Première rencontre avec ma Maîtresse, La Déesse Masquée ? (6)

ma MaîtresseInstructions de ma Maîtresse

Nous voilà jeudi matin, je suis en télé travail. Ma Maîtresse, la Déesse Masquée m’envoie un mail pour me remercier du complément d’information.

Il est 11 H45. Je reçois un SMS de La Déesse Masquée :

« mets-toi en position ! »

Mon cœur bat très vite et ma respiration est rapide. Mes mains sont moites car je suis très stressé. Ainsi, je m’empresse de prendre la liste de ses exigences pour les respecter à la lettre.

Je dois donc être nu dans l’entrée, cagoulé, avec des menottes  en cuir à chaque poignet et chaque cheville. Je tremble pour mettre les menottes. Donc, je m’efforce de respirer plus lentement pour me calmer. Je suis presque prêt me voilà à ouvrir ma porte pour qu’elle puisse rentrer. Cela est, forcément, angoissant d’être nu, de ne rien voir à cause de la cagoule et d’être à la merci de la personne qui rentrera. Est-ce que ce sera bien ma Maîtresse que j’attends?

Les dés sont joués ! Me voilà à genoux, la cravache dans la bouche comme demandé, tournant le dos à ma porte qui est entrouverte. Je suis, totalement, offert à celle qui j’espère sera bien celle que j’attends.

L’attente

Le temps me semble long. Il ne se passe rien. Combien de temps s’est écoulé depuis le SMS? Peut-être 5 minutes, tout au plus? Je n’ai pas pensé à regarder une montre avant de me bander les yeux. J’entends mon cœur battre. De plus, je sens le battement de mon cœur dans les tempes. Enfin, j’essaye de respirer lentement et profondément pour me calmer. Le temps me semble vraiment long. Je commence à avoir mal aux genoux. La cravache dans la bouche me gêne. Donc, je décide de la retirer pour m’essuyer la bouche car je commence à baver. Cependant, je reprends rapidement ma place tout en changeant, légèrement de position, pour limiter la douleur dans les genoux. J’entends le bruit de l’ascenseur. Il bouge régulièrement et avec la porte non fermée, je l’entends. Pourtant, il ne s’arrête pas à mon étage.

Soudain, j’entends l’ascenseur s’ouvrir à mon étage. Je reconnais clairement la voix d’un de mes voisin qui dit :

-au revoir bonne journée !

J’entends deux autre voix qui répondent mais que je n’arrive pas à identifier. Ce doit être une fausse alerte. L’ascenseur repart et mon voisin ouvre sa porte puis la referme. Le calme est de retour.

Ma Maîtresse arrive !

Je n’avais jamais imaginé que l’ascenseur faisait autant d’aller-retour  pendant l’heure du midi, en semaine. L’attente me semble interminable. De plus, la douleur dans les genoux devient difficile à supporter. Finalement, j’entends un bruit de porte, inhabituel. Je mets un certain temps à comprendre qu’il s’agit de la porte de l’escalier. Je ressens une présence dans mon appartement. En fait, je regrette que ma porte ne grince pas quand on l’ouvre ou la ferme.

J’entends ma porte se fermer, ma Maîtresse est donc là ! J’entends un petit clic et je sens que mes mains sont attachées entre elles. Puis une main prend la cravache dans ma bouche et une voix me demande de lui embrasser les pieds. Ainsi, une main me guide dans la bonne direction. Les pieds sont dans des chaussures comme des baskets ou plutôt des converses. Cela n’est pas très excitant. Aussi, je ne montre pas beaucoup d’empressement à lécher ces chaussures mais une douleur sur ma fesse droite me fait m’activer. Je viens de recevoir un coup de cravache que j’avais quelques minutes avant dans la bouche.

-Allez ! plus d’énergie !

Je m’active immédiatement ….



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Première rencontre avec ma Maîtresse, La Déesse Masquée ? (6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.