Mon ex, femme dominante, a pris le contrôle

femme dominanteMon ex, femme dominante !

Depuis plus de 20 ans, j’ai toujours gardé une relation ambiguë avec mon ex, nous sommes toujours restés plus ou moins amants en fonction de notre situation géographique. Cette femme dominante a toujours eu sur moi un « pouvoir » sexuel et sensuel dont elle aimait user et abuser. Elle avait une façon d’être, de se vêtir et de se comporter.

Ainsi, elle savait m’exciter et me donner envie d’elle quand et comme elle le voulait pour notre plaisir, le sien, le mien ou juste pour m’exciter, me faire bander et me laisser dans cet état.

Elle adorait ça et moi de même.

Nous nous retrouvions dans des endroits publics. Elle était toujours très sexy et très, selon mon point de vue, bandante. Ainsi, elle portait des talons hauts très fins, des bas, des porte jarretelle et un soutien gorge ou une guêpière, qui mettait en valeur sa très attirante poitrine. Elle était, souvent, vêtue d’une robe ou d’un tailleur très moulant, généralement en cuir ou imitation. Elle avait un rouge à lèvre rouge très rouge et portait ses cheveux longs détachés et parfois des lunettes. Je ne savais jamais si elle portait une culotte ou non.

Elle ne passait pas inaperçue, les regards masculins se tournaient sur son passage.

Nos rencontres coquines !

Et là, le jeu commençait !

Je ne savais jamais ce qui allait se passer !

Elle pouvait me faire la bise ou m’embrasser puis me parler à l’oreille de ce quelle avait envie.

Nous avions un accord. Elle pouvait faire de moi ce qu’elle voulait ou me faire faire n’importe quoi dès lors qu’elle m’attachait.

Donc, nos rencontres pouvaient se dérouler de façons très différentes. Nous pouvions nous retrouver pour des ébats amoureux  classiques ou juste pour une  fellation. Cela se passait à l’hôtel ou chez elle. Pendant certaines de nos rencontres, je passais la plus grande partie du temps attaché à une chaise ou à son lit. Je me laissais faire et je me contentais d’obéir.

Cette relation a duré environ 5 ans. Ensuite, nous avons déménagé chacun dans une autre région, ce qui nous a éloigné physiquement.

Nous avons gardé contact par téléphone. Lors de ces échanges téléphoniques, nous  nous remémorions nos souvenirs et nous essayions de maintenir l’excitation.

Flo, diminutif de Florence, aimait, beaucoup, me raconter ce qu’elle me ferait si nous pouvions nous rencontrer. Elle adorait me détailler les jouets qu’elle utiliserait pour me rendre très dur et me maintenir dans cet état, puis elle ajouté qu’elle m’interdirait de jouir sauf si c’était elle qui le faisait.

Heureusement, nous arrivions à nous voir, parfois, en fonction de nos déplacements. Cependant, au fur à mesure de nos rencontres, Flo changeait et devenait encore plus attirante sexuellement parlant. Quant à moi, je me retrouvais de plus en plus souvent attaché.

De plus, cela l’amusait beaucoup de ne pas me faire jouir et ainsi de me rendre fou.

Avec le temps, fin de nos rencontres !

Malheureusement, vers 2012, nos contacts se sont espacés voir devenus presque inexistants et ce, jusqu’en 2015. En effet, grâce à internet, nous nous sommes recontactés plus régulièrement.

Ainsi, qui aurait pu prévoir que notre petit jeu allait recommencer grâce à FaceBook.

Nous avons donc renoué le contact au travers du chat. Ainsi, au début, nous avons échangé des banalités puis petit à petit, nous avons évoqué notre passé et nos rencontres coquines. Ces souvenirs ont réveillé mes envies et mon excitation a repris le dessus. Je lui ai avoué regretter nos entrevues et nos jeux.

De son côté, elle m’a dit qu’elle avait changé sur ce sujet. Nous avons eu, ensuite, des échanges, de plus en plus, réguliers et osés.

Elle m’a dit que je n’étais  qu’un chien et que je ne pensais qu’au sexe.

Je lui ai rappelé que cela ne la gênait pas avant et que, dans mes souvenirs, elle aimait beaucoup que je sois au garde à vous en sa présence.

Elle m’avoua que c’était toujours le cas et qu’elle était flattée que des années après, je ressente toujours du désir pour elle.

Aussi, je lui répondis  de ne pas hésiter si l’envie de m’exciter lui venait. Ensuite, nous avons échangé nos nouveaux numéros de téléphone portable.  Je lui ai envoyé un mail discret car je suis en couple.

Reprise de nos échanges !

Dès le lendemain, j’ai reçu un sms : « va voir tes mails ! »

Je m’exécutai de suite. J’avais reçu deux mails. Voici le contenu du premier :

« curieusement, oui, j’ai pensé à toi ou plutôt, j’ai eu quelques souvenirs qui sont remontés à la surface. Surtout, j’ai continué à imaginer ce qui pourrait se passer une fois que tu serais attaché ! »

Et dans le second mail, il y avait une photographie de ses jambes, gainées de noir avec des escarpins noirs à talons aiguilles. Il y avait, également, le texte suivant : « si tu n’as pas changé et que les talons te rendent toujours fou, j’en ai une grande collection aujourd’hui ! »

Je bandai de suite et je lui répondis par sms : « merci oui j’aime toujours cela et la photographie me met dans un état que tu aimerais ! J’espère que ce n’est qu’un début !

Je ne reçus plus rien durant la matinée. Aussi, je me rendis à mon travail. J’étais responsable responsable d’un bar dans un hôtel. Plus tard, dans la soirée, mon téléphone se mit à vibrer.

J’avais reçu un sms : « hummm ! tant mieux j’aime que tu sois excité ! »

 

Articles similaires:
Projection privée (3) : dominatrice au bureau
Soumission surprise par une jeune dominatrice
Première soumission (Partie 4) : Séance SM avec Maîtresse Sophie
Esclave sexuel de Marianne (5) : Suite du reportage SM de Laure
Viol programmé (4) par ma Maîtresse dominatrice
Tranche de vie avec une jeune femme dominante
L'instructrice dominatrice
Cocu soumis offert aux copines de ma femme (9)
Déjeuner avec formatrice dominatrice : Rencontre du métro (3)
Esclave de pieds dans un salon de massage
Rencontre avec la femme dominatrice
La Déesse Masquée, domina sévère (11)
Une dominatrice et son Esclave génétiquement modifié (3)
La lope soumise de Maîtresse Clara (5)
Soubrette mâle soumis à de jeunes dominatrices (4)
Esclave soumis de ma femme dominatrice (4)


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
2 comments on “Mon ex, femme dominante, a pris le contrôle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.