Une rencontre sur Slave Selection

slave selctionAprès une première belle rencontre sur slave selection et quelques tentatives de rencontres sans réussite, j’ai eu un contact avec une très jeune femme qui m’a bouleversé à la première rencontre.

La jeune femme ne donna pas de suite immédiatement après notre première rencontre mais quelques mois plus tard elle m’a recontacté sur slave selection.

C’est une superbe jeune femme de 21 ans. C’est la plus jeune rencontre que j’ai sur slave sélection. C’est une très belle jeune femme brune, pulpeuse, féminine et classe avec une grande chevelure bouclée et un regard mutin. Cette étudiante en droit a déjà une grande assurance en elle.  Pour la deuxième rencontre, je suis convoqué dans un bar proche de Bastille. La jeune femme a  30 minutes de retard mais je n’ai pas son numéro de téléphone. Elle ma appelé en numéros caché. A son arrivée, elle prend la conversation en main. Une heure après, elle repart aussi vite qu’elle est arrivée. J’ai comme un doute. Y aura t il une autre rencontre ?

Le lendemain; en milieu de mâtinée, je reçois un SMS. Es-tu disponible à 15 h ?

-Oui Maitresse

Nous rediscutons à nouveaux mais rien de plus ne se passe. Je suis à la fois très désireux mais j’ai un grand doute sur le fait que la jeune femme assume réellement son envie de dominer.

Par sms, elle m’explique que ses origines Méditerranéennes demandent une grande discrétion et que ce type de relation est beaucoup plus tabou qu’en France..

Je tente de la rassurer en lui promettant une totale discrétion.

Elle me propose de nous revoir le lendemain midi. Je fais donc rapidement de la place dans mon agenda pour libérer mon après-midi.

Le lendemain, à 11H 45, je suis devant le restaurant du rendez-vous, heureux mais aussi fébrile de peur qu’elle ne soit pas la. Je me trompe totalement. Elle arrive superbe a 11H55 avec un très grand sourire.

J’imaginais que nous allions déjeuner ensemble. Or, il n’en est rien, elle se retourne et m’indique l’entrée de l’hôtel Ibis qui se trouve en face du restaurant.

-Va prendre une chambre, monte, pose tes affaires et contacte moi…

Me voilà devant la réceptionniste qui ne peut que remarquer que je n’ai pas de valise. Je suis un peut gêné. Elle me donne les clefs de la chambre après m’avoir demandé si c’était pour une ou 2 personnes et si je prendrais prendrez un petit déjeuner.

Je monte donc rapidement au 4 eme étage ouvre la chambre et contacte Ma maitresse restée en bas.

Elle me demande de descendre car il faut la clef pour monter à l’étage. Me voici face à elle et nous remontons ensemble.

Une fois la porte fermée, je me retrouve à genoux devant elle et je lui embrasse les pieds sur ordre. Je suis sous son son contrôle.

Me voila nu face à elle les yeux bandés, ses mains prennent possession de mon corps. Rapidement, mes fesses deviennent la cible de son attention. Je suis à 4 pattes sur le lit, de petites tapes de plus en plus fortes puis des caresse plus douces puis à nouveau quelques claques dont quelques une très fortes qui me font lâcher de petit cris, cela la fait rire. Elle me dit mais tu aimes cela. En effet, je bande légèrement. Deux de ses doigts entourent mon gland et l’autre main reprend une fessée bien méthodique, puis en rythme ses 2 doigts font un aller retour sur mon sexe à chaque claque. Le rythme augmente progressivement, puis elle arrête net suite à quelque cris de douleur ou de plaisir je ne sais plus. Elle introduit quelque chose dans ma bouche. C’est sa culotte en boule et elle prend ma cravate pour la maintenir comme un bâillon finalement très efficace.

J’ai plus de mal à respirer et elle reprend rapidement le même petit jeux, les claques sur mes fesses sont lentes mais fortes. La douleur est réelle. Je crie à chaque claque mais le son est très fortement étouffé par mon baillon fait maison. Mes fesses chauffent. Mon excitation reste à son comble. J’ai peur de jouir sans son autorisation. Je sens le plaisir monter. Je tente de le retenir mais je n y arrive pas et  j’éjacule. Je sens mon sexe fortement enserré. Elle le presse comme pour le vider totalement.

Je l’entends bouger dans la chambre. Je suis totalement sonné à ce moment là. J’entends des mouvements dans la chambre. Je n’ose pas bouger. Puis je sens à nouveau ses mains sur mes fesses. Son doigt force mon anus. Je sens du gel froid sur mon anus puis un plug vient prendre la place du doigt. Une tape sur les fesses.

– Tu te rhabilles et tu viens me rejoindre au restaurant. J’entends la porte se refermer. je retire le bandeau, la cravate baillion et la petite culotte. Je me précipite dans la douche pour me laver rapidement et j’enfile rapidement mes vêtements.

Nous passons un superbe déjeuner ou son contrôle sur ma commande comme sur ma manière de manger sera total.

Nous remontons à la suite de cela dans la chambre et elle continue mon éducation.

Nous sortons de l’hôtel. Elle me fait la bise et me glisse à très bientôt chez moi.

Il n’en sera malheureusement jamais rien. Elle se mettra en couple non SM et je ne serais donc plus jamais entre ses mains quel dommage. Cette Mademoiselle Sarah avait tout de la Femme Autoritaire de rêve. Ceci est un grand hommage à elle si elle lit ce petit récit.


Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Une rencontre sur Slave Selection
  1. Je suis a la recherche d’ un homme soumis qui vas être a mes pieds
    m’ obéir et me respecter jusqu’ a ce que je désire ne plus être sa
    maitresse ma recherche est vraiment sérieuse.
    je recherche un soumis a qui avoir une confiance et qui vas m’ obéir
    corps et âmes .
    un soumis qui sait bien prendre soins de ta maitresse qui n’ est
    pas ici pour perdre mon temps n’ y pour jouer avec mes sentiments mais
    plutôt pour honoré sa maitresse ces bien
    celui la que je recherche.
    Me contacter sur slave selection

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.