Né pour être soumis à une femme

soumis à une femme 

Bonjour, je m’appelle Luc et j’ai 18ans. J’aimerais vous raconter la façon dont j’ai pris conscience que j’aimais être soumis à une femme dominatrice.

Tout d’abord, tout a commencé lorsque j’étais très jeune.  J’avais environ 10ans,  et j’avais un K way en latex. Jusqu’ ici rien de spécial ni de surprenant. Quatre ans plus tard, j’ai remarqué que quand je le touchais mon penis était en érection. J’ai essayé de me masturber avec et cela ma vraiment plu.

Ensuite,  une année plus tard environ, je me suis collé du Scotch épais sur la bouche, de sorte que je ne pouvais plus parler. Cette sensation d’être privé d’un de mes sens, de quelque chose d’essentiel m’excitait vraiment. Je me suis également lié les pieds pour essayer de faire un « self-bondage ». A l’époque, je n’avais jamais entendu parler de relations sadomasochistes ou des jeux de soumission/domination.  Je ne savais pas que beaucoup d’autres personnes prenaient aussi du plaisir lors de séances BDSM. Je ne savais pas que cela existait, je pensais simplement que j’étais bizarre.

Enfin, quasiment à chaque fois que je voyais du cuir ou du latex, cela me donnait des frissons et une érection. Je fantasmais beaucoup sur le fait d’être soumis à une femme. Je rêvais de rencontrer une femme avec une combinaison en latex et avec des escarpins ou des bottes, avec du rouge à lèvres rouge,  du vernis à ongles rouge etc..

C’est de cela que je rêvais.

Finalement,  je rêvais quasiment tous les soirs qu’un jour,  une  femme vienne me kidnapper et  me séquestre chez elle. Je voulais qu’elle m’attache,  avec un bâillon boule dans la bouche, qu’elle me demande de me mettre nu puis qu’elle m’attache avec des menottes etc… Cela était pour moi le rêve ultime mais irréalisable.

Aussi quand j’ai découvert ce site, j’ai réalisé que je n’étais pas le seul et que c’était tout à fait possible de vivre mes fantasmes.


Du même auteur



    Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.