Mon ex, femme dominante, forme son jouet (6)

femme dominante

Même au travail, elle prend mon contrôle !

Je préviens Florence, mon ex, qui est devenue une femme dominante, lorsque j’arrive à mon travail. Un sms arrive lorsque je suis au vestiaire.

– je suis habillée comme dans ton souvenir ! tu aimerais me voir ?

-oui bien sur.

– il te faudrait un ordinateur et une webcam pour que l’on se fasse un skype.

– au travail, ce n’est pas possible.

– quel dommage, j’aimerais voir ton regard et …

Puis, je vois apparaître sur l’écran la photographie de mon sexe prise par Céline avec le commentaire suivant : «  et te voir au garde à vous ! »

-je le serai pour vous.

-tu voulais me parler de ta rencontre avec ta collègue?

– oui elle m’a contacté ce matin. Ainsi, elle m’a fait comprendre que si je ne jouais pas son jeu, elle diffuserait la photographie de moi attaché. Ensuite, elle a voulu que nous nous voyons. Elle était habillée de façon très sexy.  Ainsi, elle m’a chauffé et emmené à l’hôtel. Ensuite, elle m’a dévêtu, attaché, excité et a, finalement, utilisé mon corps et ma bouche pour jouir.

Puis nous sommes repartis dans un café où elle m’a branlé par dessus mon pantalon sans stopper jusqu’à ce que je ne puisse plus me retenir et que je jouisse dans mon jean. Elle m’a précisé que c’était elle qui décidait et que si je n’obéissais pas, elle diffuserait la photo puis elle a ri et est parti.

Je suis désolé je me suis retenu et l’ai supplié de ne pas continuer.

Après la fin de ce message, je ne reçois pas de réponse.

Je prends mon poste et pendant plus d’une heure, je ne reçois aucun message.

Et enfin mon téléphone vibre.

Nouveau message de Céline

C’est Céline : tu travailles bien mon cochon ! Je regrette de ne pas travailler ce soir ! Vivement demain soir !

-tu es folle, tu as envoyé une autre photo à flo !

-oui il faut bien partager et lui montrer ton état ! De toute façon, je fais ce que je veux de toi maintenant !

– je lui ai dis ce que tu m’avais fait.

– oui fais moi croire que tu n’as pas aimé !

– si bien sur, mais je voulais joué le jeu.

-c’est pas grave tu seras puni et tu me diras comment. Allez mon mari m’appelle, je te laisse bise.

– bonne soirée bise.

Je n’ai, toujours, aucune nouvelle après deux heures.

Initiation à la domination par Florence

Enfin, je reçois un sms :

-Bon, je suis déçue que tu m’aies désobéi mais tu as été honnête en avouant ta faiblesse. Donc voilà ce que je te propose, comme tu l’as compris je pense, j’ai eu de nouvelles expériences qui m’ont tout d’abords portée vers la soumission puis petit à petit à la domination. Ainsi, comme tu as toujours aimé être attaché (même si j’étais plutôt soumise avec toi), je te propose de t’initier à la domination et de devenir mon soumis. Je suis sur que tu va adorer. Qu’en penses-tu ?

– je me doutais bien de quelque chose comme ça ! Je veux bien tenter l’aventure.

-bien ! Donc, je te veux obéissant comme un bon chien même si ce doit être à distance pour le moment. Dommage que je n’ai plus le petit appartement où tu venais me voir, sinon tu m’aurais rendu visite ce soir pour ta première initiation en live. Enfin, quand l’occasion viendra en réel le vouvoiement sera obligatoire. De plus, tu devras me nommer Maîtresse ou Madame. Je te guiderai.

– d’accord, je vous fais confiance pour me guider.

-je t’enverrai des scenario par mails auquel tu réagiras. Je veux des séances par skype pour voir ta soumission en attendant une rencontre. Pourquoi ne pas venir un Week end, pour commencer, pour visiter mon grenier chez moi serait une bonne chose d’ailleurs puis de manière plus régulière comme une fois par mois car le virtuel ne me suffira pas.

-ok, il faudra voir avec l’emploi du temps de ma copine et pour le week end, c’est une bonne idée.

-bien préviens moi quand tu auras une pause ! Et un conseil, prend la dans un endroit très discret ! Si tu es d’accord pour suivre mes règles, tu dois m’écrire qu’à partir de maintenant tu es le jouet de Maîtresse Florence pour mon plus grand plaisir.

