Rencontre avec MaDame, être supérieur ! (2)

femme dominantePremier SMS de MaDame, femme dominante

 

Une fois remis de mes émotions, je sortis du salon de thé en souhaitant une bonne journée à la serveuse. J’étais heureux et satisfait de cette rencontre avec MaDame, superbe femme dominante. Je refis le chemin inverse de celui que je fis avec MaDame un peu plus tôt dans l’après-midi. L’image de ses chevilles au-dessus du revers de ses chaussures revinrent à mon esprit. C’était excitant. Je ne voyais plus les gens que je croisais tellement l’image de ses chevilles et de ses chaussures sur mon entre-jambe accaparaient mon esprit. Je me retrouvai sur le quai, attendant mon métro, sans que je m’en rendis compte. Mon téléphone vibra, je regardai, un numéro de téléphone inconnu venait de m’envoyer un texto : « Où es-tu ? » tout de suite, je me dis que ça ne pouvait qu’être que MaDame, j’étais heureux et troublé. Je répondis : « Je suis sur le quai, j’attends mon métro.

– RACLURE !!!! Ce n’est pas comme ça qu’on répond à sa REINE !!!!

Quand je lus ce message, mon métro arriva, mes doigts et mon corps frémirent. MaDame, Ma Reine, cette femme dominante n’était pas contente. Une fois rentré dans la rame, je m’adossai aux portes faisant face à l’entrée et je repris mon téléphone.

 

Début du dressage

 

Je ne savais plus comment faire, puis naturellement j’écrivis :

« Je suis désolé ma Reine de Vous avoir offensée, tel n’était pas mon intention. S’il-vous-plaît ma Reine, pardonnez-moi.

– Je ne te pardonne pas ! Ce sont des choses que tu devrais savoir ! Si tu ne sais pas écrire à une Reine, tu ne sauras jamais me servir.

– Reine, s’il-vous-plaît, j’essaierai de me faire pardonner du mieux que je peux…

– Je vois que tu te raccroches à tout ce que tu peux lopette ! Bon ! Je vais te donner ta première leçon : quand tu commences une discussion par texto avec ta Reine, tu commences toujours par « Bonjour Ma Reine » et tu termines par « bien à Vous. » Est-ce que tu as compris !?

– Merci de m’apprendre ma Reine, je suis vraiment désolé de mal avoir commencé notre discussion. Bien à Vous.

– D’accord. Saches que je t’écrirai très souvent et que tu devras me répondre dans la minute qui suit. Compris ?!

– Oui ma Reine, j’ai compris. Bien à Vous.

– Tu m’appartiens, donc je dois savoir où tu te trouves et ce que tu fais.

– Oui ma Reine, c’est normal. Bien à Vous.

– C’est bien ! Je préfère. »

 

Premier ordre transmis par SMS

 

A la lecture de ce dernier message, j’étais heureux et satisfait. Je rangeai mon téléphone et je constatai que j’étais quasiment arrivé à ma station. Je descendis de la rame, puis me retrouva à l’extérieur de la rame très rapidement. Mon téléphone vibra.

« T’es où et tu fais quoi ?

– Bonjour ma Reine, je suis sorti du métro, je suis dans la rue pour rentrer chez moi. Bien à Vous. »

Je ne reçus aucune réponse. Je devais bien avoir écrit mon message. Un frisson de joie montait en moi. Je souriais dans la rue. Je me retrouvai face à mon ascenseur lorsque le téléphone vibra :

« Je veux : des coquillettes, une baguette tradition, un pack de lait entier, du thé vert, 5 boites de pâté pour chat haut de gamme, une boite de pâté pour chien premier prix, 1 pack d’eau minéral, des raviolis, du jambon cru, du papier toilette, de l’essuie tout, une belle laitue. Tu m’apportes ça chez moi dans max 1h30 ! »

Quand je lus ce message, j’étais quasiment arrivé chez moi. L’adresse qu’elle me fournit quelques secondes plus tard se trouvait à 35 minutes de chez moi par métro. Il fallait que je me dépêche pour tout acheter et arriver à temps. Je répondis :

« Bonjour ma Reine, merci pour Votre liste, j’arrive le plus vite possible avec ce que Vous demandez. Bien à Vous. »

 

Contrôlé à distance par Ma Reine !

