Soumis Sex-toy : Dressage imprévu (6)

soumis sex-toy

Soumis sex-toy de ces dames

Alors que Sophie n’avait pas encore bougé, Camille s’assit à son tour au bord du lit de la cabine, à côté d’elle. Ma femme leur demanda si elle ne voulait pas boire un petit verre avant, mais Camille dit « oh non après ! »  Sophie enleva ses pieds de mes épaules tout en restant allongée. Camille prit ma tête entre ses mains pour m’approcher d’elle. J’avais de plus en plus le sentiment d’être leur jouet, leur soumis sex-toy, avec lequel elles se faisaient plaisir. C’était troublant ! De plus, cette fois-ci, je sentis ma femme s’approcher derrière moi, passer sa main sur mes fesses en disant Camille :

-dis-moi si tu as besoin que je l’encourage !

Je ne sais pas pourquoi mais je me dis que je devais tout faire pour que ça n’arrive pas ! Camille me fit baisser la tête pour embrasser ses splendides cuisses fermes, douces et bronzées. Ensuite, elle caressa l’arrière de ma tête et mon dos puis répondit à ma femme :

-merci Anne, ne t’inquiète pas, je crois que ça va aller.

Elle prit mes mains, et les dirigea vers le bas de son dos, puis les gardant plaquées sur l’élastique de sa culotte elle se leva. Je tirai donc doucement sa jolie petite culotte vers le bas, en profitant pour passer mes mains sur ses magnifiques fesses dont j’avais rêvé toutes ces années au lycée. Camille fit « hum hum » discrètement … J’avais oublié que ma chère femme veillait au grain ! Je reçus une dizaine de fermes claques sur les fesses, pendant que sa culotte tombait à ses pieds. Camille se rassit, ma femme dit :

-non mais dis donc tu veux que je t’aide ?  As-tu eu l’autorisation de le tripoter les fesses de Camille ?

Utilisation du soumis sex-toy

Je ne répondis pas. Ma femme me plia les bras dans le dos et me dit de ne pas bouger. Je la sentis ensuite lier mes poignets l’un à l’autre :

-comme ça tu vas te contenter de ce qui t’est demandé, ce sera mieux, et tu as intérêt à t’appliquer maintenant !

– Oui ma chérie.

Camille reprit ma tête entre ses mains, me fit un bisou sur le nez avec un beau sourire, et me dirigea en douceur vers son intimité. Elle me caressait le corps et le sexe avec ses pieds, qui étaient très doux, et me fit bander bien dur. Au fur et à mesure, elle s’allongeait sur le lit, me dirigeant la tête de ses pieds vers son sexe maintenant ouvert. Elle commença à se caresser les seins et à respirer un peu plus fort. Je l’embrassai, l’aspirai, et commençai à bien la lécher. Elle serrait ses jambes emprisonnant ma tête de temps en temps et m’empêchant de bouger quelque instants. Ensuite, elle lâchait son emprise et appuyant à nouveau sur ma tête avec un pied, l’autre retournant caresser mon sexe maintenant mouillé à son extrémité …

Ma femme s’en aperçut et écarta délicatement le pied de Camille, en disant que ça allait comme ça … Camille lui sourit, empoigna mes cheveux de ses deux mains et me plaqua avec force le visage sur son sexe. C’était le final, elle ne lâchait pas la pression, et j’inspirais de l’air à la moindre occasion. Puis elle lâcha sa prise pour m’appuyer aussi fortement la tête avec son pied. Je m’affairai énergiquement, jusqu’à ce qu’elle pousse un long et fort gémissement, et lâche prise. Épuisé, je posais ma tête sur son pubis, et elle caressait mes cheveux.

Félicitations au soumis sex-toy !

Sophie s’était relevée, et ma femme me félicitait et me disait qu’elle était fière de moi, en même temps qu’elle me déliait les poignets. Je décollai doucement ma tête du ventre de Camille et me blottis dans les bras de ma femme qui se mit à me caresser la tête, le dos, et les fesses, ce que j’adore particulièrement de sa part. Puis elle sortit en me tenant par la main, comme un gamin, et en invitant Camille et Sophie à venir.

