Une première expérience avec une femme dominante dans un garage

femme dominante

Voilà quelques temps que l’idée tournait dans ma tête…..j’avais envie de me retrouver en situation Domination/soumission avec une femme dominante.
Étant fervent échangiste, j’avais déjà expérimenté la soumission avec des couples ou l’homme était déjà dans ce rôle avec une certaine féminisation.
J’ai senti pendant ces instants avec eux, une immense explosion en moi, et une excitation amplifiée !!
Je décidais de mettre les moyens nécessaires pour connaître à nouveau ces instants trop furtifs à mon goût.
Sur mon site de prédilection je changeais mon profil, et faisait une demande dans ce sens là :
« Cherche une femme dominante, à la fois sévère et soft, qui me demande d’être son écuyer.
A sa convenance, elle me demandera de lui lécher les bottes, les pieds, le cul et le sexe.
Elle me mettra en position pour me féminiser, me faire du face sitting, de l’uro, du godage »

Après 3 jours d’attente, enfin je trouvais LA femme qui acceptait de me proposer un rendez vous. Les règles du jeu n’ont pas été divulguées à l’avance, je devais juste me présenter un soir à 23 h dans un endroit étrange….un garage porte numéro 8 !!en sous sol !!

La peur au ventre, mais avec beaucoup d’excitation je me présentais à l’endroit prévu.
Je me tenais devant la porte du garage numéro 8 depuis 10 ‘, quand une voix ferme et douce à la fois me demanda d’ouvrir la porte et de rentrer. Je regardais ma montre 23 h 10….
Il faisait nuit noir, et en un instant tous mes sens se sont mis en alerte !! je sentais une forte odeur d’ozone, et j’entendais un bruit sourd et continu…..
Je restais là pétrifié, quand soudain une main douce et chaude effleurait ma nuque pour descendre doucement sur le bas de mon dos.
Sans rien dire, elle effectua une pression forte avec ses deux mains afin de me guider jusqu’à une forme à la fois dur, froide et chaude.
Au toucher, je compris tout de suite que la matière était un mélange de fer et de bois et que la forme était une table..peut être de massage….avec des trous à des endroits
Je ne savais pas où aller et le sens m’échappait…..
Soudain, une voix plus ferme me demanda de m’allonger sur le ventre et de mettre mon sexe dans l’un des trous à ma disposition.
Je m’exécutais.
De suite, j’ai senti son souffle sur mon cou, puis mon dos, l’excitation revenait en moi….son parfum puissant me remplit mes narines….puis ses mains commençèrent dessous la table à donner des petites gifles sur mon sexe et sur mes testicules.
De suite, je me trouvais dans une puissante érection, mais les choses n’allaient pas en rester là, elle fixa sur ma peau fragile une dizaine de pinces sur mes bourses et un poids sur ma verge.
Le temps passé, et la douleur se faisait de plus en plus insistante.
Des gifles de plus en plus soutenu malmenaient mon sexe.
Malgré tout j’étais au comble de l’excitation, la douleur importait peu au final, soumis à souhait j’attendais la suite avec délice.
La suite ne s’est pas fait attendre, dans ce noir le bruit sourd se rapprocha de mon dos, et à mon contact des décharges bleues électriques se produisirent, et illuminèrent l’endroit, l’odeur d’ozone était encore plus forte.
Je tressaillais à chaque décharge, et la douleur s’était déplacée de mon sexe à mon dos et mes fesses.
C’est à ce moment là, qu’elle décida d’uriner sur moi et de continuer les décharges à l’ozone !!
La douleur était horrible et en même temps délicieuse, mon imagination vagabondait sur cette femme, comment était-elle ? Fine, forte, avec des cheveux, blond et rousse ? Comment était-elle habillée ? Sexy ? En jogging ? Je ne savais rien de rien.
Au bout d’un moment, j’entendis un râle sauvage, et une main qui me lacérée le dos puis plus rien.
Je compris qu’elle venait de jouir avec force, et mon excitation décupla.
Doucement, elle arrêta la machine, et enleva avec délicatesse les pinces et le poids sur mon sexe, puis me demanda de me lever de m’habiller et de partir.
Je sortais du lieu de mes délices et regardais ma montre 02 h 30 du matin !!
Je rentrais vidé, fatigué mais heureux, et attendais avec impatience la prochaine séance.

Amoureusement Mixti

Articles similaires:
Supérieure hiérarchique dominatrice (5 ): training de son esclave soumis
Deux Dominastyles (3) : Rosie, jeune dominatrice expérimentatrice
Esclave sexuel de la DRH
Le jour où j'ai décidé d'utiliser mon mari comme un sextoy humain
Les bottines en cuir
Reportage imprévu auprès de cavalières dominatrices
SON EXCELLENCE NOUR, Salammbô ou la sensualité gynarchique VI
Soumis docile au service de Madame
Surpris au travail sur un site BDSM
Surpris au travail sur un site BDSM par ma future sublime Maîtresse (3)
Piégé par sa nouvelle domina : viol programmé (6)
Un fétichiste des pieds et deux dominatrices inconnues
La Déesse Masquée, domina sévère (11)
Nouvelle nuit sous les pieds de ma Maitresse (2)
Fantasme de Candaulisme
Ma nouvelle Maîtresse dominatrice : Madame Michelle de Montréal

Je suis novice dans la D/s, j'attends ma maîtresse....cherche femme à la fois soumise et dominante......... j'adore prendre soin de vos pieds et de vos lèvres...je suis très bon masseur et je sais que vous appréciez... le paradoxe avec moi c'est que je vous veux en lingerie, les bas et les talons aiguilles, et j'adooore vous voir me faire exécuter vos moindres désirs de femelles...de nombreux scénarios en tête !!! merci à Serenalyonne de me visiter, et serais visible pour la galette des rois !! j'attends votre bas du dos, vos mains et vos pieds délicats et coloriés !!

Du même auteur



    Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.