Soumis dans un domaine (3) : Fin du dressage du soumis

 

dressage du soumis

Fin de la période d’essai et du dressage du soumis.

Nous sommes arrivés à mon ancien appartement pour le nettoyage et la restitution. Sur place,  les filles m’ont aidé à trier et à emballer mes objets personnels et mes habits dans des caisses, des sacs et des valises. Ensuite, nous somme retournés au domaine avec une partie des valises et nous avons déposé Maîtresse Solveg au garage pour récupérer mon véhicule.

Après avoir déchargé le véhicule, Maîtresse Maylee et moi sommes retournés à l’appartement, le nettoyer pour le rendre. Une fois mes affaires personnelles chargées dans le véhicule, Maîtresse Maylee, m’ordonne de me mettre nu.  Je dois nettoyer, frotter et balayer l’appartement sous sa supervision directe, tenu en laisse extensible. Soudain, elle s’approche derrière moi et me donne un coup de cravache magistral sur les fesses, puis me jette à terre avant de me planter le nez sous le meuble, en criant:,

– cochon, nettoie proprement sous le meuble!

Puis elle se rassoit sur son fauteuil.

Une fois terminé, Maylee me dit :

tu as bien travaillé, tu mérites une récompense

Elle m’ordonne de me mettre à genoux. Elle descend son jean en cuir et m’ordonne de lui lécher l’anus. Une fois satisfaite, elle m’ordonne de me coucher par terre. Elle enlève les élastiques de ses cheveux pour les attacher autour de mes testicules et enroule la laisse fortement autour de mon cou avant de me chevaucher en m’ordonnant de la tenir fortement par ses hanches (avec interdiction de la lâcher). Tout en me griffant le ventre et les pectoraux, elle me pince et tire fortement les tétons pour me faire jouir. Une fois que son plaisir est assouvi, elle se tourne et s’assoit sur ma bouche puis m’ordonne de sucer, lécher ma semence et de nettoyer proprement son vagin avec ma langue, tout en torturant les tétons pour me maintenir la bouche ouverte. Elle m’ordonne ensuite de prendre une douche.

La douce prise, je remets mon jogging, pour apporter la clef et le solde du loyer au fils du propriétaire. Une fois fermé le studio, Maîtresse Maylee m’ordonne de m’approcher d’elle. Elle me remet le gros collier fermé par un cadenas. Il est impossible de cacher le collier sous mon training. De plus, il est écrit sur le devant en grosses lettres argentées  « YOUR SLAVE ».  J’ai honte de me présenter ainsi à mon ex bailleur et je n’ose pas sonner à la porte. Ma Maîtresse se met à crier :

– Bouge-toi, je n’ai pas de temps à perdre.

Arrivé à sa porte,  je sonne  mais il n’est pas là!.  Je suis soulagé qu’il ne me voit pas ainsi. Je glisse donc le chèque et les clefs dans sa boîte aux lettres avant de partir en courant de peur qu’il n’arrive entretemps.

De retour au domaine, après avoir déchargé le véhicule, Maîtresse Maylee me reprend en laisse, et m’ordonne d’enlever le training, quand Maîtresse Nadia s’approche de moi et dit :

– Sandy t’attend dans le jardin, elle a un petit cadeau pour toi, (ce qui ne plaisait visiblement pas à Maylee).

Arrivé devant Sandy, je m’approche d’elle pour l’embrasser sur les joues mais Maitresse Maylee, me tire violemment en arrière par la laisse. Je reçois 4 coups de cravaches sur les hanches et le ventre tout en m’engluant comme un chien.  Telle une furie, elle casse sa cravache sur mon corps , puis me tire par les cheveux pour me forcer à me mettre à ses pieds (à 4 pattes). Elle me dit :

– comment oses-tu te comporter comme cela devant notre Maîtresse ! ta place est à ses pieds et tu lesembrasses pour la saluer avec respect, tous de suite petite merde!

Je n’ai d’autre choix que de lui obéir. je suis blessé dans mon orgueil face à la personne que j’aime .

Maîtresses Sandy et Nadia se mettent à rire. Sandy se penche et me lève la tête, puis me dit :

– il ne faut surtout jamais contrarier une femme, quand elles sont fâchées, toi mon toutou ,tu ne fais pas le poids. Il vaut mieux te faire tous petit!

Elle sort de son petit paquet, une plaquette où est gravé  » lickerdog »  (avec une tête de chien  en relief).  Elle le fixe sur mon collier en me précisant :

-Maintenant, tu es officiellement mon toutou! Tu ne devras jamais l’enlever sans notre permission, sois obéissant et je m’occupe de toi mon toutou adoré; tu ne manqueras de rien!

Maitresse Sandy me fait un petit bisou sur le front avant de partir, ce qui augmente la jalousie et la mauvais humeur de Maylee.

Puis la doctoresse- Maitresse Nadia se tourne vers Maylee, et dit :

– fais lui prendre une douche, il pue la transpiration et amène le moi au cabinet.

