Rencontre avec une femme domina lors de vacances familiales (3)

Pris en flagrant délit de voyeurisme !

Le soir en rentrant, je constate que ma GoPro n’est plus là. Je découvre un petit message à la place, sur un petit papier plié : « la curiosité est un vilain défaut qui mérite une punition! Merci de venir récupérer votre matériel vidéo ce soir et de venir nettoyer le balcon, du verre cassé. » Il s’agit d’un message de ma voisine, la femme domina.

En couchant mes enfants, je repense au message. Je me sens un peu mal car j’ai été pris en flagrant délit de voyeurisme. Au dos du message, il y avait un numéro de portable avec marqué WhatsApp. Je décide d’ajouter, donc fébrilement, le numéro, et j’envoie un sms. « Bonsoir, je vous écris au sujet de la GoPro. Yann ». Je ne reçois pas de réponse immédiatement.

Comme je n’ai pas eu le temps de prendre ma douche avant le repas, j’en profite pour  en prendre une. Un message arrive alors que je viens de finir de me savonner. Je me rince rapidement. C’est un message WhatsApp mais je ne sais pas de qui. J’attrape une serviette, me sèche rapidement puis j’attrape le portable. Il s’agit bien une réponse de ma voisine. Son visage est maintenant visible dans mes contacts.

Convoqué par ma voisine pour m’excuser !

« Vous auriez dû écrire, je suis l’affreux voyeur qui s’excuse de son comportement inadapté. »

Je me sens très mal d’être pris la main dans le sac. En fait, je ne sais pas trop quoi répondre, et je m’excuse, donc, de mon comportement inadapté.

Un nouveau message arrive : « laisse ton portable allumé ! Je te ferais signe quand je serais là pour des excuses en direct.

Vingt minutes plus tard, je reçois un nouveau message :

« Je vais remonter à mon appartement. Tu auras une minute pour venir frapper à ma porte et venir me présenter tes excuses quand je t’envoie le prochain message. » « PS tu te présentes à ma porte en peignoir et sans rien d’autre ! »

Je vais donc dans l’entrée de mon appartement pour épier les bruits du couloir. Ainsi, j’entends une porte au loin se fermer et des pas dans le couloir. Cependant, ces pas vont en direction des ascenseurs. J’ai enfilé mon peignoir et j’ai les mains moites. Je suis en stress.

La rencontre avec ma voisine, femme domina !

Soudain, j’entends des pas de plusieurs personnes. Ils passent devant ma porte. Ensuite, j’entends une porte s’ouvrir  non loin de la mienne. D’autres pas vont plus loin dans le couloir. Mon téléphone sonne, indiquant un message. Il s’agit de ma voisine, cette femme domina. Je sors donc dans le couloir, et je vais frapper à sa porte. Au moment de frapper, je suis sur le point de faire demi-tour puis finalement je me décide.

La porte s’ouvre et une main se tend. Je fais un baise main et rentre sur invitation dans l’entrée. Je me sens gauche. Soudaine la main où je viens de faire un baise main, attrape le col de mon peignoir. L’autre main a déjà desserré la ceinture et appuie sur mon épaule. En fait, en quelques secondes, je me retrouve nu, et à genoux. Mon regard est naturellement baissé. Je ne vois donc que ses pieds. La porte se referme.

Sa cravache vient caresser mes épaules.

-bien ! de belles dispositions … ; Je t’écoute !

-Madame, je vous demande de bien vouloir accepter mes excuses pour avoir eu un comportement de voyeur et pour avoir cassé un verre sur votre balcon.

– C’est bien ! C’est un bon début ! Tu vas commencer par nettoyer le verre !

J’ai le mauvais réflexe de me lever pour aller en direction du balcon. Soudain, je reçois un grand coup de cravache sur la fesse qui me fait arrêter net.

-A quatre pattes ! En ma présence, tu ne te déplaces qu’à 4 pattes !

-Bien Madame !

-A partir de maintenant, c’est plus Madame mais Maîtresse Françoise !

-Bien Maîtresse Françoise !


Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.