Première rencontre avec une vraie Domina

vraie DominaPremier rendez-vous

Après quelques échanges par mail, Maîtresse C, que j’ai connu par un site dédié, me donne rendez vous chez elle dans la banlieue de PAU , à 35mn de chez moi, pour samedi prochain. Tout excité par cette annonce, je patiente les deux jours me séparant de ma première rencontre avec une vraie Domina.

Le jour arrive enfin. J’arrive devant chez Maîtresse avec une demi heure d’avance. Impatient et le ventre noué, je sonne. Ça décroche :

-tu es en avance, je ne suis pas prête ! Monte tu attendra devant la porte !

Puis elle raccroche sans attendre ma réponse. Je monte donc et j’attends devant la porte. 20 minutes passent. Je trouve le temps long, et j’angoisse qu’un voisin me demande ce que je fais là. La porte s’ouvre enfin ! L’appartement est plongé dans le noir, je ne vois pas Maîtresse C. En fait, elle est derrière la porte et me chuchote de faire deux pas dans son couloir et de me mettre à genoux. Je m’exécute rapidement. Elle referme la porte derrière moi, et j’entends 2 tours de clé.

-Met-toi à 4 pattes et baisse la tête !

Elle s’approche et me passe un large collier de chien en cuir autour du cou. Ensuite, elle le serre et y accroche une laisse en cuir. Mon cœur bat la chamade. Je suis à la fois très excité et rempli de peur pour la suite.

Première vision de ma vraie Domina

Un coup de cravache sur mon jean donne le ton et me fait comprendre que je dois avancer. Ce que je fais.

J’arrive dans ce que je pense être la pièce où je vais être éduqué.

-Déshabille toi entièrement !

-oui Maîtresse !

Je la voyais enfin maintenant, dans son long manteau de cuir noir qui laissait entrevoir ces jambes revêtues de bas noirs, des talons aiguilles très fins et très hauts, une jupe de cuir très courte. Gardant les yeux baissé, je ne pouvais voir plus haut. J’étais maintenant tout nu à sa merci. Elle me fit me lever en lui tournant le dos, jambes écartées et mains sur la tête. D’un coup, je sentis une douleur et une chaleur m’envahir. C’était la cravache qui marquait mes fesses, mes cuisses et mes couilles. Je ne pus réprimer ni un cri ni des larmes, mais elle continua. Au bout d’un certains nombre de coups je me surpris à bander ! Ma queue n’avait jamais était aussi dure.

-voilà c’est ce que j’attendais ! Maintenant tu vas te pencher en avant et avec tes mains, tu dois bien écarter tes fesses !

Je sentis un liquide froid couler sur mon anus, puis un doigt rentrer en moi, puis deux, pour une première expérience annale c’était plutôt agréable. Cependant, le pire allait arriver bien vite. Je sentis un objet conique me caresser le trou et d’un coup être propulser en moi. J’hurlai de douleur. Elle s’empressa donc de me bâillonner. Ensuite, elle m’expliqua que désormais ce plug serait la en permanence tout en rythmant ces paroles d’un coup de cravache bien senti. J’avais chaud et je tremblais mais je bandai toujours et c’était douloureux.

Première séance SM

Cette vraie Domina  me fit signe de me redresser. Au moment où je relevais la tête et j’allais enfin voir son visage et le reste, je pris une baffe monumentale qui me fit tomber. Ainsi, je compris que me redresser ne voulait pas dire relever la tête et encore moins lever les yeux.

Elle s’assit sur le canapé en face de moi écartant suffisamment les jambes pour que je puisse entrevoir son sexe lisse et percé de 2 anneaux sur les lèvres.

-qu’es ce que tu regardes ? Ferme les yeux et ouvre la bouche, tu va apprendre à obéir !

J’étais là immobile. Je sentis l’odeur de son sexe s’approcher de ma bouche. J’attendais son ordre pour commencer à lécher mais ce n’était pas cela qu’elle attendait de moi. Je sentis un liquide chaud couler dans ma bouche. Elle avait décidé de se soulager et me demandait de tout avaler. Je trouvais ça dégradant et excitant. J’ai tout avalé et tout nettoyé avec ma langue. Elle a gémi et m’a intimé l’ordre de continuer.



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Première rencontre avec une vraie Domina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.