Le jouet de Maîtresse Florence !

En attendant ma pause, je ne pense qu’à Flo et à ce qu’elle me propose et à sa tenue.

Cependant, je suis très intrigué par ce qu‘elle me propose.

D’un coté, elle doit être la personne qui me connaît le mieux, intimement parlant. De l’autre côté, il est vrai que j’aime être attaché et ne pas tout maitriser en matière de sexe. Cependant, jusqu’à aujourd’hui, je décidais toujours de comment devait se dérouler ma vie sexuelle, alors que là ca va être autre chose. Toutefois, si elle est persuadée que ça va me plaire, j’ai envie de lui faire confiance.

Vivement la pause que j’en sache plus…

Un collègue arrive et propose de me remplacer pour que je prenne une pause. J’accepte volontiers.

Ainsi, je vais dehors fumer une clope. J’en profite, également, pour envoyer à Flo un message : « je suis en pause mais pas longtemps. »

Elle répond presque de suite : « as-tu pris ta décision ? »

-comment ça ?

-Veux-tu être mon jouet ou non ? Et si oui, j’attends ce que je t’ai demandé.

– Oui : à partir de maintenant, je suis votre jouet,  Maîtresse Florence, pour votre plus grand plaisir.

A poil dans les vestiaires du travail !

-Bien ! Tu vas devoir suivre bien toutes mes règles mon toutou. Où es tu ?

-dehors, je fume.

-vous avez des vestiaires au taf ?

-oui.

-insolent oui qui ?

-oui Maîtresse.

– jette ta clope et vas y et vite !

Sans réfléchir, je jette la clope, me rends au vestiaire et envoie un message : j’y suis.

Une photographie de Flo dans la tenue promise arrive avec un message : « je te veux à poil, puis envoie moi une photographie pour me le prouver ! »

Heureusement, il y a des douches.

J’entre dans une cabine et une fois nu, je me prends en photographie et je lui envoie.

Mon téléphone sonne. Il s’agit d’un appel de Flo. Je décroche :

-c’est bien ! tu es un bon chien obéissant : dit elle avec sa voie toujours sensuelle mais plus directive.

-Tu as mis longtemps à aller en pause tu avais peur de ce que je te ferais ?

– non mais il y a un monde fou ce soir et j’ai mon binôme qui est malade.

– Où es tu ?

– dans une douche.

– tu es rusé mais es-tu excité ?

– je dois bien dire que oui

– tu bandes chien ?

– pas vraiment demi molle.

– quoi je ne suis pas bandante pour toi.

– si si mais c…

silence, tu dois toujours bander en ma présence que ce soit au tel, en discussion sms ou mail ou skype et bien sur en réel !!!

– bien Madame.

Selfie à genoux et au garde à vous !

-tu mériterais que je te fouette pour oser ne pas être au garde à vous ! D’ailleurs, met toi des fessées pour moi, je veux entendre le bruit de tes mains sur tes fesses.

– comment Florence ?

– tu réponds insolent ! A partir de maintenant, je n’accepte plus cette attitude. Tu obéis sans discuter et tu dois, toujours, me répondre : oui Madame ou oui Maîtresse voir Maîtresse Florence.

Moi penaud : oui Maîtresse et je me frappe le cul.

– plus fort j’entends rien.

J’exécute.

-là c’est bien maintenant branlette comme un puceau allez j’attends !

-oui Maîtresse Florence.

Et je me branle.

– dis moi dès que tu seras d’une dureté acceptable.

-Pour ton info, mes jouets me seront très utiles ce soir ! Mon œuf vibrant est en moi et je joue avec la télécommande.

Moi, étonnamment excité :

-Madame, je bande bien là.

-bien petite merde arrête ! Interdit de débander et à genou ! J’ai envie que tu lèches ma chatte  ! Décris moi comment tu ferais.

– je suis à genou devant vous ! Je baise votre sexe, le lèche puis je lèche votre clito, l’aspire le mordille et je fais de même avec vos lèvres ! Mais j’écarte avec ma langue et  m’insinue le plus loin possible puis je  remue en vous et enfin, je bois votre jus.

– c’est bien tu es un bon chien ! chien, continue ! je suis presque à fond avec la télécommande! fais moi jouir et j’espère que tu bandes ! Envoie une photo.

