Ma première expérience de piétinement!

première expérience de piétinement

Ma première expérience de piétinement !
Il y a quelques années, quand j’avais 14 ans, à l’école, nous étions allé observer un film pour l’histoire, dans la salle de classe d’histoire. Les lumières étaient éteintes, et avec seulement la lumière de la TV, on ne pouvait pas voir correctement. Comme il n’y avait pas beaucoup de place et j’étais au premier rang, et parce que les gens derrière ne pourraient pas voir l’écran, j’étais, comme quelques autres, assis sur le plancher, mon dos contre le banc. Il y avait cette fille derrière moi, qui a mis ses pieds sur le banc, qui était probablement tout à fait à son aise. Elle portait les chaussures neuves nike air, dans le blanc, avec du bleu et du vert à l’interieur, et les chaussettes bleues océan de Garfield , avec Garfield des deux côtés de ses chevilles sexy, ces chaussettes m’attiraient énormément. Les semelles de ses chaussures poussaient contre mon dos. J’étais amoureux de cette fille, que je ne pourrais pas même penser à une autre, même si elle se tenait exacte devant moi! Le nom de cette déesse de l’adolescence était Pauline. Depuis le jour où je l’ai vue marcher dans le bâtiment scolaire lors de mon premier jour à l’école il y a deux ans, j’avais été subjugué par sa beauté. Elle était du même âge que moi, mais quatre mois plus jeune cependant, elle était environ 10 centimètres plus petite, avait des cheveux bruns foncés, un visage sexy , et déjà un corps parfaitement formé, avec de grands seins ronds serrés et des fesses serrées incroyable. Mais la partie la plus sexy de son corps (qui était vraiment formidable) étaient ses pieds, au moins à mon avis. Ses pieds m’avaient toujours fasciné et m’avaient séduit, mais c’était évidemment parce qu’elle ressemblait à une déesse. Ses pieds étaient très petits, probablement 35 ou 36!! (aux Etats-Unis qui est la taille 41/2 ou 51/2), et avaient de hautes voûtes et petits orteils. Malheureusement cette Pauline de 14 ans m’avait toujours ignoré, parce qu’elle pourrait obtenir (et avait déjà eu) bien mieux que moi, et des types plus âgés (tous les petits amis qu’elle avait eus avaient environ 18 ans).

En me rendant compte que Pauline, dans des chaussures nike avaient plaqué ses semelles contre mon dos (et sans lui prouver que j’ai aimé réellement ceci) j’ai essayé de me déplacer un peu du côté gauche ou droit, mais elle trouva que c’était drôle et elle a maintenu ses semelles dans mon dos. Ainsi je me suis retrouvé avec ses pieds sur mon dos, juste en dessous de ma tête (j’ai pensé qu’elle ne mettrait pas ses semelles contre mes cheveux). Mais elle a commencé à nettoyer ses semelles sur mon dos. Je n’ai pas vraiment aimé au début, et j’ai passé la moitié de mon corps (tête, épaules) sous le banc. J’ai juste eu le temps de dire quelque chose comme  » Mais pourquoi tu …  » et alors elle a mis la pointe de son pied sur ma bouche pour m’arrêter. Elle a dit:  » ferme-la, et retourne toi, j’étais bien installé !! » Je n’ai pas su quoi dire! Je suis resté perplexe devant ses mots dominants inattendus, et elle m’a excité comme l’enfer. Je n’ai vraiment pas su quoi faire, mais j’ai juste obéi a sa commande, et ai tourné mon visage vers la TV, alors que Pauline posait ses semelles contre mes cheveux, et s’est installée très confortablement, nettoyant ses semelles contre l’arrière de ma tête, sans que je ne dise un mot.

Pauline a juste frotté les semelles de ses chaussures nike air neuves sur mes cheveux, nettoyant chaque coins d’elles, alors que je me trouvais juste là, sans voix, avec une érection totale. Personne ne pouvait voir ce que Pauline faisait. Après environ une minute de ceci, Pauline a étendu ses pieds sur mes épaules comme si ne rien n’était. Ceci m’a énormément exité, les pieds que j’avais toujours rêvé de toucher, embrasser, lécher, sucer ou sentir l’odeur, étaient maintenant à seulement 10cm de ma bouche et de ma langue. Tandis qu’elle faisait ceci, j’ai entendu le rire moqueur de Pauline, et j’ai compris que si je ne diais rien, elle m’humilierais encore plus, et par la suite découvrirais mon fétichisme énorme des pieds (et puis particulièrement des sien !!)