On se retrouva tous les quatre autour de la table, où je fus félicité ! Cependant, même ça elles réussirent à le faire de façon humiliante car elles me félicitèrent comme on le fait pour un gamin qui a été bien sage. Néanmoins, j’étais heureux et je les remerciais d’une petite voix. Puis elles se mirent à parler de ce qui venait d’arriver. Elles tombèrent d’accord pour dire qu’elles me trouvaient tout compte fait aussi compétent que pour le massage des pieds. Ensuite, elles ajoutèrent, ce qui m’inquiéta davantage, qu’à partir du moment où j’avais reçu quelques tapes sur les fesses pendant le cunnilingus, ça avait été encore meilleur. Ma femme leur confirma que pour elle aussi, la première fois cet après-midi, ça avait été encore mieux à partir du moment où je m’étais remis à pleurer sous l’effet de la fessée.

Punition pour le soumis sex-toy

Ma femme dit :

-peut-être que notre petit soumis sex-toy est encore meilleur et dévoué quand il est puni et attaché, c’est intéressant à savoir.

Je dis :

-Oh non ma chérie s’il te plait !

– quoi ?

– ne crois pas cela, je te promets de faire aussi bien que pour te masser les pieds. Sans punition, j’y arrive très bien aussi.

-Nous verrons cela ! En même temps, lorsque nous serons tous les deux, je ne pourrai pas te fesser en même temps que tu prends soin de moi.

Camille, qui propose toujours une idée au bon moment :

-c’est sûr mais tu peux le punir autrement en lui pinçant les tétons, ou en lui mettant des pinces à linge dessus !

Ma femme :

-ah bon ? ça marche ça ? J’ai plutôt l’impression qu’il aime ça pourtant.

-Oui il aime ça parce que tu le fais pendant vos câlins, doucement, pas pour le punir, tu n’as qu’à essayer, tu verras.

Ma femme me poussa un peu l’épaule de sa main pour me tourner vers elle.

-Voyons ça ! : dit-elle en saisissant mes tétons en le pouce et l’index et en les serrant bien fort.

Je criai « aïe » en reculant, lui faisant lâcher prise … et en réalisant tout de suite mon erreur à la belle paire de gifles que je venais de recevoir.

-oh pardon ma chérie, j’ai été surpris. Je ne voulais pas faire ça, recommence comme tu veux, pardon, s’il te plait.

-Bon au moins tu réalises que tu as eu un mauvais réflexe, mais j’ai vu que c’était efficace. Je ne vais pas te punir maintenant pour ça, c’était juste un test, et je n’en ai pas envie après cette belle journée.

Fin de soirée dans une ambiance détendue

J’étais vraiment soulagé, et je lui dis :

-oh vraiment merci ma chérie merci beaucoup !

Elle m’interrompit en posant son index sur ma bouche et en disant :

-chuuut mon chéri, c’est bien comme ça, maintenant nous allons prendre le dessert et boire cette bouteille de champagne que j’ai mise au frais tout à l’heure.

Alors que je me levais, Camille et Sophie en firent autant en me disant de rester tenir compagnie à Anne et qu’elles s’en occupaient. Je ne me fis pas prier puis je les remerciai. Enfin, je posai ma tête dans les bras de ma chérie, contre sa poitrine, tandis qu’elle caressait doucement ma tête de ses mains si douces. Je me sentais lui appartenir, et ça me rassurait et me rendait heureux. Camille et Sophie installèrent la table pour le dessert. Ensuite, elles s’assirent et dirent qu’elles nous trouvaient très mignons tous les deux comme ça ! Nous avons partagé le dessert dans une ambiance géniale. Nous avons fini la soirée fatigués, en riant sous l’effet de la boisson.

Articles similaires:
Conseils de DominaMag pour rencontrer l'homme de votre vie !
Deux Dominastyles (2) : Rosie, adorable peste domina
LA MÉTAMORPHOSE DE MON NOUVEAU SLAVE (PART III) : BERNARD,Soumis sex toy ENCHAÎNÉ
LA MÉTAMORPHOSE DE MON NOUVEAU SLAVE (PART II) : Le contrat d'esclavage
Les joies de la monte à cru de l'esclave soumis
MA PREMIÈRE FOIS AVEC UNE MAÎTRESSE
PARODIES DOMINATRICES DE « BLURRED LINES »
Premier contact avec ma Reine
PRISE DE POSSESSION DE LA LOPETTE SOUMISE (IV)
Offert à une copine dominatrice de ma femme (7)
La déesse Masquée (4) : recherche des photos coquines
Conseils pour trouver un petit mari soumis
Jeune femme dominatrice : La Déesse Masquée (5)
Visite de ma Maîtresse dominatrice : un rêve éveillé (12)
Professeur soumis à ses étudiantes dominas (25)
Ma petite amie dominatrice (4) : donjon mystère


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.