai pas éternellement.
Je me branle rapidement, mes couilles battent entre mes jambes, Cathy sourit, bien excitée.
– arrête toi, me lance t-elle, je peux le branler moi même, demande t-elle à ma femme.
– Ne te gêne pas, tu peux aussi le sucer. S’il éjacule sans notre permission il sera puni.
Cathy tend sa main, prend mon sexe et m’attire vers elle. Elle m’administre une masturbation langoureuse, tantôt d’une main, puis de l’autre. Ma femme passe sa main entre mes jambes, par derrière et m’agrippe les couilles. Elle les tire vers le bas et serre.
– comme ça tu jouiras moins vite, car tu finiras par jouir et tu seras puni, tu le sais, esclave.

– Oui maîtresse.

Du coup Cathy ne se retient plus et me branle à toute vitesse puis elle me prend en bouche et me suce comme une dingue, bien décidée à me faire venir. Ma femme tire fort sur mes couilles, la douleur me retient d’éjaculer et elle le sait. Elle se lève de sa chaise et se colle derrière moi. De son autre main elle appuie sur la tête de son amie et imprime le rythme de la fellation. Comme d’habitude, elle mène le jeu. Ma verge tape au fond de la gorge de Cathy qui grogne de plaisir. Ma femme me lâche les couilles et imprime le rythme à mon bassin, nous baisons la bouche de Cathy qui a mis ses mains dans sa culotte et se frotte la chatte. Elle râle de plaisir. Je ne tiens plus et je jouis dans sa bouche. Voyant cela ma femme repousse la tête de son amie et laisse ma queue se vider sur le sol, Cathy avale ce qu’elle a reçu et sourit de bonheur. Mon plaisir à moi est mitigé, mais ça c’est voulu par mon épouse. Elle aime me frustrer pour mieux me donner ensuite.
– il a joui sans notre permission, qu’en penses tu Cathy ?
– Il faut le punir, je te laisse faire mais tu peux compter sur mon aide.
– Pour la suite nous allons monter dans la chambre tu verras j’ai plein de jouets…prends le par la queue et suis moi.

 

Articles similaires:
Audit de la soumission (5) : Devenir une sissy
Audit de la soumission (3) : 2ème soirée SM avec mes Maîtresses
Viol programmé (2) : rencontre avec ma future Maîtresse
Ma première expérience de soumis
Professeur soumis à son étudiante, divine Maîtresse (15)
Soumis à une divine Maîtresse, la meilleure amie de ma femme (3)
Week-end avec ma belle domina, meilleure amie de ma femme
Pause avec la formatrice domina : Rencontre du métro (4)
Essai d'une voiture avec une domina rousse incendiaire !
Janine, femme dominatrice, ma première Maîtresse (1)
Perséverer pour faire plaisir à ma Maîtresse !
Sous le contrôle de Ma Maîtresse dominatrice
Première expérience de soumis (1)
Maîtresse Cecile, femme dominatrice (2)
Anniversaire du mari soumis : Mutation vers un couple gynarchique (11)
Homme soumis à mon ex-belle-mère de 72 ans (1)


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
2 comments on “Mari soumis Offert aux copines de sa femme (6)
  1. Fautes frappes (excuses) , donc recommmence …

    Attendre avec intérêt la punition (sévère) méritée ….. ou les punitions , si dures soient-elles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.