La cage de chasteté : jeune homme soumis, une première expérience (2)

cage de chasteté

 

Appartenance totale à ma copine

 

Quelques semaines passèrent, je vivais amplement ma vie d’homme soumis. Jusqu’à ce qu’un soir ma copine me proposa de pimenter plus cette expérience. En effet, elle semblait avoir vraiment pris goût à me dominer !

Cette fois-ci, pour pouvoir réaliser pleinement son rôle de dominante, elle décida d’instaurer un contrat de soumission.

Toujours habillée plus sexy que jamais : elle portait les escarpins Louboutins, à talons hauts, que je lui avais offerts il y a quelques jours. Sa robe moulante avait un décolleté plongeant. Elle portait, également, de magnifiques collants.

Elle s’assit au bureau et elle commença à lire les articles du contrat de soumission pendant que j’étais à genoux par terre à côté d’elle. Je regardais, comme hypnotisé, ses talons hauts bouger, sous le bureau sans écouter ce qu’elle me disait. Elle s’en rendit compte très vite, malheureusement pour moi, et me mît une gifle.

 

Le contrat de soumission

 

Ensuite, elle continua de lire les articles:

« – 1.1 la Maîtresse a le droit de prêter son soumis à qui elle le désire sans avoir à se justifier.

1.2 la Maîtresse a le droit d’avoir autant de soumises, soumis ou d’esclaves qu’elle désire et elle n’est pas tenue de le révéler à son soumis. Sa vie et ses pratiques en dehors de sa relation avec son soumis sont du domaine du privé et son soumis n’a pas à en être informé.

   

1.3 la Maîtresse ne pourra filmer ou photographier le soumis sans qu’il soit masqué afin de préserver son anonymat. Sauf accord du soumis à cette situation.

1.4 la Maîtresse a le droit de rompre le contrat sans préavis »

Ceci n’est qu’une petite liste des paragraphes du contrat.

Je n’étais pas forcément d’accord sur certains point du contrat comme celui qui énonçait le fait de porter la cage de chasteté pendant 15 jours sans avoir le droit de jouir.

Elle savait que grâce à cette interdiction de jouir, je serais plus à ses petits soins et je  prendrais plus d’initiatives. Elle avait tout à gagner.

 

Le « non-choix » pour le jeune homme soumis !

 

Après avoir lu tout le contrat de soumission, elle me tendit un stylo et me posa toute en douceur la question:

-Tu as le choix: soit tu signes ce contrat, et tu m’appartiendras corps et âme jusqu’à la fin de ton existence, soit tu refuses de le signer et tu n’auras plus jamais l’occasion de me voir en dominatrice.

Quand je vis ma petite femme en face de moi, le stylo dans la main et le contrat dans l’autre, il était impossible pour moi de refuser. Je l’aime tant et mon but est de la chérir pour l’éternité. J’ai donc signé son contrat et je m’abandonnai, ainsi, entièrement à elle.

Quand je lui tendis le contrat signé, elle le posa sur le bureau et m’embrassa tendrement et amoureusement. Je voyais qu’elle était heureuse.

Elle me prit par la main et me dit avec un sourire narquois:

-Viens mon chéri, je vais m’occuper de toi.

J’étais allongé sur le lit, elle sur moi à califourchon. Elle me déshabilla entièrement. Chouette  !je vais pouvoir en profiter un peu ! 

 

cage de chastetéLa cage de chasteté

 

Elle sortit une cage de chasteté et me la fixa. Ensuite, elle me dit:

-tu sais mon chéri, si je t’ai fais signer ce contrat, c’est surtout pour t’éduquer.  Il n’y a rien de mieux que cette cage de chasteté pour commencer ton dressage. Mais ne t’en fais pas ! Tu pourras toujours t’occuper de moi sans ton sexe.

Elle ferma la cage de chasteté avec un cadenas et enfila la clé autour de son cou comme un collier. La clé tombait pile au niveau de son décolleté, c’était magnifique.

Ma maîtresse enleva son string rouge puis elle me le mit dans ma bouche. Je pouvais sentir sa merveilleuse odeur.

Ensuite, elle sortit un gode dildo qu’elle me fixa à la bouche, puis s’avança près de mon visage. 

Je compris qu’elle seule prendrait du plaisir ce soir.

Elle inséra le gode dans sa chatte et fit des vas-et-viens. Je  me prenais ses fesses en plein visage à chaque geste. Elle commença à mouiller. Je vis sa cyprine s’écouler le long du gode. Ensuite, elle se laissa envahir par un orgasme monstrueux quelle n’avait, malheureusement jamais, eu avec moi. Ainsi, elle ne se fit pas prier pour me le dire pour m’humilier un peu plus. 

À la fin, elle retira le gode de ma bouche, m’embrassa langoureusement et s’endormit dans mes bras. 

Cette nouvelle aventure ne faisait que commencer…

À suivre 

Please follow and like us:


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
5 comments on “La cage de chasteté : jeune homme soumis, une première expérience (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.