Retard avec ma Maîtresse dominatrice = conséquence imprévisible

Maîtresse dominatrice

En retard à ma séance avec ma Maîtresse dominatrice

Je devais voir Lila ma Maîtresse dominatrice tous les vendredis à 18h à son donjon. Cela faisait environ déjà 3 mois que nous faisions ces séances hebdomadaires. Ce soir là par contre, je ne pus arriver avant 18h15 à cause d’un contretemps professionnel.

En arrivant sur place à 18h15, je ressentais un peu d’anxiété. Cependant, je n’avais pas encore eu le temps de déconnecter du travail.

Je sonnai. Maitresse Lila ouvrit.  Elle était toujours aussi rayonnante, comme d’habitude.

-Tu empestes. Viens vite prendre une douche et rejoins moi à ta place dans le salon !

Ma place, c’était à genoux à ses pieds. Une fois arrivé après avoir pris la douche, Maîtresse Lila me lança une cagoule et m’ordonna de l’enfiler.

C’était une cagoule qui m’empêchait de voir. Je pouvais seulement entendre les talons de Maîtresse Lila aller marcher au loin puis revenir. Puis ma Maîtresse dominatrice me retourna face contre terre et s’assit sur mes fesses. Aussitôt, je sentis des menottes, attacher mes mains dans mon dos. Ensuite, les mains de Maîtresse Lila me griffèrent le dos.

Finalement, Maîtresse Lila me tira la tête par la cagoule et me murmura à l’oreille.

-Depuis quand un soumis arrive en retard ???

Maîtresse Lila me retourna sur le dos, puis s’assit sur mon visage en commençant à torturer mes tétons.

-Tu me déçois, je croyais pourtant t’avoir bien éduqué. Peut-être que ta femme serait plus à même de parfaire ton éducation. Hein, qu’en penses-tu? : dit-elle en continuant à griffer fort.

Puni à cause de mon retard

Je ne pouvais déjà plus respirer. J’avais encore moins la force de répondre. Mais cela me valut une claque sur la poitrine.

-Réponds quand je te pose une question!

-J’ai trop peur d’assumer ma soumission devant ma femme. Non pas que je veuille pas, mais j’ai peur de sa réaction : finis-je par répondre.

-T’as toujours pas compris que les femmes ont une autorité naturelle sur les hommes? Ah là là, ces mecs, il faut tout leur apprendre. Allez, lève-toi et suis-moi !

Maîtresse Lila me relâcha le visage, puis je me relevai. Non sans difficulté car j’étais toujours menotté. Puis Maitresse Lila me prit par le bras et baissa ma tête d’une autre main. Je suivis la direction des pas de ma Maîtresse.

Lorsque nous nous arrêtâmes, je sentis un collier s’enfiler autour de mon cou puis mes bras tirés vers le haut avec une chaine, probablement accrochée au plafond.

-Ouvre toi un peu mieux que ça à ta Maitresse !

J’écartai les jambes, puis je sentis quelque chose attacher mes chevilles. Je ne pouvais plus refermer mes jambes. J’entendis les talons de ma Maitresse tourner autour de moi. Je reçus quelques coups de martinet de temps à autre, puis des fessées.

Maîtresse  Lila finit par me saisir les testicules par derrière moi.

-Un bon soumis, ça se coupe les poils mieux que ça. Avec cette forêt vierge, on ne peut te prendre que par derrière, tu n’as pas honte?

Arrivée surprise de ma femme dans le donjon

Puis j’entendis d’un seul coup d’autres pas de talons s’activer dans la pièce. Les talons inconnus se rapprochèrent de moi, puis je sentis une main étrangère se poser sur ma poitrine. Je me sentis tout d’un coup complètement impuissant, attaché et à la merci d’une inconnue.

-Ah! J’ai une surprise pour toi ! Attend, il faut que tu vois ! : dit Maîtresse Lila d’un ton moqueur, avant de m’enlever la cagoule.

C’était ma femme. Elle se tenait juste là devant moi. Elle ne disait rien. Moi non plus d’ailleurs, tellement je me sentais débile. Ce fût Maîtresse Lila qui cassa le silence.

-Bah alors, toujours peur d’assumer devant ta femme? Là, t’as plus vraiment le choix de toute manière.

Ma femme me mit une claque.

-Tu n’aurais pas pu me le dire directement !

Puis elle se tourna vers Maîtresse Lila, qui s’était assise sur un canapé pour enlever une de ses bottes.

-Voilà, maintenant que j’ai vu la face cachée de mon mari, vous me conseillez quoi?

-Il a du potentiel, mais il a juste besoin d’un peu d’éducation. Je vous recommande d’essayer la cage de chasteté. Cela rendra votre mari plus docile pour une relation plus saine.

Maîtresse Lila quitta la pièce et revint avec une cage de chasteté qu’elle accrocha autour de mon pénis. Elle expliqua à ma femme comment ça fonctionnait, puis lui rendit la clé et nous laissa seuls.

-En principe, une vidange par semaine si t’es sage. Mais comme tu m’as rien dit, ce sera trois semaines pour commencer.

Je me suis retrouvé tout d’un coup tout seul avec ma femme, attaché et avec une cage de chasteté autour de mon pénis. Et ça n’était que le début d’une nouvelle relation qui allait s’installer.

 

 



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
2 comments on “Retard avec ma Maîtresse dominatrice = conséquence imprévisible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.