J’ai senti le talon de sa nike droite forcer sur mon épaule. Avant même que je ne réalise que Pauline m’avait donné un coup de pied, la chaussure est tombée au-dessus de mes épaules, et entre mes jambes, j’ai regardé sa chaussure, j’ai soulevé la languette de sa chaussure, pour voir sa pointure (dans des chaussures nike, c’est écrit sous la languette), j’ai eu une grosse érection lors que j’ai découvert que sa pointure était 35!! (= 41/2!!). Tandis que je regardais pour voir sa taille dans sa chaussure droite, Pauline avait toujours ses pieds de part et d’autre de ma tête, se détendant sur mes deux épaules. Son pied gauche avec la chaussure, et son pied droit sans chaussure! Puisque son pied nu était ainsi près de mon nez, je pouvais sentir l’odeur de sueur, de chaleur, la couleur sexy du bleu des chaussettes de Pauline !! Tandis que je me tortillais pour me rapprocher de cet odeur, je pensais que c’était une humiliation, mais j’adorais ça !

Je n’ai pas dû attendre longtemps, avant que Pauline ait également donné un coup de pied de sa chaussure gauche nike. Tandis que le reste de la classe observait toujours le film dans la salle de classe sombre, Pauline a join ses pieds sexy ensemble (qui étaient de chaque côtés de ma tête) a comprimé mon visage, et a poussé avec les orteils de son pied nu contre le talon de la chaussure gauche nike, jusqu’à ce qu’elle ait enlevé la chaussure gauche . Je n’étais pas loin de m’évanouir de bonheur dans la salle de classe ! Sa chaussure gauche est également tombée ainsi sur mon entrejambe, et après que Pauline ait donné un coup de pied également de son pied gauche, elle a stopé la pression surmon visage, et commencé à agiter et cogner ses orteils ensemble, juste à 5cm de ma bouche. Je ne pouvais rien faire devant ces ces petits pieds magnifiques de cette belle fille . Pendant que je regardais les pieds de Pauline, je l’ai entendue parler à sa petite amie, qui s’est assise à côté d’elle. J’ai été effrayé d’être humilié devant ces deux filles. Je n’ai pas voulu que mon honneur d’adolescent en prène un coup, ainsi j’ai juste tourné le tête et ai voulu demander à Pauline d’arrêter ceci (naturellement c’était contre mes désirs, parce que à ce moment j’aurais fais probablement n’importe quoi pour inhaler, embrasser, et lécher ses petites chaussettes supersexy.) J’ai tourné ma tête , et ai commencé à chuchoter vers Pauline :
» hé, Pauline , tu peux enlevé tes pieds de mes épaules, je n’aime pas! »

Pauline et sa petite amie m’ont regardé, et Pauline a ri, elle a soulevé son pied gauche de mon épaule et a m’a dit :
» Ooh, je suis désolée, je ne savais pas que tu étais un phénomène si pathetique !! »

Et avec ces mots humiliants, Pauline a appuyé le bout de son orteil de son pied gauche contre mes lèvres. J’ai goûté le goût superbe-délicieux des pieds de cette jeune déesse. Je n’ai pas su réagir à ceci, je l’ai juste regardée dans les yeux, et ne me suis pas déplacé un millimètre. J’étais comme gelé, et ai senti ses chaussettes délicieuses, chaudes, et en sueur. Pauline a ri de moi !! C’était le Vésuve dans mon pantalon, et j’ai vraiment voulu retirer son pied de ma bouche, mais j’étais tellement excité, que je ne me suis pas inquiété des conséquences que cet acte dégradant pourrait avoir! J’ai juste regardé mon sexe, et ai gardé ma bouche à la même tache, tandis que du sperme remplissait mon pantalon. J’avais rêvé de ça pendant des nuits, et je savais que ça ne se produirait jamais. Et il se produisait avec la fille de mes rêves, la plus jolie et la plus sexy fille de toute l’école et du voisinage!!!

Quand mon éjaculation à terminé et tandis que j’inhalais fort l’odeur du pied gauche de Pauline, qui était sous mon nez, et sur ma bouche, Pauline m’a chuchoté :
» pourquoi tu ne te mets pas sous mes pieds pendant une seconde, ainsi je pourrais utiliser ton visage en tant que coussin confortable pour mes pied! »

