Soumis dans un domaine (1) : rencontre avec la belle maîtresse

belle maîtresseVie de soumis dans un domaine (1) : rencontre avec la belle Maîtresse

La veille, j’ai reçu une lettre m’annonçant le retour du propriétaire. Je n’avais que 20 jours pour quitter mon logement alors qu’après avoir fini mon service de vol en qualité de pilote, j’avais droit à 1mois de vacances bien mérité. Sur le chemin de la maison, je me suis arrêté à la boulangerie pour déjeuner.

Quand tout à coup, nous avons entendu un grand bruit de tôle froissée. Une belle femme de 45 ans super sexy, toute habillée de cuir bleu et d’une blouse blanche nouée au-dessus du nombril, est arrivée pour chercher le propriétaire de la mustang rouge!  Je me suis identifié.

Quand elle s’est approchée de moi, je n’arrivais pas à décoller mon regard de ses courbes harmonieuses et sportives.

Sandy s’est présentée à moi et m’a regardé de la tête aux pieds. Puis on est sorti de la boulangerie. Sur le chemin, elle m’a glissé à l’oreille :

– tu es mignon toi!

J’étais très surpris et flatté et je lui ai répondu :

– toi aussi!

Après les formalités d’usage, et le départ de mon véhicule au garage, Sandy m’a proposé de me ramener. J’ai exposé mon problème de logement.

Pendant le trajet nous avons bien discuté, ri et partagé quelques confidences sur la sexualité.

J’ai beaucoup apprécié son ouverture d’esprit et son coté décideuse n’ayant peur de rien.

Arrivés à la maison elle me dit :

– je vais t’aider pour ton logement. sois prêt à 18 heures. Je t’emmène au restaurant pour m’excuser.

À 18 heures, elle était devant ma porte. Arrivés au restaurant, on s’est fait plein de confidences. A la fin du repas, nous étions devenus proches. A l’heure de l’addition, la patronne arrive et nous informe qu’elle offre le repas. Visiblement, les deux femmes se connaissaient. La patronne demande, ensuite,

– as-tu quelqu’un pour le service du 24?

Sandy me regarde.. puis elle répond :

– oui mais il n’est pas encore prêt!

Je ne savais pas qu’il s’agissait de moi.. Sur le chemin du retour, Sandy me dit :

– J’ai peut être une solution à ton problème de logement. On en reparlera plus tard.

Elle me dépose devant la porte. Je l’embrasse et quitte la voiture. Sandy sort aussi et me dit :

– Je veux bien un dernier verre

Puis elle me pousse sur le côté pour entrer la première. J’étais très surpris et admiratif. Je lui ai répondu :

– avec plaisir Madame.

Après le thé, Sandy me dit d’une manière sèche et déterminée, sans me laisser le choix :

– Va sous la douche, ce soir, tu es a moi!

Je fus tellement surpris que j’étais incapable de réagir à ses ordres. Après m’avoir littéralement violé à la sortie de la douche et toute la nuit, elle m’a dirigé, dominé, attaché et utilisé pour son plaisir intime. Elle m’a griffé, humilié et chevauché à plusieurs reprises jusqu’à ce que je m’endorme.

Le matin, je me suis réveillé. Sandy était partie, en laissant un mot qui disait :

– salut lickerdog, maintenant tu es a moi, je ferai de toi mon petit esclave. Si tu acceptes, je te ferai découvrir ta véritable nature et des plaisirs insoupçonnés. Je viendrai te chercher le weekend prochain avec une proposition.

Puis chaque soir de la semaine, elle est passée pour me dresser et réclamer son dû au plaisir. Je suis tombé amoureux et émerveillé de cette belle Maîtresse, femme tigresse, de sa détermination et de son sans-gêne. Elle n’avait aucun scrupule à m’attacher et me prendre de force, à m’humilier pour m’enlever toute envie de résister. Elle me répétait sans cesse :

– Si tu m’aimes, ta place est à mes pieds!

 Samedi matin, à mon réveil, cette belle Maîtresse était là à attendre son petit déjeuner avec sa proposition de m’héberger dans son domaine, ainsi qu’un contrat d’appartenance exclusive en guise de paiement pour mon hébergement. Elle ajouta :

– je t’assure que tu ne vas pas le regretter et tu as 2 semaines pour changer d’avis. Ne t’inquiète pas  pour ta voiture et ton déménagement. Ce sont mes 2 assistantes qui s’en occuperont. Donc j’ai signé et on est parti à son domaine.

A suivre…

Articles similaires:
ABÉCÉDAIRE POUR HOMME SOUMIS
Dépucelage
Projection privée avec un soumis fétichiste
Site de rencontres : à quelques clicks du bonheur
Surpris au travail sur un site BDSM par ma future sublime Maîtresse (3)
Soirée avec une dominatrice lesbienne
La déesse Masquée dominatrice : suite du mystère...
Rencontre métro, formation : ma nouvelle Maîtresse (7)
Visite de ma Maîtresse dominatrice : un rêve éveillé (11)
Examinatrice dominatrice intransigeante (1)
L'impitoyable dominatrice et son Esclave génétiquement modifié (6)
Nuit sous les pieds de ma nouvelle Maîtresse
Soubrette mâle soumis à de jeunes dominatrices (4)
Ma petite amie domina (2) : le vrai visage de Chloé
Un homme soumis rencontre l'amour par hasard !(1)
Un homme soumis rencontre l'amour par hasard !(3)

Je suis devenu soumis par amour de ma nouvelle rencontre; avec une femme avocate fabuleuse qui m'a convaincu de la supériorité de la femme ; une Maitresse propriétaire d’un grand domaine gynarchique; Elle m'a totalement immergé et fait découvrir ce monde de femmes "dirigeantes, supérieures et féministes" ou l'homme n’était rien de plus qu’un animal domestique mufti usages; dont son unique devoir était l’obéissance absolu à toutes femmes quelle soit jeune ou vieille, soumise ou Maitresse; elles avaient réussies à me faire aimer ma condition de chien lécheur du domaine; c’est ainsi que je suis devenu lickerdog suite mes coups de langues et massages intimes à la langue , fort apprécié des résidentes.

Du même auteur



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.