Les plaisirs BDSM et la Gastronomie !

BDSMGastronomie BDSM

 

Un matin plutôt humide et frais, l ‘idée me prend de me connecter sur un site. Mélanger les genres, les goûts et les saveurs, depuis toujours, cette idée me trotte dans la tête. Aimant le côté épicé et le gingembre, je me lance. C’ est alors que parcourant les pages, je tombe sur une annonce intrigante « gingembre et BDSM » : l’ Art De La Table« . Parce que cela m’intrigue voir m’hypnotise, je me mets à dévorer les lignes. C’est alors que je coule de plus en plus sur mon fauteuil. Etrange impression…Mons sexe durcit et prend vie, une humidité me gagne. Ma semence s’échappe goutte à goutte. C’est alors qu’une magnifique photo d’un homme objet en mode table basse apparait, l’esthétique des liens, l’impudeur de la position et l’electricité de la scène  est brûlante de vérité.

L’excitation me gagne.

Un soumis encagoulé et une paire de mains maniant du gingembre frais. Mon imagination s’active et une brûlure soudaine transperce mon gland. Je décide de laisser un commentaire. Après mure réflexion, je me lance.

Moi :  » Très jolie impression ! Mélanger l’ esthétique des cordes, le gingembre et ses mains gantées transperce et brûle littéralement mon moi profond. « 

Réponse surprise d’une femme dominante

 

Alors que plusieurs jours passent, je retourne voir cet article pour y lire les commentaires. Une Femme Dominante a répondu à mon commentaire. Elle a comme pseudo » Gingembreureuse »… Je transpire, ma bouche se noue. 

Elle :  » Si profond que ça..? Tu risques de te noyer méfies toi. « 

Je décide de répondre à son commentaire, s’ensuit un échange.

Moi : « Je nage très bien et de toute façon, il y a toujours une perche à portée »

Elle :  »  Je doute que tu puisses la saisir à temps, la descente est impressionnante. Prévois une bouet. « 

Moi  : »  Et des brassards »

Elle :  »  Cela ne servira à rien les nœuds sont coulants et le gingembre brûlant, à mon avis une serpillière serait beaucoup plus efficace « 

Moi :  »  Où sont donc mes kleenex ? « 

                        

La rencontre

 

Après plusieurs échanges, par commentaires interposés, nous décidons d’échanger nos coordonnées. Ainis, nous nous rendons compte que nous ne vivons pas loin, que nous avons des centres d’intérêt communs et surtout que la curiosité nous gagne. Nous décidons de nous rencontrer. Rendez-vous est pris de bon matin sur la place du marché. Après tout pourquoi pas, cela change des rendez-vous classiques. « Gingembreureuse » m’a demandé de lui envoyer une photo de moi et de passer à la pharmacie acheter du « beaume du tigre « et de tenir le sachet à la main. Et du fort en plus .. Pourquoi ?

J’ai par la suite très vite compris. Nous voilà donc face à face, moi légèrement déstabilisé. Elle, sereine et sûre d’ Elle. Ses yeux sont gris, ses cheveux blancs et courts, sa bouche rouge et dessinée, et sa hauteur lui donne un côté vestale. Mon souffle se coupe.

Nous discutons, parlons de tout et de rien. Les rires surgissent et les regards se croisent. Nous décidons de faire notre marché puis tout à coup nous croisons un vendeur de produits exotiques, évidemment du gingembre. Mon regard s’ illumine mais j’ essaye de rester discret. Raté..

-Attends je dois m’ arrêter.

Moi……….

-J’ imagine que tu as très faim ?

-Ai je le choix ?

-Le quoi ?

Ligoté par la femme dominante !

 

Tout à coup me voilà avec le sachet de gingembre dans la main droite et celui du » beaume du tigre » dans une autre. Impression plutôt étrange où se mélangent peurs et interrogations. Elle me demande de la raccompagner, ce que je fais avec plaisir.

-Rentres,  deshabilles toi, plus un mot sans que je te le demande ! À genoux!

-Bien Madame!

Ensuite, je me retrouve ligoté, façon table d’entrée, à genoux devant un canapé. Je sens l’odeur d une bougie allumée, les rideaux sont à demi fermées. Gingembreureuse s’ avance, pause un couteau, sort le gingembre et se met à s’ activer. Les cordes se tendent, s’ animent. Mes muscles commencent à brûler. Cependant, elle se lève, caresse ma joue, anime ma verge. Je sens son souffle sur ma nuque. Elle me montre le morceau, une partie en jus, une autre taillée façon plug. Elle s’approche, glisse un chapelet de tomates cerises dans ma bouche fraîchement ramenées du marché. Évidemment, elle vérifie la tension des liens, sort une cordelette qu’ elle passe délicatement autour de mes bourses gonflées.

-Mince ! où est le beaume ?

                                   

L’ambiance s’électrise !

 

Tout à coup, je sursaute, évidemment Elle s’amuse de ma réaction. Se place entre mes cuisses, enfonce un doigt d’ un coup sec, puis y place le morceau de gingembre taillé en plug. La réaction est immédiate. Mon anus chauffe et s’anime, une violence incontrôlable et je gémis. Ensuite, elle  se place devant moi, met des gants en latex, me manualise le sexe délicatement. Enfin, elle plonge ses mains dans le jus de gingembre. Je me tends de tous les côtés, je chauffe transpire et brûle. Elle s’ active avec délicatesse, manualise mon gland, se lève. J’entends le bruit d’un sachet. C’est alors qu’elle passe devant mes yeux et tend son pied.

-Lèche !

-bien Madame ! (le tout en gémissant)

Elle sort le « beaume du tigre »du sachet, active mon sexe qui coule, caresse délicatement ma rondelle. Je me tends. Son rire s’amplifie. Elle caresse mes testicules, délicatement, donc je bave sans retenue. Dès lors Madame pose une noix de beaume  sur chaque bourse. Je me cambre et je me retrouve ouvert et offert. Elle me flatte la croupe, son souffle s’ accélère, mes yeux s’ embrument. L’ ambiance s’ électrise.

-Maintenant tu vas te noyer Salope !

Please follow and like us:


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
8 comments on “Les plaisirs BDSM et la Gastronomie !
  1. tout d’abord je vous remercie pour cette narration j’ai pris beaucoup de plaisir à lire votre récit j’en salive à l’imaginer ,tant par les sensations reçu que le plaisir de vouloir partager se moments
    au plaisir de pouvoir dialoguer sur le sujet

  2. je suis très impressionné du scénario et très envieux je trouve l’idée très approfondie.
    Cela est très excitant.
    Quel moment rempli de plaisir et d’adrénaline

  3. Première fois que je lis un récit de ce « genre ». Je trouve ça très intéressant et espère qu’il y aura une suite. Merci pour la découverte.

    • tout d’abord je vous remercie pour cette narration j’ai pris beaucoup de plaisir à lire votre récit j’en salive à l’imaginer ,tant par les sensations reçu que le plaisir de vouloir partager se moments
      au plaisir de pouvoir dialoguer sur le sujet

  4. La mise en bouche oui. Le plat principal jusqu’à l arrivée chez Elle aussi. Le dessert a subi quelques arrangements. Merci pour votre lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.