Ces mots étaient très dégradants, la petite amie qui s’estait assise à côté de Pauline a également entendu ceci, mais je ne me suis pas plus inquiété, j’ai suivi sa commande immédiatement, et ai placé ma tête juste à côté de ses pieds. Quand je me suis trouvé là, Pauline à regardé vers le bas, et lentement a abaissé ses pieds, avec ses chaussettes bleues, avec Garfield, sur mon visage. Mon visage été couvert de ses pieds sexy dans ces chaussettes sexy!! Tandis qu’elle reposait ses pieds sur mon visage, j’ai entendu son rire , et sa petite amie riait également. Je ne me suis plus inquiété, et avec mon sexe en immense érection, j’ai commencé à sentir ses chaussettes et embrassant chaque partie, c’était la meilleure chose que j’avais jamais sentie et avais goûté de ma vie!! Tandis que Pauline, 14 ans, utilisait mon visage en tant que son repose-pied, elle agitait ses orteils. J’ai senti ses chaussettes en sueur, leur chaleur contre mon front, joues, nez et lèvres, et moi j’ai su que j’allais être son esclave de ses pied!! J’ai aimé beaucoup cela ! Dieu, ceci était si humiliant, et ainsi si exitant et sexy, que je ne me suis pas inquiété des conséquences de cet acte dégradant créeraient. J’ai senti et ai goûté les chaussettes de cette fille parfaite tant que le film durait!! De temps en temps Pauline glissait ses orteils contre mes lèvres, et je les embrassaient aussi passionnés que je n’avais avant jamais embrassé! Mais quand j’ai essayé de lui prendre ses orteils dans ma bouche, elle a soulevé ses pieds vers le haut, m’a regardé en souriant, et a reposé assez violemment ses pieds sur mon visage, j’étais aux anges !!

Environ dix minutes plus tard, soudainement le professeur a arrêté le film avec la télécommande, et a simultanément allumé les lumières. J’ai été confus et n’ai pas su quoi faire, j’ai vraiment paniqué et naturellement je n’ai pas voulu que mes compagnons de classe assiste à cette humiliante situation. Ainsi, j’ai essayé de me lever immédiatement, mais quand j’ai essayé de soulever ma tête vers le haut, Pauline a poussé ma tête fortement contre le plancher avec ses pieds et a poussé son pied gauche fermement contre mes lèvres. Tandis qu’elle faisait ceci, elle m’a commandé:
» suce mes orteils !! »

J’encore étais extrêmement exité, et mon sexe était dur comme de la roche, j’ai commencé à sucer ses orteils de son pied gauche de la taille 35. Tandis que je suçais les orteils de Pauline avec les lumières allumées, pour que tout le monde voie, j’ai entendu la classe entière rire fort. Naturellement ils riaient de moi, mais j’étais dans l’extase totale, suçant les orteils de cette déesse de 14 ans ! Seulement les secondes après que les lumières se soient allumées, tout le monde a vu se qui se passait, ainsi que le professeur. Mais, cela a pris puis vingt secondes pour qu’il réagisse. Après ces vingt secondes de suçage intense et envoutant, le professeur a dit à Pauline :
» Je peux savoir ce que … fait sous vos pieds, Pauline ? »

Pauline a juste ri et elle a dit à son professeur:
» Vous ne voyez pas, il suce mes petits orteils. Il est mon esclave de pied, et je lui ai ordonné de sucer mes orteils, et il le fait !! »

Ces mots ne pourraient pas être plus vrais, j’ai vraiment voulu être son esclave de pied. Après ces mots chauds et dominants dans la bouche sexy de cette fille de 14 ans, le professeur lui dit :
» bien, ordonne lui de s’arrêter, ou tous les deux je vous mettrait dehors de la salle de classe !! »

Pauline a alors indiqué au professeur, alors que je suçais toujours ses orteils sexy:
» je ne veux pas qu’il s’arrête, parce que mes chaussettes ne sont pas propre encore! »

Chaque mot que Pauline disait , rendu son corps bien plus sexy et dominant, et m’humiliait encore plus. Quand le professeur a entendu les mots de Pauline, il a dit :
» hors ma classe, immédiatement, et vous me copierez le manuel d’histoire en entier !!! »

Ce manuel avait environ vingt pages! Pour l’écrire à la main, c’étaient environ trente pages ! Quand le professeur nous avait commandés de partir de la salle de classe, j’ai continué de sucer les orteils droit de Pauline, mais alors elle s’est levée de la chaise, mettant tout son poids avec son pied droit sur ma tête et a marché vers la porte, elle m’a dit (tandis que tout le monde riait toujours de moi):
» Prends mes chaussures et mon sac, esclave de pied, je t’attends dehors! »
Tandis qu’elle marchait vers la porte en chaussettes, j’ai regardé de nouveau son corps parfait, ses fesses serrées, ses seins bien formés ronds, mais naturellement mon attention a été concentrée sur ses pieds, j’a regardé les semelles de ses chaussettes, qui était humides et lavées par mes soins. !!
Je me suis levé du plancher, mon visage aussi rouge qu’une tomate, mon sexe aussi dur qu’une roche, ai saisi mon sac et celui de Pauline, ai pris ses chaussures dans ma main droite, et je me suis dirigé vers la porte. Tandis que je marchais, j’ai entendu tout le monde rire de moi et chuchoter entre eux, mais je ne les ai pas regardées, et ai juste fermé la porte de classe derrière moi.

