La princesse dominatrice et son amie (2)

club SM

La victime favorite de la Reine !

L’hiver arriva et, comme chaque année, le Roi invita de nombreux rois  et leurs familles au château juste avant Noël. Le Roi Gorthol devait venir, accompagné de sa fille, la princesse Brenna, qui était du même age que la Princesse Enetari. Elle était aussi une très jolie jeune fée aux cheveux noirs, un visage angélique et des courbes diaboliques. Ainsi, elle était la seule à pouvoir être amie avec la Princesse dominatrice. En effet, les deux fées avaient les mêmes centres d’intérêts et s’aimaient bien.

La veille de l’arrivée du Roi Gorthol, tard dans la nuit, la Reine Titania s’éveilla. Elle avait fait des cauchemars toute la nuit et n’arrivait pas à se rendormir. Aussi, elle décida utiliser un de ses servants pour ses plaisirs personnels. Elle partit dans ses quartiers personnels, laissant le Roi dormir profondément. La Reine fit mander son valet de chambre et lui demanda de faire venir un homme nommé adanedhel (homme-elfe) dans ses quartiers. Ainsi, il était la victime favorite de la Reine. Il faut dire que son visage épousait parfaitement le fessier de Titania. De plus, il avait fait montre de grands talents en exécutant un des plaisirs oraux tant appréciés de la Reine.

L’esclave de la Reine commence son rituel !

Adanedhel devina facilement ce qui allait lui arriver. Il entra dans la chambre de la Reine.

-Dépêche toi, ta Reine n’aime pas attendre !

Il s’agenouilla devant elle et embrassa ses pieds. Lorsqu’il se releva, il reçut une claque sur la joue, puis une autre et encore une autre. La Reine lui infligea une vingtaine de claques avec un sourire sadique. Elle regarda le visage rougi.

-Maintenant, mets toi derrière et commence ton rituel !

Il s’agenouilla derrière sa Maîtresse, releva sa robe de nuit, fit glisser doucement la culotte de sa Reine et vit ses deux opulentes demi-lune. Ensuite, Adanedhel commença le rituel que Titania lui avait imposé. Il couvrit de petits baisers, chaque extrémité de ses fesses de bas en haut puis se rapprocha progressivement du rubis de sa Reine. Une fois arrivé à la fin de son périple. Titania écarta ses fesses avec ses mains. Ainsi, une odeur épicée vint lui remplir les narines.

-Eh bien, qu’attends-tu ? A quoi te sert ta langue ?

L’esclave, le lèche-cul de la Reine !

L’homme commença à embrasser le royal anus, doucement, passionnément, puis de plus en plus énergiquement, goulûment. Un râle de plaisir sortit de la bouche de la Reine. Mais ce n’était qu’un avant goût.

-Maintenant, au travail !

Elle ordonna à Adanedhel de s’allonger sur le lit et d’ouvrir en grand sa bouche. Ensuite, elle monta sur le lit et plaça son derrière sur son visage en ayant pris soin de bien écarter ses fesses avant. Elle s’assit de façon à ce que la bouche de son esclave soit positionnée sur son divin rubis. En fait, elle se mit à l’aise, étalant ses jambes le long du corps d’Adanedhel assise sur sa bouche grande ouverte.

-tu vois quel est ton rôle dans la vie ? être mon lèche-cul ! Si je le souhaite, je pourrais même me lâcher dans ta bouche ! : lui dit Titania.

Comprenant ce que voulait dire sa Reine, Adanedhel se mit à trembler de peur, ce qui fit rire Titania.

-Allez lèche-cul je veux sentir ta langue !

La Reine prend son plaisir

Adanedhel enfonça sa langue au plus profond de l’orifice de Titania, il lapait comme un animal affamé, faisant jouir sa Reine en un rien de temps.

Après ce premier orgasme, Titania se positionna sur le visage de son esclave, prenant soin de bien placer le nez dans son anus. Elle fit en sorte que son minou soit en face de la bouche. Ensuite, elle bougea un peu pour bien se positionner, de la manière la plus confortable pour elle et elle signifia qu’elle était prête. Elle était assise de tout son poids sur le pauvre homme ! Sa tête était presque entièrement engloutie entre les fesses de la Reine.

Adanedhel fit tout son possible pour combler sa Reine. Le corps de sa Reine pesait fortement sur son visage. Elle profitait des services de cette langue sous elle sans aucune pensée pour l’homme qui luttait pour respirer ! Encore une fois, le pauvre homme était parti pour une longue et difficile nuit…

Arrivée de l’amie de la princesse dominatrice

Le lendemain matin, Enetari entendit son amie arriver. Aussi, elle descendit dans le hall pour l’accueillir. Elle embrassa Brenna. Ainsi, elles ne s’étaient pas vues depuis longtemps.

-Mon père m’a offert une licorne toute blanche pour mon 119ème anniversaire : dit Brenna fièrement.

-oh ce n’est rien ! Devine ce que mon père m’a offert pour mon anniversaire ? Hein ?

Enetari regarda Brenna.

-Je ne sais pas,… un animal de compagnie aussi ? Peut être ?

-Non, quelque chose de bien mieux : J’ai un esclave personnel. Qu’en dis-tu ?

Brenna fut très surprise.

-Un esclave-rien que pour toi ? C’est vrai ?

-Ouiii !

-C’est vraiment un cadeau fantastique !

-Et je peux tout lui faire faire. Il doit suivre mes ordres tout le temps ! Il n’a pas le droit de se plaindre. Nous allons beaucoup nous amuser avec lui !

-Nous ? Ca veut dire qu’il devra me servir aussi ? : Demanda Brenna.  Oh, j’attends cela avec impatience !

Les deux jeunes fées montèrent en trombe dans la chambre d’Enetari.

L’esclave personnel de la princesse dominatrice

Enetari et Brenna jouèrent ensemble. Elles étaient heureuses de se retrouver.

-Ce soir, je te montrerais de quelles manières plaisantes nous pouvons utiliser mon esclave ! annonça Enetari.

-Manières plaisantes ? Que veut tu dire ? : demanda Brenna.

-Nous allons avoir beaucoup de plaisir, attends un peu !

-J’ai faim, on y va ?

Les fées se dirigèrent vers la salle à manger.

Les parents de Enetari étaient déjà à table. Le Roi sourit lorsque les filles arrivèrent

-Avez-vous eu une bonne journée ? : demanda t il.

-Oh oui, papa c’était fabuleux, je n’ai pas de meilleure amie que Brenna.

-Je suis heureux que vous preniez autant de plaisir toutes les deux ! : dit la Reine.

Elle était de bonne humeur suite à la longue nuit passée assise sur la bouche de son servant.

[amazon_link asins=’B018UEXEV4,B00BJP5FPA,B07261WVJ6′ template=’ProductCarousel’ store=’shopandco04-21′ marketplace=’FR’ link_id=’dad5ac78-129a-11e8-bdad-615a4cee134b’]

 


Je ne résiste pas à un divin fessier ^^'

Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “La princesse dominatrice et son amie (2)
  1. Voilà une idée originale bien exploitée. Le contexte est intéressant et les développements du récit sont prometteurs. De bons moments de lecture en perspective..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.