Rencontre avec une femme domina lors de vacances familiales (8)

femme domina

 

Fin de soirée

 

La fatigue de la soirée se faisait sentir. Aussi, Maitresse Sophie décida que nous allions en rester là pour ce soir. Elle m’entraina sous la douche puis elle me passa le savon pour que je la savonne de la tête aux pieds. Ensuite, elle me demanda de la rincer et de la sécher avec une serviette. Je dois avouer que je n’étais pas forcément très sûr de mes gestes. En fait, j’éprouvais du plaisir à toucher cette femme domina sans savoir trop ce qui était acceptable ou pas.

Elle me poussa sous la douche et retira le parachute de mes couilles et les poids associés. Après quelques secondes de douche, elle descendit la température. Je me savonnai puis vint le rinçage à froid vivifiant. Pendant que je me séchais, elle quitta la salle de bain pour aller dans le séjour. Elle était nue. Ensuite, elle revint avec une ceinture de chasteté, un cadenas en plastique et le tube de lubrifiant.

Elle commença à installer la ceinture mais mon érection empêcha de terminer. Aussi, elle alla chercher de la glace dans le réfrigérateur. Enfin, elle parvint à dompter mon érection et à fermer la cage, avec le cadenas en plastique.

-J’aurais bien mis un vrai cadenas mais cela est compliqué vu que tu ne dors pas au pied de mon lit !

 

Cage de chasteté et plug pour aller me coucher

 

Maitresse Sophie me demanda de lui prodiguer un massage avec une crème hydratante. Je ressentis du plaisir même s’il était un peu réfréné par la cage de chasteté. En fait, je pris beaucoup de plaisir à admirer ce joli corps et à le toucher en le massant. Mon érection était contrée par cette cage que je commençai à maudire. Une fois le massage terminé, elle me demanda de mettre de l’ordre dans le séjour. Aussi, je me mis à passer le balai pour ramasser les traces de bougies nombreuses.

Après quelques minutes, elle revint superbement vêtue dans une belle robe noire. Elle me donna l’ordre de me rhabiller. Pourtant, je n’avais pas fini de tout ramasser. Maitresse Sophie demanda au soumis de sa mère de finir le ménage. Une fois dans le couloir, elle attrapa mes fesses et appuya sur le plug:

-tu le retires que quand je t’en donne l’ordre bien compris ?
-Oui Maitresse Sophie.

Elle me tendit sa main, je lui fis un baise-main et elle partit en direction de l’ascenseur. J’étais très fatigué. Lorsque je rentrai dans mon appartement, je finis de me préparer et je me couchai très rapidement. Mon téléphone sonna. J’avais reçu un message de Maitresse Sophie :

« retire ton plug et fais de beaux rêves ! »
Merci Maitresse.

Je m’endormis rapidement même si deux réveils nocturnes perturbèrent ma nuit.

 

Une nouvelle journée de soumision avec cette femme domina !

 

Le lendemain matin, mes enfant ne se réveillèrent pas trop tôt heureusement pour moi. Je rallumai mon téléphone comme demandé. J’envoyai un message à Maitresse Sophie pour lui souhaiter une bonne journée.

Elle prit de mes nouvelles et me demanda de la prévenir quand je serais à la piscine et de prévoir une raison pour remonter. J’oubliai donc volontairement mes lunettes de soleil et nous descendîmes après le petit déjeuner. Les deux autres couples d’amis étaient déjà là. J’envoyai donc le message à Maitresse Sophie, et comme demandé je remontai à la chambre. Quand j’arrivai, Maitresse Sophie était devant mon appartement. Elle rentra avec moi. Elle était superbe en tenue de plage. A peine entrés, mon short de bain finit sur mes chevilles. Elle contrôla ma ceinture de chasteté et remplaça le cadenas en plastique par un vrais cadenas. Ensuite, elle me demanda d’aller chercher le plug. Elle me remit le plug, immédiatement. Nous repartîmes ensemble vers la piscine.

Toute la semaine, j’éprouvai de la crainte. En effet, j’eus peur que quelqu’un ne découvrit que je portais un plug et une ceinture de chasteté. Enfin pour le moment, je me retouvai pas très serein autour de la piscine puis dans l’eau à jouer avec les enfants. Ensuite, nous décidâmes d’aller au restaurant  pour le déjeuner. Quelques échanges avec Maitresse Sophie me poussèrent à trouver une solution pour avoir quelques minutes de disponibilité.

Je prétextai, donc, un problème professionnel. Une des deux mères de famille se proposa, généreusement, pour garder mes deux enfants. Je pris donc la direction de l’ascenseur. Maitresse Sophie arriva, en même temps, que moi. Nous n’étions que tous les deux dans l’ascenseur. Elle me tendit la main pour le baise-main puis me fit mettre à genoux pour lui embrasser les pieds. Lorsque, l’ascenseur s’arrêta, elle tira sur mon vêtement pour me relever. Les personnes semblèrent surpris par notre comportement étrange mais nous arrivâmes à notre étage ou plutôt à mon étage car la chambre de Maitresse Sophie était deux étages plus haut.


Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.