Pauline m’attendait dans le couloir. Je lui ai tendu son sac et ses chaussures. Elle posa son sac a terre et me jeta ses chaussures au visage : « Je veux que tu me les mette, esclave ! » Je me demandais si cela ne devenait pas un peu trop humiliant, mais je me suis mit a genoux devant elle, et j’ai commencé à chaussé son pied droit. Elle ne souriait pas, elle était énervée et ne me donnait aucune aide. Une fois son pied gauche chaussé, elle m’a dit de la suivre.

C’était un internat et on pouvait accéder aux chambres pendant la journée. Elle ouvra la porte de sa chambre et me fait signe d’entrer. J’avais peur. Autant dans la salle de classe je me sentais très bien, mais dans sa chambre !! « allonge toi par terre ! » me dit-elle. J’étais tellement exité que je me suis allongé tout de suite. Pauline avait retrouvé le sourir mais je ne sentais pas du tout en sécurité ! « je vais faire de toi un tapis très confortable ! Je me suis fais exclure de la classe à cause de toi ! Tu va comprendre ta douleur !! » Sur ces mots, Pauline mit son pied droit sur mon torse mais je lui pris la cheville : »Ma mère va m’engueulé si je sali mon pull ! Je peux l’enlevé ? » elle me fait signe que oui en rajoutant : « Tu as raison ! Je veux voir l’empreinte de mes semelle sur toi ! »

Une fois mon pull enlevé, je me suis de nouveau allongé à ses pieds. Elle reposa son pied droit sur mon torse et, de tout son poids, elle se mit debout sur moi, l’autre pied sur mon estomac ! Je pense qu’elle devait pesé 45 kilos mais à 14 ans, elle me semblait très lourde et je sentais ses semelles s’enfoncer dans ma peau ! Elle riait et commençait à marcher sur tout mon torse, levant un pied de temps en temps, me regardant. « Tu es tout rouge ! Tu va explosé !! » Sur ces paroles, elle commença à sautillier puis à sauter à pieds join carrément sur mon torse et mon estomac ! Je n’en pouvais plus… Je voyais les marques de ses semelles sur mon corps, et j’avais de plus en plus de mal à cacher mon érection sous mon pantalon ! « Je vois que tu apprécie ! Reggarde ça ! » elle posa son pied sur mon sexe qui formait une montagne ! Je cru mourrir ! Elle mit tout son poids sur le même pied, relevant l’autre. Je gémissais ! » Tais-toi! » m’ordonna t elle en posant son pied qui était en l’air sur ma bouche. Ses nike air étaient délicieuses mais je commençais à manquer d’air ! Sans que je ne fasse un seul geste, elle mit ses deux pieds sur mon visage, de tout son poids ! Puis se retourna et fit de nouveau un bond sur mon ventre et arrêta de me piétiner. « Relève toi! » m’ordonna t elle.

Je commençais à reprendre mes esprit. J’avais des traces de semelles partout, on pouvait même distingué du sang à certains endroits. Elle me dit : « J’ai toujours réver de faire ça ! J’adore ! Tu es un excellent esclave ! Mais j’ai autre chose que j’aimerais faire…. » je ne voyais pas de qui elle voulait parler mais j’ai été très rapidement au courant !! En effet, elle se mit face à moi, pris de l’élan avec son pied droit, et me frappa violemment au sexe !! D’un coup d’un seul, je me suis roulé à terre, de nouveau à ses pieds et je commençais à pleurer !

« Relève-toi ! » Je me suis assis à terre. Elle s’est assise à côté de moi. Elle m’a murmurer : »escuse-moi, je ne pensais pas que ça t’aurais fait aussi mal… » et elle a pris ma tête entre ses mains et m’a embrasser… Je ne savais plus quoi faire, ni penser ! Je venais d’être sauvagement piétiné et humilié par la plus belle fille que je connaissais et elle venait de m’embrasser !!

Quelques jours plus tard, dans le même cours d’histoire, on s’était tout deux mis dans le fond de la classe, et j’ai eu de nouveau le privilège de m’occuper de ses pieds. Et à chaque cours d’histoire, j’avais cet honneur et la séance se terminé toujours par un « merci ! » et un bisou !
Mais je n’ai jamais osé lui redemander une autre fois de me piétiner et elle ne m’a jamais redemandé non plus…

Cette fille, je ne l’ai plus revu après le collège. Mais en tout cas, c’était ma première expérience de piétinement !



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.