Essayeuse d’amants pour ma Maîtresse Domina

Ma Maîtresse Domina

Convoqué par ma Maîtresse Domina

 

Mon activité professionnelle me permet de gérer mon temps à ma guise et ce vendredi matin, Maîtresse Valérie, ma Maîtresse Domina, m’avait envoyé un sms exigeant pour que je vienne la chercher l’après-midi. Le temps était gris, il faisait froid. « J’ai envie de m’amuser au sauna » avait-t-elle écrit.

Je sais ce que cela signifie pour moi : je dois me présenter à Elle, parfaitement lisse en ayant fait une toilette intime très poussée. Je suis donc allée La chercher chez Elle à l’heure dite puis l’ai déposée devant le sauna avant d’aller garer la voiture et de la rejoindre. Les patrons de l’établissement connaissent bien Maîtresse et ses habitudes. Quand je suis entrée, Maîtresse Valérie était déjà en pleine discussion avec eux et une de ses amies.

J’ai rejoint le groupe, ai payé mon entrée et l’on m’a remis la clef de mon vestiaire. Je ne sors pas en femme par peur du « qu’en dira-t-on ? » mais je m’habille et me maquille sur place. Cela demande un peu de temps.

Maîtresse n’aime pas attendre, je me suis pourtant dépêchée mais je n’ai pas évité une remarque de sa part :

-Que tu es longue à te préparer ma chienne, tu m’as faite attendre et cela se payera !

Puis Elle ajouta :

-Allez, donne-moi ta fesse et vite !

 

A la recherche de potentiels amants !

 

Je ne voulais pas déplaire davantage à ma Maîtresse domina et me suis tout de suite penchée en avant, lui offrant mes fesses en relevant ma jupe.

Deux claques appuyées imprimèrent ses doigts sur mes fesses.

-Tu sais ce que je vais faire bien sûr ?! : m’a-t-Elle dit.

Oh oui, je sais…

Sur une fesse, ma Maîtresse domina a écrit au stylo puis relut à haute voix :

-Je suis la soumise de Maîtresse Valérie. Je suis là pour trouver un ou deux amants pour Elle, afin de lui donner du plaisir. Pour cela, usez et abusez de moi ! Je choisirai parmi vous celui ou ceux qui s’amuseront avec Ma Maîtresse domina.

Je connais ses critères de sélection mais je n’ai pas le droit de vous refuser de tenter  votre chance.

J’arrêterai à 16h pour Lui faire mon rapport.

-Voilà, dit-Elle à son amie, je vais pouvoir continuer à bavarder avec toi pendant que ma chienne me trouve un ou deux amants comme je les aime. Quant à toi, » me dit-Elle,  tu vas te promener dans le club en mettant bien tes fesses en évidence pour te faire aborder. Je veux que tu reviennes à 16h me faire ton rapport et tu as intérêt à me trouver un ou deux hommes bien vigoureux sinon tu auras affaire à moi !

 

Approche d’un premier candidat !

 

Me voilà donc partie en promenade dans le club. J’essayais de relever ma jupe le plus possible et prenais des pauses pour mettre en valeur les instructions de ma Maîtresse domina. Les hommes, un peu curieux et amusés au début, jetaient discrètement un œil de loin sur le texte sans oser m’aborder. L’un d’entre eux, un peu plus hardi sans doute, me caressa les fesses au détour d’un couloir. Visiblement la sensation lui a plu car il a continué à me les peloter. En relevant ma jupe, il a pris le temps de lire le mot de ma Maîtresse domina. Puis s’adressant à moi :

-Ta Maîtresse, c’est cette jolie femme qui est entrée un peu avant toi dans le club ?

-Oui Monsieur : dis-je en baissant les yeux.

-Tu as bien de la chance ! : reprit-il. Elle est superbe et j’aimerais bien passer un moment avec Elle…Si j’ai bien compris c’est donc toi qui es chargée de sélectionner ses amants ?

-Oui Monsieur, dis-je de nouveau.

-Très bien : me dit-il en claquant mes fesses et m’entraînant dans une chambre. «Viens ! Tu vas pouvoir parler de moi à ta Maîtresse.

 

A disposition du premier amant potentiel !

 

L’homme choisit de laisser la porte ouverte car me dit-il tout le monde pourra te voir et ta Maîtresse entendra peut-être tes gémissements quand je te baiserai !

Les yeux baissés, je suis entrée dans la chambre et il m’a faite agenouiller. Il s’est ensuite placé devant moi et a exigé que je le suce. Ouf !…quelle queue !!! Dure et de belle taille comme les aime Maîtresse.

Sans hésitation, il l’a enfoncée dans ma bouche et a commencé un vigoureux va-et-vient

Après quelques minutes, l’homme m’a retournée, m’a faite mettre à 4 pattes puis a repris son mouvement dans mon petit cul. Très vite je me suis mise à gémir et cela a eu pour effet d’accélérer sa cadence. «

-Mmmm me dit-il, si ta Maîtresse ne veut pas de moi, je lui demanderai de te prêter un peu plus longtemps car j’aime ta façon de t’offrir.

Puis en se retirant :

-Je m’arrête car je veux garder mon énergie pour ta Maîtresse ! Tu lui parleras de moi n’est-ce pas ?

-Oh oui Monsieur, je crois que Maîtresse aimerait cela… : répondis-je.

 

… puis de plusieurs autres !

 

Encore chaude de nos ébats, je lui promis de le faire figurer en bonne place parmi les prétendants.

