Offert à une collègue dominatrice : Supérieure hiérarchique domina (6)

ma collègue dominatrice

Convoqué chez Maîtresse Solange

Après plusieurs semaines de relation discrète avec Maîtresse Solange, je me suis habitué au port de la cage de chasteté. J’essaye de lui obéir avec le plus de soin possible pour satisfaire ses besoins et ses désirs au fil du temps.

Une fois de plus, Maîtresse Solange me convoque à son domicile plusieurs jours à l’avance un samedi soir à 22h00 très précise.

Le jour J, je me présente parfaitement à l’heure. Maîtresse Solange m’accueille vêtu d’un tout nouveau pantalon en cuir noir et d’un débardeur légèrement décolleté noir également. Je tombe à genoux immédiatement après fermeture de la porte, tête basse prêt à obéir à ses ordres.
Comme à l’accoutumée, Maîtresse Solange tend la main pour se faire baiser les doigts. Je m’exécute sans tarder. Puis elle m’ordonne dans la seconde :

-va te déshabiller dans la chambre et attend moi, esclave !

Je me rends à 4 pattes sur place et patiente nu, à genoux. Maîtresse Solange arrive rapidement équipé d’un rouleau de scotch gris spécial déménagement et m’ordonne prestement :

-sur le lit soumis, et sur le dos en posant tes mains sur tes chevilles, vite !!!

Soumis pris au gode-ceinture !

Aussitôt dit aussi tôt fait, Maîtresse Solange scotche mes mains et chevilles ensemble, bâillonne ma bouche avec le scotch, et pose un bandeau sur mes yeux pour terminer. C’est la première fois qu’elle me positionne ainsi ligoté. Cette position est habituellement réservée à des séances de sodomie avec autorisation d’éjaculation finale.
J’entends qu’elle s’éloigne, puis referme la porte de la pièce.

Plusieurs minutes passent jusqu’à réouverture de la porte. Deux mains écartent mes pieds et mes mains molesté, puis un gode-ceinture vient commencer son insertion dans mon anus. Son diamètre est légèrement supérieur à d’habitude. Ensuite, je sens les mains glisser le long des cuisses puis se positionner avec amorçage du début de la sodomie.

Aveugle, muet, inquiet je subis cette nouvelle étape du dressage un court moment. Doucement des mains viennent délicatement me soulever la tête, et ôter le bandeau posé sur mes yeux. Je me retrouve yeux dans les yeux avec une autre collègue de travail !!! Sa cadence de sodomie ralentit mais devient un peu plus appuyé m’obligeant à fermer les yeux et tenter de pousser des gémissements à travers le bâillon.

Soumis à une collègue dominatrice

Je réalise que je suis soumis à Marlène une collègue dominatrice avec qui je suis en assez mauvais terme alors que Maîtresse Solange pose ma tête sur ses cuisses se situant à genoux face à Marlène.

Maîtresse Solange :  – Tu veux que je te montre comment l’humilier d’avantage ?

Marlène : – Oh oui ! Faits moi voir ça !

Maîtresse Solange s’assoit sur ma poitrine et ouvre la cage de chasteté provoquant rapidement une érection !!!

Maîtresse Solange : – Maintenant avec ton autorisation, Marlène je pourrai aussi te montrer pourquoi je lui caresse son sexe avec des gants en latex ?

Marlène : – Je suis impatiente de savoir !

Sans plus attendre l’éjaculation arrive, la main droite de Maîtresse Solange presse toujours ma verge alors que sa main gauche et en appui devant mon gland. Je n’ai senti aucune goutte de liquide toucher mon ventre.

Maîtresse Solange :  -Parfait ! Mais je vais avoir besoin de ton aide pour lui enlever le bâillon s’il-te-plait !!!

Sur ces mots Marlène se retire, enlève son harnais alors que Maîtresse Solange se retourne en s’asseyant sur mon ventre.
Marlène s’assoit a côté de ma tête en enveloppant ses mains d’une paire de gant à son tour.

Maîtresse Solange : – Pas la peine de lui tenir la tête, normalement il est bien dressé, il a l’habitude de manger son sperme jusqu’à la dernière goutte !

La collègue dominatrice s’amuse avec le soumis !