Arrivé à la douche, Maylee laisse exploser sa colère. Tout est bon pour m’humilier, me gifler, me pincer et me frapper avec ce qu’elle a sous la main pour me faire comprendre que Nadia est sa chasse gardée et qu’aucune familiarité ne m’est autorisée.

Arrivé au cabinet, je subis un interrogatoire, sur ma vie privée, mes maladies et celles de ma famille, sur mes études, mes résultats scolaires, mais aussi sur mon enfance, le sport et ma profession.

À la fin de l’interrogatoire, Maitresse Nadia, pend mes résultats des analyses de sang, sperme et urine qu’elle a reçu, puis me dit :

Tu es un excellent spécimen, très en forme, corporel et sexuel, intelligent et sain.

Puis elle ajoute :

-Sais-tu que les femmes recherchent de bons reproducteurs avec des garanties quant à l’intelligence, la santé et un sperme de premier choix!Tu vas être apprécié par mes patientes.

Puis elle me fait un clin d’œil et dit :

cela devrait couvrir tes dépenses au domaine!

Elle m’ordonne de nettoyer la table de consultation et les instruments, et d’attendre son retour.

30 minutes plus tard elle revient vêtue d’un peignoir. Elle me donne un flacon d’huile de massage. Elle enlève son peignoir et se couche sur la table de consultation, puis m’ordonne de la masser.

Après avoir fini de la masser entièrement,  elle me dit :

pas mal, vraiment pas mal mais au domaine, on fera principalement appel à toi pour ta spécialité « Lickerdog » qui est de lécher ta cliente en fin de massage. Si elle est sur le ventre tu lècheras l’anus, puis le clitoris si elle se met sur le dos ou qu’elle écarte les cuisses, jusqu’à jouissance complet! as-tu bien compris? tu lèches et tu fais jouir !c’est cela ta spécialité! Les pensionnaires et visiteuses feront appel à toi pour cela!

Je répond simplement :

-OUI mais si elle ne veut pas être léchée?

Maitresse Nadia me gifle et me demande :

 – on dit OUI qui ?I?..

 Je réponds:

-OUI MAITRESSE!

Puis elle rajoute : 

– silence pas un mot de plus, pas un mot de moins ; utilise ta salive et ta langue pour faire jouir pas pour parler ; parler t’est formellement interdit ici!.

Au bout de 2 semaines, ma période d’essai arrive à son terme et le dressage du soumis que je suis est terminé mais je dois avouer que c’est dur. J’ai souffert des punitions et des humiliations, elles m’ont exhibé comme une marchandise, puis traient comme une vache pour donner mon sperme à des couples de femmes désireuses d’avoir un enfant, et pour créer un anti-ride « Maison. J’ai été utilisé, abusé entres les séances de massages et nettoyage par les Maîtresses et les pensionnaires du domaine. Cependant,  je me suis jamais aussi bien senti dans mon corps. Je ne réfléchis plus mon esprit s’est totalement déconnecté. De plus, je suis amoureux comme jamais de ma Maîtresse Sandy. 

Demain est  donc le grand jour où je dois me décider si je signe le contrat d’appartenance au domaine et à ses habitantes ou si je renonce comme les 2 précédents candidats !

A suivre..


Je suis devenu soumis par amour de ma nouvelle rencontre; avec une femme avocate fabuleuse qui m'a convaincu de la supériorité de la femme ; une Maitresse propriétaire d’un grand domaine gynarchique; Elle m'a totalement immergé et fait découvrir ce monde de femmes "dirigeantes, supérieures et féministes" ou l'homme n’était rien de plus qu’un animal domestique mufti usages; dont son unique devoir était l’obéissance absolu à toutes femmes quelle soit jeune ou vieille, soumise ou Maitresse; elles avaient réussies à me faire aimer ma condition de chien lécheur du domaine; c’est ainsi que je suis devenu lickerdog suite mes coups de langues et massages intimes à la langue , fort apprécié des résidentes.

Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
One comment on “Soumis dans un domaine (3) : Fin du dressage du soumis
  1. je sui un soumi qui a ete mis en regression forcé la premiere fois on ma mis une cagoule d’isolation cadenasé et une camisole de force j’ai reçu du fouet et ma maitresse ma pris le sex dans sa mains a glisser une cage de chasteté en inox et a enlever ma cagoule ma remis un collier et la cadenasse et ma possé un baillon boule cadenassé .esclave tu vas porté un change complet et une culotte de plastique cadenassé en permanence toilette interdite pour toi tu fera dedans changé une fois par jour une punition cravache qu’and je retire la couche tu sera surveillé tous le temps esclave a vie tu sera marque et tu portera un prince albert a mais initiale on verra ton comporteman par la suite tu sera esclave a vie et feminisé en permanence habillé de vêtements rose pour faire de toi une sissie an permanence la castration viendra plus tard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.