Contrat de soumission – La Patronne (6)

LA PATRONNE 6 – CONTRAT DE SOUMISSION

 

Bon maintenant on va passer à ton nouveau contrat de soumission  ou plutôt un avenant a ton contrat de travail..

Les couilles gorgées , l’excitation permanente , je travaille à mon bureau toute l’après midi. Chaque heure , je lui envoie un sms pour lui indiquer ce que je fais.
Vers 16h00 , je lui envoie un sms lui demandant l’autorisation de faire de besoins. Elle accepte. Cette fois je n’oublies pas mon gant en latex. La séance de fin de matinée m’a éduqué et je fais mes besoins dans un wc , le gant en latex sur ma main .
Contrat de SoumissionA 17H45 , je reçois un message : «  Viens de suite »
Je frappe à sa porte , j’attends quelques minutes avant qu’elle m’autorise à entrer. Immédiatement dans la pièce , j’enlève mon pantalon . Elle me signe de me mettre entièrement à poil. Le sexe tendu je me met à genoux , mains sur la tête , les yeux baissés devant elle .
Elle m’ordonne de me mettre debout au milieu de son bureau , jambes écartées , les mains sur les fesses et la tête baissé , mon regard regardant mes pieds.
Je prend la position demandée. Elle continue son travail sans se soucier de moi. Cette situation de perte de pudeur m’excite.J ‘ attend de longues minutes dans cette position. Je pense que tous mes collègues sont partis , car nous finissions notre travail à 18H00. Maîtresse se lève , se positionne derrière moi et me met un bandeau constitué d’un foulard , sur les yeux. Elle me demande d’ouvrir ma bouche et me mets son slip dans la bouche en me disant qu’il est imprégner de son odeur , de sa mouille ce qui me fait décupler mon érection. Derrière moi ,elle saisit mon sexe et me masturbe lentement en me disant qu’elle aime me prendre par derrière comme une salope. J ‘ai envie de me retourner et de l’embrasser , de lui faire l’amour mais je reste dans la position exigée , jambes écartées , les mains sur mes fesses. Elle arrête de me branler et me dit d’attendre ainsi. J’attends la porte s’ouvrir et je devine qu’elle est sorti de la pièce.
Seul dans la pièce , je reste dans ma position et mes pensées pour ma maîtresse m’enivre.
Puis d’un coup le porte s’ouvre , je trésaille . J’entends plusieurs pas , elle n’est pas seul.
«  Bon maintenant on va passer à ton nouveau contrat de soumission  ou plutôt un avenant a ton contrat de travail.N’est ce pas Steven
Oui effectivement nous avons rédigé un avenant pour bien fixer ses nouvelles règles de travail , conditions de travail. Mélanie pouvez vous donner l’avenant à Pamela. »
D’un coup de réalise que je suis a poil , jambes écartées , les mains sur mon cul , un slip dans la bouche et un bandeau sur les yeux , et le sexe tendu devant ma maîtresse, le DRH et sa secrétaire et Mélanie . Je me sens complètement humilié.
Maîtresse commence à parler : «  dorénavant , tu n’es plus un homme digne de ce nom , mais un objet à mon service. Donc un objet n’a pas de nom mais un code barre , pour toi ce sera un matricule . Tu es dorénavant S comme Soumis, S47. Tu seras identifié comme tel. COMPRIS ?
Je hoche la tête en signe de compréhension et d’acceptation.
«  De plus , il est indiqué dans ton nouveau contrat de travail , que tu seras à mon entièrement disposition et pour n’importe quelle tache., et dans tous lieux . Il est également stipulé que tu me donnes entièrement ton droit à l’image. ACCEPTES TU ? »
Je hoche la tête en signe d’acceptation.
«  Parfait , il est indiqué que tu entretiendras ton corps conformément à mes volontés , mes désirs, mes ordres. Tu adopteras les tenues, les styles vestimentaires que je choisirai. Tu me donnes le contrôle de ton alimentation. Tu me donnes l’entier contrôle de ta sexualité ; de ton sexe ,DE TON CUL , de ton corps.COMPRIS ?
Je hoche la tête.