La chambre étant ouverte, cinq ou six curieux s’étaient regroupés devant la porte pour profiter du spectacle. Une fois mon amant parti, deux ou trois se sont hasardés à se rapprocher et ont à leur tour lu en détail le mot de Maîtresse sur ma fesse.

-Oh dit l’un d’entre-eux, j’ai bien envie d’essayer aussi !

Joignant le geste à la parole, à son tour, il se mit devant moi, sexe bien gonflé devant ma bouche et me dit :

-Goûtes…tu pourras raconter à ta Maîtresse !

Pendant que je m’appliquais à le sucer, des mains baladeuses se sont promenées sur et dans mes fesses. J’avais des difficultés à me concentrer sur mon travail tandis que des doigts s’amusaient avec mon petit cul. Mes gémissements reprirent ce qui visiblement excita davantage les hommes qui m’entouraient et rapidement, j’ai senti que leurs queues avaient pris le relais des doigts pour me pénétrer. Dans ma bouche, l’homme continuait inlassablement son œuvre et j’avais de plus en plus de mal à respirer.

Quand mes partenaires eurent estimé que le test avait assez duré, ils me demandèrent aussi de les choisir pour ma Maîtresse puis sortirent de la chambre.

 

et pour finir d’un couple !

 

Plusieurs autres hommes vinrent ensuite s’amuser avec moi et alors que je penser pouvoir souffler un peu, un couple entra et l’homme referma la porte derrière lui.

Tous les deux s’approchèrent de ma fesse et lurent le mot de ma Maîtresse.

-je n’ai pas le droit de vous refuser de tenter  votre chance…c’est bien ce qu’a écrit ta Maîtresse ? : me dit la Femme.

-Oui : répondis-je en baissant les yeux.

-Parfait ! : renchérit l’homme. Nous allons nous amuser avec toi car tu as l’air d’être une bonne salope et si ta Maîtresse est bi, peut-être voudra-t-elle passer un moment avec nous si tu nous recommandes.

J’avoue  avoir été surprise car je n’attendais pas de couple mais je n’avais pas le droit de refuser…et ma Maîtresse est bi.

-Je suis à votre disposition  : dis-je.

Pendant la demi-heure qui suivit j’ai dû me partager en deux et affronter deux partenaires infatigables, très gourmands et directifs. Je n’ai dû mon salut qu’à l’horloge s’approchant de 16h.

J’ai expliqué à Madame et Monsieur que je devais rendre mon rapport à Ma Maîtresse et ils m’ont laissée partir à regret non sans insister pour que je les recommande vivement auprès d’Elle.

Fourbue, j’ai rejoint ma Maîtresse qui commençait à s’impatienter. Alors me dit-Elle, qui m’as-tu choisi aujourd’hui ?

 

Mon choix se porte sur le premier amant !

 

Mes amants de l’après-midi s’étaient rassemblés au bar où se trouvait Maîtresse et attendaient ma réponse. Mon choix se porta sur le premier homme que j’avais rencontré car il me semblait le candidat parfait. Celui-ci visiblement satisfait m’envoya un clin d’œil…contrairement aux autres visiblement bien déçus.

Ma très généreuse Maîtresse dit aux recalés :

-Je vais passer un moment avec mon amant d’un jour mais vous n’avez pas tout perdu. Vous pouvez vous amuser comme il vous plaira avec ma salope de sissy qui ne pourra rien refuser pour vous donner du plaisir, hormis les interdits qu’elle vous énumérera. Quand vous aurez fini de l’utiliser, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour moi sur la fesse où il reste de la place. Si vous êtes mécontents d’elle, écrivez le moi, elle sera punie comme elle le mérite. Dites-moi aussi si vous en êtes satisfaits et si vous souhaitez la réutiliser.

Disant cela Maîtresse s’est éclipsée dans une chambre avec son amant, me laissant à la disposition des autres.

 

A la disposition des autres candidats recalés !

 

-Vient, me dit l’un d’entre eux, tu vas regretter de ne pas m’avoir choisi.

M’entraînant aussi  dans une chambre, il m’a faite mettre à 4 pattes sur le lit et copieusement fessée avant de me sodomiser pendant un temps interminable. Finalement, il choisit de prendre son plaisir dans ma bouche et la remplit de son sperme chaud.

-Avale, salope, tu n’es bonne qu’à ça : me dit-il sans ménagement.

J’obéis en baissant la tête car Maîtresse m’impose ce genre de pratique que je ne pouvais donc refuser à cet homme. Enfin un peu calmé, il prit le stylo que je lui proposais pour écrire quelques mots sur ma fesse encore vierge de texte et partit. Sans me laisser le temps de souffler, les mâles se sont relayés en moi, par devant, par derrière…Même le couple est revenu vers moi, me glissant au passage leur numéro de téléphone à l’attention de Ma Maîtresse après s’être eux aussi amusés avec moi.

En fin d’après-midi Maîtresse est apparue sur le seuil de la chambre que je n’avais pas quittée.

-Quel après-midi ! : dit-elle. Et quel amant ! Tu as fait un excellent choix, j’ai eu raison de te laisser choisir, je recommencerai.

Nous rentrons, je regarderai à la maison les commentaires que tes utilisateurs ont laissés sur ta fesse et gare à toi s’il y a des mécontents !…

Allez dépêche-toi de te changer … »

Please follow and like us:

Du même auteur



    Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.