LA PATRONNE DOMINATRICE (7)

La Patronne Dominatrice (7)

Le matin , le réveil sonne ;j’envoie un SMS à  ma patronne dominatrice. Je me prépare pour aller au rendez vous fixé.

 

Tout le long du trajet qui me ramène chez moi , je pense à mon nouveau statut et à ma patronne dominatrice et je sens mon sexe commencer à durcir. Je dissimule mon érection naissante , avec mon manteau . Je suis dans ce bus que je prend régulièrement et je sens des regards sur moi. Je commence à avoir honte ce qui décuple mon érection. Tant bien que mal , j’arrive à reprendre mes esprits en pensant à autre chose. Je sors du bus et me dirige vers mon appartement.
Je rentre dans mon appartement et me met entièrement nu . Je vaque à diverse occupations quand mon téléphone retentit. Un message s ‘affiche ; «  Ou es tu , tu as oublié de m’envoyer un SMS »
De suite je réponds que je suis chez moi , nu et que je vais du ménage. Toute les heures je lui envoie un sms pour lui dire ce que je fais.

Vers 21h , j’entends ma porte s’ouvrir. Je vais voir . Elle est là devant moi . Avec la clé que je lui ai donné elle peut venir n’importe quand. Je me mets à genoux devant ma maîtresse. Elle me demande de lui faire visiter mon appartement à quatre pattes. Elle visite mon appartement et me félicite pour sa La Patronnetenue en matière de propreté. Puis elle se dirige vers mon frigo et inspecte son contenu. Elle me dit que je dois surveiller ma ligne et que je n’ai plus droit à la charcuterie donc que je peux mettre à la poubelle , le saucisson , et autre charcuterie. J’exécute ses ordres. Elle s’assoit dans un fauteuil , me tend un de ses pieds et me demande de lui masser ses pieds.
A genoux , je lui masse ses pieds. Elle place ses pieds devant ma bouche , je comprend que je dois sucer , lécher ses doigts de pieds , lécher sa plante des pieds ; Je m’enivre de cette action.
Elle me demande de lui préparer un repas et de lui servir un verre de vin. Tandis qu’elle se prélasse dans un fauteuil en dégustant du vin , je lui prépare un dîner.
Le dîner prêt , je lui sers les différents mets préparés. Devant moi elle mange . Je suis à ses pieds , à genoux.
A la fin du dîner , elle me demande si je n’ai rien à me faire pardonner. Je lui répond que je pense que non. Elle me sourit et me dit que si. Elle me dit que j’ai oublié de lui envoyé un message toute les heures.Elle me demande de me mettre debout , jambes écartées les mains appuyées sur la table. Elle prend ma ceinture et commence à me fesser. Les coups sont appuyés. Mes fesses , mes cuisses , mon dos reçoivent des coups de ceintures. La douleur m’envahit.
«  Maintenant tu ‘oublieras plus de m’informer toutes les heures . Je lui répond : «  Oui Maîtresse »
«  Je veux que tu es en permanence du bon vin , du champagne et de quoi me préparer un repas. Je viendrais selon mon bon plaisir. Je veux être reçu comme une reine. Désormais c’est mon fauteuil et il t’est interdit de t’asseoir sur ce fauteuil. Je vais te demander de faire quelques aménagement dans ton appartement . Tu devras poser des anneaux au plafond . Tu devras avoir en permanence des bougies , de la corde , des pinces à linges , des glaçons, des gants en latex, des préservatifs. »
«  Oui Maîtresse «
«  Concernant tes produits de toilette , je veux que tu ne mettes que des produits destinés aux femmes , aucun parfum masculin ne t’ai autorisé. »
«  Concernant ton corps , sans t’être lavé tu iras à cette adresse demain matin , je t’ai pris rendez vous , tu observeras à l’ensemble des directives données par la gérante esthéticienne. Pour ta forme physique , je souhaite que tu sois svelte , tu te rendras régulièrement à cette salle de sport , tu iras demain soir et tu te présenteras comme S47 , un programme particulier te sera dispensé. «
«  Oui Maîtresse «
Toujours a genoux devant elle , j’écoutais ses consignes.
Elle m’ordonne de me masturber devant elle . A la limite d’éjaculation elle m’arrête, je reste le sexe dur , les couilles gorgées. Elle me dit que bientôt j’aurais l’autorisation d’éjaculer.
Avant de partir elle me demande de lui lécher son sexe humide. A genoux , les mains dans le dos , le sexe dur , je lui lèche son sexe pendant de longues minutes.
Puis elle se lève pour partir . Je lui embrasse ses chaussures . Elle me dit que je peux aller me coucher et que demain matin je dois aller chez l’esthéticienne avant mon travail.
La porte se referme derrière elle. Je me couche non après envoyer un texto.

 

 

Articles similaires:
Salope Soumise de sa Patronne Dominatrice (2)
Soumis - LA PATRONNE DOMINATRICE (3)
Patronne Dominatrice (4) - Salope dans la penderie
Contrat de soumission - La Patronne (6)
Un chien soumis - LA PATRONNE (10)
La Patronne (12) et sa lope maso
La patronne (15) et sa lope soumise
La Patronne (17) : Soumis à disposition
La patronne (18) : Préparation pour escorter ma divine Maîtresse
La Patronne (20) : Soirée BDSM
La déesse Masquée (4) : recherche des photos coquines
Cocu soumis offert aux copines de ma femme (9)
Professeur soumis dressé par son étudiante dominatrice (16)
Ma nouvelle dominatrice : Miss Carolyn (Fête du troc)
Nouvelle vie d'homme soumis au bureau (8)
Fantasme... sur Madame ou Maîtresse Caroline.


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.