Homme soumis à « l’hypnotiseuse » (2)

homme soumisDe nouveau sous la coupe de « l’hypnotiseuse » !

 

En quelques secondes, je me retrouvai de nouveau sous sa coupe, soumis à son hypnose et je l’entendis dire :

-ah tu as envie de sexe…. et bien viens donc rapidement ici lécher le mien avant que je m’occupe de toi !

Elle venait à peine de prononcer ces mots, qu’elle s’assit dans le canapé de la loge. Ensuite, elle souleva sa robe de spectacle. Ainsi, je pus découvrir un sexe lisse, luisant de désir et d’une beauté à laquelle je ne pus résister dès lors qu’elle prononça ces mots.

-Viens là !, répéta t’elle comme pour accélérer ma venue vers elle.

J’étais envoûté, comme attiré par un aimant. J’aurais pu assimiler cela aux lèvres aimantées de son sexe.

On connait les tests en hypnose des mains ou des doigts aimantés, et là, ce fût comme si mes lèvres étaient attirées par les siennes, sauf que c’était celles de son sexe.

 

« L’hypnotiseuse » abuse de ses compétence !

 

A ces mots, je ne compris rien de ce qui se passait, je sentais juste qu’au fond de moi, j’étais bien et qu’en fait j’en avais envie. Sa voix restait bienveillante. Ainsi, j’accélérai le pas, puis je m’agenouillai. Ma tête se pencha inexorablement vers son sexe.

Habituellement, j’aurais fait languir ma copine en l’embrassant sur les cuisses, puis à l’intérieur, frôlant volontairement son sexe. Et là, comme un soumis répondant aux directives de sa Maîtresse, ma bouche se plaqua sur son sexe. Elle posa ses mains sur ma tête, et accentua légèrement la pression de ma bouche sur son sexe. J’entendais ses mots, sans vraiment les comprendre, comme un état cotonneux et doux.  Je m’appliquais à suivre à la lettre ses directives. En moins de 5 minutes, là où il me fallait entre 20 et 30 minutes en général, la rousse et incendiaire hypnotiseuse éclata de plaisir dans ma bouche.

Un soupçon fontaine, elle fit reculer mon visage de quelques centimètres en tirant sur mes cheveux, et me regardant droit dans les yeux. Ensuite, elle m’envoya une giclée de cyprine en me disant :

-ouvre la bouche et deviens ainsi mon nouveau soumis !

Ainis, j’ouvris la bouche sans savoir pourquoi, et je reçus son plaisir comme le signe d’appartenance comme homme soumis de l’hypnotiseuse.

 

Les consignes de « l’hypnotiseuse » !

 

-Mon soumis, j’ai promis à ta femme ou ta copine de te rendre encore plus excité. Tu vas donc toute la soirée avoir des envies de sexe. Ta queue va se tendre et tu auras l’envie de la lécher toutes les deux heures. J’ai bien dit toutes les deux heures, c’est un minimum.

Tu deviens mien à compter de ce jour et ta bouche étant un délice, il va falloir ancrer mon pouvoir en toi régulièrement, et tu reviendras au spectacle demain.

-Pour être bien sûr que tu seras surtout un bon chien lécheur ce soir et me gardera ta semence, moi ta maîtresse, pour les moments où je voudrais ta queue, tu vas te branler et je veux que tu gicles sur mon ordre en moins de deux minutes, maintenant !

 

Répondre aux obligations de la domina « hypnotiseuse » !

 

A ces mots, comme tout bon soumis, je m’exécutai.  Et là où il m’aurait certainement fallu une bouche gourmande et bien plus de deux minutes déjà pour me mettre à bander, je sortis ma queue qui se mit à grossir et durcir en moins de trente secondes. Je me mis à me branler comme si c’était cette femme domina hypnotiseuse qui s’occupait de ma queue.

L’hypnotiseuse parut ravie de cet état et je n’eus pas les deux minutes annoncées. Très vite, elle « ordonna :

-viens sur mon ventre… gicle MAINTENANT mon chien soumis ! Ce qui eut comme conséquence de me faire bander d’une force inconnue à mes yeux, et de me faire gicler sur son ventre jusqu’à son menton de 5 ou 6 puissantes giclées.

Elle écarquilla les yeux de satisfaction, s’approcha puis baissa mon pantalon et mon boxer d’un coup. Elle donna deux ou trois coups de langue sur ma queue tout en griffant mon cul avec ses ongles acérés. Je ne ressentis rien sur le coup. En fait, cela ne sera que le soir que je constaterais les griffes sur ma peau comme de profondes éraflures.

 

Soumis sous contrôle !

 

J’étais devenu sa chose, son jouet, son soumis sans l’avoir vu venir en quelques heures.

Je savais bien qu’au fond de moi j’avais toujours eu ce fantasme et que jamais ma copine du moment n’était en capacité à envisager ce genre de chose qu’elle considérait comme déviante.

Alors, même si j’étais sous l’emprise de l’hypnotiseuse, c’était bien parce que mon inconscient était d’accord avec cela. Il cautionnait même cette posture vis à vis des femmes et c’est pour cette raison que j’avais aussi facilement cédé à cette femme. Elle était bienveillante et elle n’avait eu qu’à révéler mon envie profonde et enfouie. Elle me sortit sans mal de l’état hypnotique. Ensuite, elle me dit que je me souviendrais seulement intérieurement de ce qui venait de se passer et que chaque jour, e ressentirais le désir comme un besoin de la contacter ou de la voir.

 

Retour en salle

 

L’hypnotiseuse me ramena en salle en moins d’un quart d’heure, et dit à ma copine :

-voilà, ça a été plus rapide que prévu et cela m’étonne un peu. C’est un cas intéressant votre mari !

-mon copain, repris ma compagne, oui oui, je sais ! lol !

Elles rirent toutes les deux.

Par acquis de conscience, je vous laisse ce numéro de téléphone en cas de besoin ou d’urgence pour une question. Je vous offre aussi deux billets pour revenir demain ou un autre jour si cela vous tente, pour votre compréhension et d’avoir aussi bien joué « le jeu »…

-En attendant, rentrez vite car il n’a pas arrêté de dire qu’il avait envie de vous ! dit elle en souriant…… 🙂

Please follow and like us:

Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
4 comments on “Homme soumis à « l’hypnotiseuse » (2)
    • Je ne peux que vous le conseiller !! 😉
      Entre rêve et réalité… entre conscience et état hypnotique… vivez votre fantasme le plus enfoui !

    • J’ai peur que ça ne soit pas la fin… seulement la suite… une suite envoûtante !
      Aux bons ordres de Madame Caroline pour la future publication dès que les mots seront couchés sur l’écran pour relater ces souvenirs qui remontent à la surface !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.