«  Tu pourras être exhibé devant un public choisi, prêté , offert à d’autres personnes dominatrices. COMPRIS »
Je hoche la tête
«  Concernant ton salaire , il sera viré sur ton compte mais j’aurais exclusivité de la gestion de ce compte Tu recevras de l’argent pour ton entretien et ta nourriture. COMPRIS ?
Je hoche la tête
«  Concernant ta formation , tu sera amené à suivre des stage de formation ,d ‘éducation pour parfaire ta condition de soumis et me procurer plus de prestation de qualité. Acceptes tu de te former pour améliorer ta condition de soumis ?
Je hoche plusieurs fois la tête.
«  Bien , j’apprécie ta collaboration , ta soumission. MAINTENANT passons à l’identification physique »
A ce moment je sens qu’on prend mes mesures de pieds et MELANIE indique toutes mes mesures. Elle commence par les pieds , le tour de chevilles , des cuisses , et remonte.L’ensemble de mon corps est détaillé , mesuré. Elle arrive sur mon sexe tendu et commence à le mesurer sur toutes les couture longueur de la hampe , épaisseur de ma bite , tour de mes couilles , de la base de mon sexe , description de mes couilles .
Maîtresse dit : «  Pour la taille de sa nouille au repos on verra plus tard pour l’instant je veux qu’il soit gorgé pendant plusieurs jours»
Tout est mesurer , tour de taille , de torse , de cou , de tête , taille de mes tétons. Elle inspecte mon hygiène dentaire. Puis on me pèse , mesure ma taille. A chaque fois Mélanie indique les mesures et j’entends une personne noter les indications. Je me sens comme un objet qu’on veut vendre , exposer . Mais je reste le sexe tendu.
«  Maintenant passons à la suite . Enlèves ton bandeau et ton baillon, S47 »
J ‘enlève le bandeau et et le slip et je voie maîtresse , le DRH et Mélanie devant moi . Cette dernière sourit. J’ai honte.
«  Prends ce panneau et tiens le contre ta poitrine en écartant les jambes. »
Sur le panneau , il est inscrit en gros S47.
Mélanie prend u appareil photo et commence à me photographier . Je suis debout les jambes écartées , le sexe tendu , la tête baissée , tenant un panneau avec mon nouveau matricule. Mélanie me prend en photo , elle fait des gros plans sur mon sexe , mon cul , mes tétons. Je dois même écarté mes fesses pour qu’elle photographie mon cul.
«  Bien maintenant je pense qu’on a tout , signe ton avenant avec ma mention lu et approuvé , de plein gré. »
Je signe le document sans même le lire . Elle reprend , le signe et me dis qu’elle garde mon exemplaire.
«  Montre à Mélanie comment tu te masturbe, a genoux et branles toi »
Devant Mélanie je suis me branle ; les yeux baissés , je suis humilié.
Le DRH se positionne devant moi «  Ouvre la bouche , montre lui aussi comment tu suce de vrais mecs. » Et m’enfourne sa bite dans la bouche. Je suce la bite tout en me branlant. Maîtresse rit et dis que je suis vraiment une belle salope. Mélanie rit également et indique qu’il est rare de voir une telle traînée suceuse de bite.
Le DRH explose dans ma bouche .
«  Arrête de te toucher S47 , au moins tu as eu ton repas du soir. Tu vas embrasser les chaussures de chacun d’entre nous en nous souhaitant une bonne soirée et sortir à 4 pattes et tu te rhabilleras dans ton bureau . Tu peux renter chez toi .
«  Merci Maîtresse »
J’embrasse les chaussures des trois personnes en leur souhaitant une bonne soirée , et sors à quatre pattes du bureau sous les rires de Maîtresse , Mélanie et du DRH ;
Je me rhabille et rentre chez moi.

Please follow and like us:


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Contrat de soumission – La Patronne (6)
  1. Y a t il une femme qui recrute un homme de petite taille ayant un handicap physique de naissance mais autonome et qui lui donnerais un vrai travail car suis sans emploi et me sens exclus définitivement de la société?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.