Marlène retire presque complètement le scotch sur la bouche. Ensuite, Maîtresse Solange commence à faire couler délicatement le liquide directement dans ma bouche. Je sens, également, Marlène qui passe ses mains sous mon menton, puis écarte ma bouche avec ses pouces sur le coin de mes lèvres. Maîtresse Solange continue doucement à verser totalement mon éjaculation.
Une fois terminé, les deux Maîtresses me basculent à genoux. Je lèche la main gantée de Maîtresse Solange, puis suce les doigts de Maîtresse Marlène.

Maîtresse Solange : – Tu veux lui remettre sa cage de chasteté ?

Maîtresse Marlène : – Avec grand plaisir ! Maintenant qu’il m’appartient !

Maîtresse Marlène, ma collègue dominatrice, s’exécute aisément, puis retire ses gants et m’ordonne sèchement de ré-ouvrir la bouche. Elle en profite pour déposer ses gants dans ma bouche en refermant le bâillon avec appui.

Maîtresse Solange : – On dirait que tu avais tout prévu !

Maîtresse Marlène : – T’inquiète pas si j’avais su avant ! je m’en serais occupé moi-même de celui-là, tout particulièrement !

Maîtresse Solange : – Ma mutation vient juste d’arriver et j’ai vu que toi que ça pouvait peut-être t’intéresser. Je suis heureuse de pouvoir te l’offrir à défaut de pouvoir de l’emmener mais c’était trop compliqué, et trop juste en timing. Je ne vois pas à quoi pouvait me servir un esclave à plusieurs centaines de kilomètres !

Maîtresse Marlène : Ne t’inquiète pas ! A maintenant 50 ans, un cadeau aussi utile ne va pas se perdre dans la nature !

Maîtresse Solange :  – Je crois maintenant que c’est nous qui récupérons un jeune presque deux fois moins âgés. J’espère en faire autant dans une petite vingtaine d’année !

Maîtresse Marlène :-  T’en aura peut-être même plusieurs, vu comme t’es parti !

Soumis offert à la collègue dominatrice !

Maîtresse Solange : – On arrose ça avec une coupe de champagne ?

Maîtresse Marlène : – T’auras vraiment fait ça en grand ce soir. Je savais que j’allais donner ma première sodomie, mais je ne pensais pas repartir avec un esclave docile. C’est moi qui devrait te l’offrir !

Maîtresse Solange : – C’est moi qui fête la fin de mon dressage. Découpe-lui ses liens s’il-te-plait j’ai une petite envie !

Maîtresse Marlène s’en va et revient avec un couteau, et coupe les liens sereinement.

Maîtresse Solange : – Descend du lit esclave et agenouille toi devant moi !

Maintenant, à genoux devant elle, Maîtresse Solange soulève mon menton, retire à nouveau le bâillon puis veille à laisser les gants de Maîtresse Marlène en bouche puis elle annonce :

-Tu dois bien pouvoir en faire tenir 2 de plus. C’est pas tous les soirs que tu as deux Maîtresses à servir soumis chanceux !!!! Pendant qu’on sirote une coupette de champagne, tu savoureras le latex qui t’a donné un orgasme !!!!

Alors que Maîtresse Solange referme tout juste le bâillon, Maîtresse Marlène repasse du scotch sur ma bouche, fait le tour de ma tête deux fois, et coupe le rouleau.

Maîtresse Marlène :  – Ca ne tombera pas au moins !

Maîtresse Solange : – Je te laisse entre de bonnes mains ! Maintenant va revêtir un string et viens nous servir notre champagne au salon esclave !

 

Articles similaires:
Esclave de pieds
I.SON EXCELLENCE NOUR, PRINCESSE DE SLAVE SELECTION
II. SON EXCELLENCE NOUR, PRINCESSE BDSM
LUCRÈCE, BEAUTE DOMINA SLAVE DE SLAVE-SELECTION.FR…
PETIT SOUMIS DE LA MISTRESS NEXT DOOR (2/3)
Projection privée (3) : dominatrice au bureau
Audit de la soumission (2) : soirée avec deux Maîtresses
L'annonce coquine (4) : la soirée de plaisirs SM continue ....
Offert aux copines de ma femme (5) comme soumis sextoy
La Maîtresse, ses filles (3) et leur soumis
Première rencontre avec ma Maîtresse, La Déesse Masquée ? (6)
Kidnappé et dressé pour devenir un esclave sextoy (3)
Sous le contrôle de Ma Maîtresse dominatrice
Fantasme d’être soumis à une femme, Maîtresse domina (2)
Ma Muse Dominatrice, ma Merveille absolue.
Modèle soumis pour un shooting photo


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Offert à une collègue dominatrice : Supérieure hiérarchique domina (6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.