Professeur soumis à sa divine Maîtresse (13)

divine MaîtresseSéance SM avec ma divine Maîtresse

Ma divine Maîtresse Caroline se plaça derrière moi, et posa la pointe de son énorme gode  sur mon anus. La sodomie administrée par Chloé m’avait préparé, mais j’étais sûr que Caroline allait me déchirer, tant sont appendice était gros.

-Allez ma chienne, il est temps que tu te fasses bien ramoner. Tu vas comprendre ce que veut dire éclater le cul. Chloé, écarte lui les fesses s’il te plaît. Allez, ouvre toi pour ta divine Maîtresse !

Ainsi, je hurlais lorsque le gland ouvrit ma rondelle.

-Ta gueule la truie, tu l’as bien mérité ! Chloé, mets lui le bâillon-boule, cette sale pute va rameuter tout l’immeuble !

Divine Maîtresse Caroline posa, alors, ses mains sur mes hanches et poussa pour me pénétrer. Une pression lente mais ininterrompue. Je hurlais dans mon bâillon, douleur atroce et impression d’être complètement déchiré.

-Voilà ma chienne, tu vois tu l’as pris en plein. Je vais bien t’ouvrir, régulièrement. Et je t’offrirai à des blacks bien montés. Chloé et moi on va se régaler en te regardant te faire baiser comme une truie, à la chaîne. Sûr que tu vas aimer ça, n’est-ce pas ma pute ? Tu n’as pas le choix du reste, tourne un peu ta tête, tu vois la caméra ? Elle tourne depuis un moment.

En extase lors de la séance

Je criais et pleurais pendant que Maîtresse Caroline me défonçait sans ménagement. Je pleurais de douleur, de peur, de désespoir mais j’aimais ça. J’aimais qu’elle me baise, qu’elle m’humilie. J’aimais ma Maîtresse pour ce qu’elle faisait de moi, et le plaisir que je prenais à être ainsi utilisé comme la dernière des putes. Je ne vivais que cet instant. J’oubliais tout le reste pendant que Maîtresse Caroline me dilatait et me claquait le cul.  Peu importe qu’elle me filme, elle avait déjà assez d’images pour me détruire.

Maîtresse Caroline s’amusait à se retirer entièrement, puis à me reprendre d’un coup, le plus profondément possible. Pendant ce temps là, Chloé n’en perdait pas une miette et se faisait un plaisir de commenter.

-Hmmm regarde comme il est bien dilaté ! dis donc, tu lui as complètement défoncé le cul !regarde cette salope, comme elle le prend !!!! J’hallucine !! Regarde, elle s’empale elle même !! Elle aime ça  cette pute !!!

Soumis total à ma divine Maîtresse

Ainsi, je perdais la notion du temps, incapable de mesurer combien de temps avait duré ma séance de sodomie brutale. Maîtresse Caroline finit pas se retirer, sa colère visiblement calmée. Mais pas son excitation, ni celle de Chloé. Aussi, je dus les lécher et les faire jouir à plusieurs reprises. J’étais épuisé, le visage maculé de mouille. J’avais l’impression que mon cul était béant et je puais le sexe. Cependant, je me sentais bien. Je ressentais une certaine plénitude, que je refusais encore d’accepter vraiment. L’heure de me rendre à la gare approchait, et la peur montait. Cependant, je portais toujours ma cage et la simple idée que Maîtresse Caroline ne veuille pas m’en délivrer me mettait au bord des larmes. Elle le savait, et avait bien l’intention d’en jouer jusqu’au bout.

-Dis moi ! Il va être bientôt l’heure que tu nous quittes n’est-ce pas ?

-Oui Maîtresse Caroline !

-Et bien, tu peux te rhabiller. Tu ne crois pas qu’on va t’aider non plus ?

La cage de chasteté

Maîtresse jouissait de voir mon visage se décomposer. Ainsi, je fondis en larmes et je me jetais à ses pieds :

-Je vous en supplie Divine Maîtresse ! Par pitié, je ne peux pas rentrer chez moi avec ma cage. Je ferai tout ce que vous désirez Divine Maîtresse ! Je vous en supplie ! libérez moi s’il vous plaît ! Je deviendrai votre pute, votre chienne, je vous obéirai en tout Divine Maîtresse.

