Recherche soumis assumé pour week-end (2) : Dressage du soumis

dressage du soumis

 

Recherche soumis assumé pour week-end (2) : Dressage du soumis

Suite au message, je ferme immédiatement mon ordinateur et prends la direction de la boutique Démonia.

Je suis en scooter. J’arrive donc rapidement. J’envoie un sms puis je rentre dans la boutique. Je fais un petit tour dans la boutique car j’ai un peu honte de demander à la jeune femme qui est derrière la caisse, ma commande mais je me dis que je ne dois pas être le premier.

Elle ne semble pas au courant et demande à une autre personne qui lui dit que la commande est là. Elle revient avec un paquet fermé et une liste de prix quelle saisit dans la caisse. Je paye puis je consulte mon téléphone. Je découvre un sms qui me dit que je suis en avance et qu’elle va arriver après moi. Le rendez-vous est au 20 rue de Picpuce. Elle me demande de les attendre en face et de les suivre quand elle monteront.

Je prends donc mon scooter et arrive quelque minutes plus tard devant l’adresse. Il est 17H40. Il pleut un peu. J’ai pour ordre d’attendre sous la pluie. Il est 18H25 quand je vois arriver au coin de la rue Maitresse Sophie et Maitresse Laura, grand sourire. Elles ouvrent la porte de l’immeuble en grand. Je traverse la rue en courant et rentre dans l’immeuble derrière elles. Malheureusement, la deuxième porte s’est déjà refermée. Une personne sort et j’entends l’ascenseur qui monte. Je prends donc l’escalier pour les rejoindre.  J’arrive essoufflé au 6° étage où elles sont déjà sorties de l’assensceur. La porte est restée entrouverte. Il y a un mot de fixé sur la porte avec le nom Yann dessus.

J’ouvre la lettre et trouve les instructions, qui vont précéder le dressage du soumis et que je dois suivre :

  • rentre et referme la porte de l’appartement,
  • déshabille-toi et pause tes affaires pliées sur la chaise
  • mets toi à genoux
  • ferme les yeux et attends.

Je rentre dans l’appartement. Je suis dans l’entrée d’un petit appartement. Il y a une chaise en face de moi. J’exécute rapidement les instructions. J’entends les deux maitresses parler ensemble, puis des bruits de talons qui se rapprochent et arrivent près de moi.

Un bandeau vient sur mes yeux, un collier se fixe à mon coup, suivi d’une laisse, me voilà tirer par la laisse. Naturellement, je suis à 4 pattes. Nous rentrons dans le séjour.

Maitresse Sophie me demande si j’ai un passeport ou une pièce d’identité sur moi. Je suis un peu surpris et craintif mais je lui réponds que ma pièce d’identité est dans mon portefeuille. J’entends des pas qui sortent de la pièce et qui reviennent, entre temps une paire de menottes est venue immobiliser mes poignets dans mon dos. J’entends Maitresse Sophie qui parle au téléphone. Elle annonce nom, prénom et date de naissance. Elle est entrain de lire ma carte d’identité à quelqu’un. Je sens que je perds tout contrôle de la situation. Je me sens fébrile mais je n’ai plus trop le choix… et je suis là pour cela …

J’entends du papier se déchirer. Laura me glisse regardons ce que tu nous as ramené … dans mon oreille…. Elle commente mais sans que je puisse savoir ce que c’est … Sophie est elle aussi à coté de moi. Elle chuchote entre elles je n’entends pas le sujet.

Puis je sens un doigt qui me caresse l’anus puis quelque chose de froid qui me force l’anus. Mon sexe se retrouve enserré dans ce que je reconnais comme une ceinture de chasteté. Je bande ce qui empêche la fermeture complète mais j’en suis déjà partiellement prisonnier. je sens du froid sur mes couilles et mon sexe. L’ensemble est plongé dans un liquide très froid qui dans un premier temps augmentera mon érection mais qui rapidement me fera débander totalement. J’entendrai un petit clic du cadenas venant de m’enfermer.

Sophie me demande à oreille qui est Delphine, la personne que tu as éconduite cette après midi pour être à nos pieds.

Je me sens piégé dans mon mensonge. Je réponds qu’il s’agit d’une copine.

Je lui envoie quelques photographies de toi par sms pour lui raconter ta bonne soirée de travail ?

Je la supplie de ne pas faire cela. Elle me répond trop tard. Je viens de lui envoyer la vidéo comme cela elle entendra ta voix. Quelques secondes après, j’entends la sonnerie de mon téléphone sonner. Sophie décroche et me pause le téléphone sur l’oreille. J’entends Delphine à l’autre bout m’injurier à juste titre. Sophie me dit de demander pardon. Je m’exécute et m’excuse le plus fortement possible. Delphine raccroche en pleurs et ne décrochera plus jamais son portable.

J’ai assumé de manière forcée mon mensonge et je m’en veux d’avoir blessé Delphine par ma lâcheté. Je recevrais ma première punition pour avoir menti sur ma situation qui maintenant est de fait conforme à ce que j’avais annoncé.

Je finis la soirée avec des poids fixés au couilles et des pinces aux seins. je dois faire le repas puis la vaisselle et les valises de ces deux jeunes femmes. Je termine la soirée au pieds de leur lit où je dormirais très mal du fait de l’inconfort de ma ceinture de chasteté et du plug doublé du sol un peu dur.

Le lendemain matin, en petite forme de par ma faible nuit, je pars acheter un petit déjeuner pour mes deux Maîtresses. Je reviens et croise une voisine dans le hall. Je sers le petit déjeuner et fini sous la table à leurs pieds.

Je les aide dans la salle de bain pour leur douche et je leur porte des serviettes ce qui me met dans tout mes états avec les douleurs causées par la ceinture de chasteté. J’ai ensuite droit à une douche froide sous le regard amusé de mes 2 maitresses. Je suis prêt à partir en direction de mon travail. Les deux jeunes femmes portent fièrement dans leur décolleté la clef de ma ceinture.

J’ai ensuite reçu un sms à midi pour m’indiquer de venir avec ma valise pour le week-end à l’aéroport Charles de Gaulle à 18H30. J’ai juste le temps de foncer chez moi après le travail prendre une autre douche et ma valise avant d’arriver juste à l’heure pour le rendez-vous.

Articles similaires:
LA MÉTAMORPHOSE DE MON NOUVEAU SLAVE (PART III) : BERNARD,Soumis sex toy ENCHAÎNÉ
LA MÉTAMORPHOSE DE MON NOUVEAU SLAVE (PART IV) EN MON VRAI SEX-TOY HUMAIN
Ma vie a basculé lors de ma rencontre avec la femme dominatrice
Régression (3) : Homme soumis aux amies de ma femme
Séance de soumission par ma sévère Maîtresse
Homme soumis le temps d'un jeu de rôle (1)
Aux pieds de ma dominatrice, la Déesse Masquée (7)
Milady, ma nouvelle Maîtresse domina (2)
Soubrette mâle soumis à de jeunes dominatrices (4)
Mon éducation par Maîtresse D, belle dominatrice
Professeur soumis (24) à disposition des étudiantes Dominas
Les petites croix de ma femme dominatrice (7)
Maîtresse Cecile, femme dominatrice (2)
Nicolas et l'agent de sécurité, une femme dominante
Mon ex, femme dominante, prend le contrôle !(3)
Histoire d'un homme soumis : Marie à tout prix (1)


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.