Modèle soumis pour un shooting photo

Un pas dans le vide !

Aujourd’hui, shooting un peu spécial, mon agent m’envoie jouer le modèle soumis dans un Donjon du nord. Je suis plutôt habitué à évoluer dans l’univers de la mode. Il s’agit, donc, d’un pas vers un monde inconnu, plein de rumeurs, d’histoires, de frayeurs et de fantasmes.

Mon agent m’a dit que mes hôtes seraient au petit soin avec moi. Dois-je me considérer comme le plat du jour ? Le taxi me fait signe que nous sommes arrivés. Je prends une grande inspiration en essayant de contrôler mon stress mais rien n’y fait.

Le lieu est assez atypique. C’est un ancien manoir. J’ai peur ! J’aimerais prendre mes jambes à mon coup mais ma curiosité est trop grande pour me faire reculer maintenant. J’envoie un texto à la personne qui est censée m’accueillir. Ensuite, j’attends plus d’une demi-heure dans le froid. Enfin, une femme sort du manoir. Elle est magnifique, blonde avec une forte poitrine, mais un visage froid mais qui ne fait qu’embellir cette marquise.

Elle s’approche de moi avec un grand sourire et me fait la bise. Ensuite, nous nous dirigeons vers la cave, surement l’endroit du shooting. Cette cave aménagée est très bien équipée. Ainsi, j’arrive à discerner certains objets que j’ai pu voir sur quelques vidéos. J’essaye tant bien que mal de cacher mon excitation, mais la Marquise n’est pas dupe. Elle sait exactement ce que je pense et devine mes fantasmes connus alors de moi seul.

Elle me propose de boire un thé. J’accepte sans hésitation pour ne pas la frustrer et surtout parce que je veux absolument rester avec elle.

modèle soumisInitier malgré moi à la soumission !

La marquise me propose de commencer la séance photo. Aussi, je commence à me dénuder pour rentrer dans la peau de mon personnage, un petit chiot trainé en laisse par sa Maîtresse comme un bon toutou. Ce n’est pas désagréable. Cela devient même excitant. J’apprécie d’être soumis à une belle femme et de pouvoir, ainsi, contempler chaque parcelle de son corps. Les photographies s’enchainent. La marquise est contente de moi. Puis, elle m’indique de me poser sur un cheval d’arçon. Je m’exécute sans trop me poser de question. Une fois en position, elle m’attache les poignets ainsi que les pieds à chaque extrémité.

Elle me dit que c’est pour la mise en scène, puis elle me fixe un harnais recouvrant ainsi ma bouche et mes yeux. Privé de tout sens, je sais à présent que la « mise en scène » devient surtout un plaisir dont elle se délecte.

La position n’est pas très confortable. Mon petit trou est offert. Attaché et privé de mes sens, je sais que je vais être mangé. Cependant, malgré la situation, j’essaye de protester ainsi que de bouger mais en vain. Le silence règne.

Quelques instants plus tard, je ressens des brulures sur mon dos, mes fesses ainsi que mon sexe. Chaque courbe de mon corps brûle. Je reçois des caresses puis des coups de fouets. Je ne sais plus qui je suis, l’hésitation, l’excitation, la renaissance.

Découverte d’une nouvelle facette de ma personnalité !

La marquise s’équipe ensuite de ce qui doit être un gode ceinture. Elle s’introduit dans mon intimité en douceur afin de m’apprendre à prendre du plaisir dans ma souffrance. J’essaye de me débattre en vain pour échapper à ce supplice. Après plusieurs essais, j’accepte enfin la divine marquise en moi. La douleur est présente mais aussi sa douceur. Ses gants de velours, son souffle, son parfum me font oublier la douleur faisant place au plaisir.

Les jours sont passés ainsi que les mois. Je n’ai jamais eu la chance de remercier cette Marquise qui un jour m’a accueilli chez elle et m’a fit découvrir une facette de moi que je ne connaissais pas. Aujourd’hui, cela est devenu un équilibre dans ma vie professionnelle et personnel. Chaque jour, je repense à ma renaissance, ce jour délicieux.

Bien des mois plus tard, je me décidais à m’inscrire sur Slave Selection, dans l’espoir de retrouver ma place auprès d’une femme qu’un jour j’aimerai et vénérerai encore plus que cette marquise aux cheveux d’or.

Cette histoire est écrite à partir de fait réel.

Merci à vous Mesdames pour votre passion envers les êtres ignorants que nous sommes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires:
Réveillon 2015 (2) : Découverte de la soumission masculine
Supérieure hiérarchique dominatrice (4 ): dressage du soumis
Projection privée avec un soumis fétichiste
Soumis asexuel au service d'une dominatrice
Surpris au travail sur un site BDSM
Mari soumis Offert aux copines de sa femme (6)
Vers ma transformation en parfait soumis (3)
Suite partie BDSM : Offert aux copines de ma femme (12)
Emmanuelle découvre le fétichisme de son mari!
Prof soumis à son étudiante dominatrice (17) : partie BDSM
Fétichiste des pieds et sa nouvelle Maîtresse dominatrice(3)
L'immeuble (8) : ma vie quotidienne de lope soumise
Jeune homme soumis à la femme de ménage (2)
Nouvelle vie d'homme soumis (11) : punition de Jean
Première semaine avec la cage de chasteté
Parcours d'un Slaveboy : le centre de dressage (2)

Du même auteur



    Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
    2 comments on “Modèle soumis pour un shooting photo

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.