-Tu deviendras ma pute, ma chienne ???? Mais tu l’es déjà. Tu crois quoi ???? Que tu as encore une chance ??? TU ES A MOI, MA CHOSE, MA SALOPE !!! Et cela ne fait que commencer !!!

Je pleurais en baisant les pieds de ma divine Maîtresse Caroline. Au bout de plusieurs minutes, elle mit fin à mon calvaire.

-Allez ma salope, je vais te libérer. Inutile de te dire que toute masturbation est interdite ?

-Oui Maîtresse, je vous le promets, je ne jouirai pas !

-Je ne te crois pas une seconde ma pute. Et tu seras punie dès ton retour pour ces jouissances sans autorisation. Crois moi, tu vas prendre ! Même si tu tiens ton engagement, je te punirai. J’aime trop ça !!! Allez, voilà, va te rhabiller. Et essaye de calmer ton érection, on dirait un âne en rut !

Fin de la séance SM

A peine la cage enlevée, je m’étais mis à bander dur. Très dur. Chloé me prit en pitié, enfin je le croyais.

-Dis Caroline, on ne peut pas le laisser partir dans cet état, ça ne se fait pas : dit-elle, avec un clin d’œil appuyé à son amie dominatrice.

-Tu as raison, on manque à tous nos devoirs. Allez mon mâle en chaleur, tu vas te branler sur ma cuissarde. Exécution !!!

Je ne me fis pas prier et je me masturbai rapidement. Chloé était passée derrière moi, et elle malaxait mes couilles, accélérant ma jouissance. Je jouis longuement sur le latex qui gainait la cuisse de Maîtresse Caroline. Un foutre abondant.

-Continue encore, vide toi bien en plein ma salope…. au moins, ce soir, tu n’auras pas envie de recommencer…… bien… maintenant il va falloir nettoyer avant de partir. Allez lèche !

Puis je tombai à genoux. Je n’avais pas le temps de m’apitoyer sur mon sort. Lécher mon sperme me dégoutait, mais les minutes défilaient et je ne pouvais rater mon train. Celui qui me séparerait de ma Maîtresse, de mes Maîtresses pendant la durée des vacances de Noël. Deux semaines de délivrance ou d’enfer, je n’en savais encore rien. Et pendant que je léchais les dernières traces de foutre, une seule pensée occupait mon esprit: où était Ennia ?

 

Articles similaires:
NAISSANCE DE MARTINE (2) SOUMIS À SA DOMINATRICE ADORÉE
Professeur soumis (6) à son étudiante, sublime dominatrice
Professeur soumis (5) à son étudiante dominatrice perverse
Professeur soumis (1) à son étudiante dominatrice
Homme soumis à instructrice dominatrice (2)
Nouvelle vie de soumis (3) – séance avec deux dominatrices
Professeur soumis à son étudiante, divine Maîtresse (15)
La fessée : Dressage imprévu en vacances (1)
Paul devient Paulette : Nouvelle vie de bon soumis (6)
Déjeuner avec formatrice dominatrice : Rencontre du métro (3)
Première rencontre avec une vraie Domina
Essai d'une voiture avec une domina rousse incendiaire !
La drôle de secrétaire gynarchique et ses conquêtes (4)
Nouvelle vie de soumis (9) : soumission du patron
Fantasme d'être soumis à une femme
Week-end gynarchique : Mutation vers un couple gynarchique (9)


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
4 comments on “Professeur soumis à sa divine Maîtresse (13)
  1. Bonjour,

    Merci pour cette histoire qui est certainement pour moi la meilleure publiée sur ce site, j’attends toujours avec impatience la suite.

    cordialement

  2. Extra ton histoire. Je la relis en entier régulièrement.
    Je rêve d’être dans le rôle comme beaucoup j’imagine
    Vite la suite et merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.