 

Tout en rebroussant chemin vers le métro, je regardai quels commerces se trouvaient à proximité de l’adresse indiquée par ma Reine. Il y en avait plusieurs. Le téléphone vibra :

« T’es où ? Tu fais quoi ?

– Bonjour ma Reine, je suis presque au métro et me dirige vers l’adresse indiquée pour y faire les courses. Bien à Vous. »

Je pris le métro. 20 minutes après, j’arrivai presque à la bonne station. Le téléphone vibra.

« T’es où ? Tu fais quoi ?

– Bonjour ma Reine, je suis presque arrivé à la bonne station pour faire les courses et venir vous apporter les courses. Bien à Vous. »

Une fois sorti, je me dirigeai vers un petit supermarché. J’entrai dans le super marché, le téléphone vibra :

« T’es où ? Tu fais quoi ?

– Bonjour ma Reine, je suis dans le supermarché à la recherche des différents produits que vous m’avez demandés. Bien à vous.

– Pour tous les produits, je veux le top du top, sauf pour le pâté pour chien au premier prix. Tu me rapporteras une facture détaillée !

– Bien ma Reine, je me plie à votre Volonté. Bien à Vous »

 

Enfin chez Ma Reine !

 

Je commençai à me rendre compte que depuis que j’avais rencontré ma Reine il y a quelques heures de cela, tout ce que je faisais était contrôlé et cela m’inquiétait un peu et me plaisait en même temps. J’obéis à ma Reine en prenant les meilleurs produits de tout ce qu’elle demandait, sauf pour la nourriture pour chien. Ainsi, je dûs chercher le pâté le moins cher. A la caisse, le téléphone vibra :

« T’es où ? Tu fais quoi ?

– Bonjour ma Reine, je suis à la caisse, je vais payer les achats. Bien à vous »

Je demandai la facture et je sortis du magasin. Je me dirigeai vers l’adresse que ma Reine avait donnée.

Une fois devant la porte, je sonnai à l’interphone :

« – Oui !?

– Je viens livrer les courses.

– Entre ! 3ème étage à gauche ! »

La porte s’ouvrit. Je pris l’ascenseur jusqu’au troisième. Le téléphone vibra :

« T’es où ? Tu fais quoi ? »

J’avais les mains prises et l’ascenseur arriva au 3ème. Une porte était entre-ouverte, je frappai et dis : « Bonjour ? Je peux entrer ?

– Entre et ferme la porte ! »

J’entrai, fermai la porte puis je m’avançai un peu. Je vis ma Reine assise dans un fauteuil face à la télévision, elle me regardait fixement sans sourire et dit :

-Reste devant la porte ! Je ne t’ai pas dit de t’avancer plus ! Et lis ce qu’il y a marqué sur la feuille accrochée à la porte.

 

Suite des instructions !

 

Je reculai rapidement vers la porte et commençai à lire un papier scotché à la porte, mais mon téléphone vibra :

« Tu ne m’as pas répondu !!!!! Ça ne va pas se passer comme ça ! »

En fait, je ne savais plus quoi faire, devais-je répondre au texto ou lire le papier ?

Je répondis au texto avant de lire le papier :

« Je suis désolé ma Reine. Je suis chez vous et je vais lire le papier. Bien à Vous. »

Je lus le papier :

« 1°) Déshabille toi entièrement.

2°) Met toutes tes affaires dans le sac poubelle vide sur le sol à côté.

3°) Laisse les courses à côté pour le moment.

4°) Viens me prouver ta dévotion »

Le téléphone vibra :

« Il n’y a pas de « désolé » qui peuvent tenir dans notre relation ! Tu dois être exemplaire face à moi ! »

Je ne savais pas quoi répondre… j’étais désemparé… D’un côté j’étais heureux d’être là, d’un autre je redoutais la tournure des événements.

Please follow and like us:


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
3 comments on “Rencontre avec MaDame, être supérieur ! (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.