– oui Maîtresse, je bande en pensant à vous ! Votre jouissance sera mon plaisir.

je me prends, en selfie, à genou, au garde à vous et j’envoie.

– c’est bien ça, je vais venir oui je viens OUIIIIIII

– merci Madame.

– hummmm vivement en réel ! donc ton plaisir c’est ma jouissance ?

– oui Maîtresse !

Récompense ou punition !

– j’aime ça mais ça veux dire que tu ne veux pas jouir ?

– bien sur, j’aimerais jouir mais vous me l’interdisait non ?

– branle toi salope vite et fort ! tu as 2 minutes et dis moi quand tu seras proche de la jouissance. plus qu’une minute 50 !

Je m’exécute j’ai tellement envie.

Je me branle comme un chien le plus vite possible en imaginant Flo dans sa tenue. Deux minutes, c’est court.

– c’est bon Maîtresse, je sens que je vais bientôt venir.

– dis moi quand ! je veux savoir ! Ta bite doit être tendue comme je l’aime ?

– oui vous adoreriez comme je suis.

– Je ne vais plus tenir Maîtresse.

Soudain, Flo hurle :

-stop chien arrête tout ! interdit de jouir sinon adieu !

Je lâche ma bite et me concentre pour ne pas craquer, surpris et frustré.

Flo :

-tu as joui ?

– non mais c’était juste.

– envoie une photo vite.

Je prends une photographie de mon sexe et je l’envoie.

– bien tu as résisté et obéi. Ton initiation commence bien. On va pouvoir continuer.

-tu as envie de continuer à être mon jouet ?

– oui Maîtresse.

– bien tu ressens quoi.

– je suis frustré, j’ai mal au sexe et terriblement envie de jouir.

Le rendez-vous de ma Maîtresse avec son amant !

– bien je te veux dans cet état le plus souvent possible, voir un week end entier ! imagine mon chien.

Je vais te laisser car j’ai rendez vous avec un ami qui viens me chercher tout à l’heure, tu ne penses pas que je m’étais habillée comme ça, que pour toi.

-si dommage pour moi, mais bonne soirée.

– pauvre petit chienchien que tu es naïf ! de plus je garde mon œuf et lui, il aura la télécommande. Il n’est pas soumis, lui plutôt comme toi quand nous étions ensemble voir plus chaud. Je te laisse imaginer surtout que tu m’a bien chauffée.

Pour ta soirée, à la fin de ton service tu recommences dans la douche. A poil et tu te branles à fond sans jouir ! Je veux une video et une autre fois, avant de dormir. Dans tes mails, tu as de quoi te laisser imaginer la suite de ton dressage, mon chien.

Rappelle toi bien les souvenirs que tu as de moi dans cette tenue car ce soir, je vais être bien plus salope au revoir.

Et je te veux excité rien qu’en pensant à moi. Je veux des sms de chaque branlette.

– bien Maîtresse.

Et elle raccroche. Je suis penaud dans la douche puis je me rhabille et retourne travailler.

Nouvelle photographie très sexy de Celine !

Durant toute la soirée, je regarde mon téléphone en espérant recevoir un message. Je n’arrête pas de m’imaginer Flo avec son amant. Ainsi, je suis excité, frustré et jaloux car j’aimerais être avec elle en ce moment.

Vers 23 h un sms, je me jette sur le téléphone. Déçu, je vois que c’est Céline. J’ouvre et je découvre une photographie d’escarpins noirs avec des talons aiguilles de dix centimètres et des bas chair posé dessus et comme commentaire «  pour demain ça te plais ? »

-oui, ils t’iront vraiment bien.

– ok ce sera ça alors ! A demain, je t’embrasse.

– moi aussi.

La soirée se termine.

Je vais au vestiaire et me déshabille. Je suis seul donc je ne vais pas dans la douche. Ainsi, je positionne mon téléphone en vidéo et me branle comme demandé par Flo debout. Je revois des images d’elle et je l’imagine avec un homme. Je bande dur, j’ai mal, je résiste jusqu’au dernier moment et stop avec une goutte de pré-sperme qui coule. Ensuite, j’envoie la vidéo avec pour commentaire : voilà Maîtresse, je viens de finir mon service et mon devoir pour vous.

Je me rhabille et rentre chez moi.



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.