Soumis Paul en dressage chez la sadothérapeuthe (6)

soumis

 

Quelques jours plus tard, soumis Paul fut appelé par Maîtresse Soraya.

– Bien, cette semaine s’est bien déroulée et tu as donné satisfaction comme tout bon soumis qui se respecte. Mais le chemin pour devenir un bon esclave est encore long. Donc voilà, vendredi soir, j’ai invité une amie et son mari, soumis bien évidemment, un couple que je connais mais que je n’ai pas vu depuis longtemps et une autre personne, une femme médecin endocrinologue et dominante. Tu as donc la charge de faire les courses et de préparer le dîner, ceci sous mon égide bien sûr. Donc cet après-midi, tu fais les courses et tu commences à préparer le dîner ce soir. Par ailleurs, pour le service demain, il est bien évident que les soumis seront à notre service et qu’ils t’aideront. Est-ce clair ?

– Oui Maîtresse Soraya.

– Parfait.

Une fois au supermarché, Paul se débrouilla seul pour trouver les victuailles nécessaires au repas du soir. La liste était longue et cela lui prit plus de temps qu’il ne le pensait à l’origine. Il devait se dépêcher afin de ne pas être trop en retard.

Lorsqu’il revint, l’heure avait tourné et Maîtresse Soraya lui fit remarquer sèchement qu’il était en retard. Elle le pressa de décharger le coffre de la voiture et de tout mettre au frigo. Une fois cela fait, elle commença à lui expliquer le menu et à diriger les préparations afin qu’il ne loupe aucune des recettes qu’elle avait prévu.

 

Arrivée de la première invitée et de son soumis

 

Après presque trois heures de travail acharné, tout était prêt et le plat principal cuisait tranquillement lorsque la sonnette retentit.

– Reste ici, je vais ouvrir.

Maîtresse Soraya se dirigea vers la porte d’entrée et ouvrit à ses invités.

– Ah, te voilà Charlène, comment vas-tu ?

– Très bien et toi.

– Très bien aussi, j’ai un nouveau soumis.

Maîtresse Soraya fit pénétrer ses invités et elle ne daigna pas regarder le mari de Charlène qui dut seulement s’agenouiller pour lui baiser les pieds.

– Tu as fait du beau travail avec ton mari, il est remarquablement bien dressé. Je vais faire pareil avec le mari de mon amie Pauline. Je t’en ai déjà parlé.

– Oui, tout à fait, tu m’as expliqué. Encore une convaincue, je pense que grâce à des femmes comme nous, la gynarchie progresse et sûrement plus vite qu’on ne le croit.

– Je pense que tu as raison, tiens, il est là. Allez le soumis, à genoux et baise les pieds de mon amie Charlène, il est en phase de dressage d’où ce léger retard.

– Je vois, mieux vaut tard que jamais.

– Il s’appelle Paul et sa femme me l’a confié. Tiens, je te présente Nicolas, le mari de Maîtresse Charlène. Pour ton information, c’est elle qui m’a formée à l’hypnose et grâce à elle et son site « transformale.free.fr », de nombreuses femmes peuvent mieux apprendre et comprendre ce qu’est la domination féminine.

– Merci Soraya, Nicolas va l’aider, ils vont très bien s’entendre.

– Je n’en doute pas, viens, assieds-toi sur le canapé. Tu prends quoi ?

– Humm, aurais-tu un Amaretto par hasard.

– Tout à fait, tu as entendu le larbin ?

– Oui Madame.

– Parfait, alors en avant, moi, j’en veux un aussi.

 

Arrivée de la deuxième invitée avec son mari soumis

 

Les deux femmes commencèrent à papoter lorsque la sonnette sonna de nouveau.

– Ah, voici Lucie.

Elle ouvrit la porte et une grande femme blonde apparut suivie par un petit homme qui devait être son mari.

– Ah, te voilà, il y a si longtemps.

– Oui, plus d’un an mais c’est passé si vite. Désolé pour le retard, Adrien s’est trompé de route malgré le GPS.

– Il n’est pas tard, prend place. Ah, au fait, je te présente mon amie Charlène.

– Bonjour, elle m’a beaucoup parlé de vous et de vos techniques. Je crois que j’aimerais aussi en apprendre plus à ce sujet.

– Le mari de Charlène, Nicolas, allez aux pieds pour saluer mon amie Lucie et mon nouveau soumis, Paul, aux pieds.

Les deux soumis s’agenouillèrent aux pieds de Maîtresse Lucie qui présenta à son tour son mari Adrien.

– Je m’assois, Adrien va aider les deux autres larbins, ne t’inquiète pas.

– Aucun souci, ils sont là pour ça.

La troisième invitée fit tinter la sonnette et Maîtresse Soraya lui ouvrit prestement la porte. Elles se saluèrent et Maîtresse Soraya la présenta à ses amies.

– Voici mon amie Aurélie, elle est endocrinologue et dominante, à table, elle nous expliquera comment elle peut mettre ses compétences au service de la domination féminine. Assieds-toi, tu prends quoi ?

– Je ne sais pas, un jus de fruit si tu as.

– Allons-y, Paul, un jus de fruit.

 

Dernière invitée, endocrinologue et dominatrice

 

Les trois femmes, une fois assises entamèrent une conversation politique. Les trois soumis se tenaient debout un peu plus loin, prêt à les servir sur demande.

– Paul, les entrées.

Paul s’exécuta et s’empara des entrées dans le frigo.

– Fais le service.

– Ils sont bien ainsi, nus à nous servir, c’est vraiment leur place.

– Tu en penses quoi Lucie ?

– Tout à fait d’accord, d’ailleurs, je vais sur le site de Charlène et je le trouve très instructif. Je pense que je vais utiliser tes méthodes pour trouver d’autres soumis, mêmes occasionnels. Adrien ne peut pas être partout et il fatigue un peu. De plus, j’ai hérité de ma grand-mère d’une bonne somme d’argent et d’une grande maison, du coup, j’ai besoin de monde pour s’occuper de tout cela.

– Merci pour mon site. Je pense que les techniques que j’ai développées sont très bonnes, cela facilite vraiment la soumission des mâles.

– En fait, je l’ai juste survolé mais le principe m’intéresse. Je suis médecin et beaucoup de mes collègues sont rétifs à l’hypnose, ils ont tords et ton site le prouve, cela peut être utilisé dans tous les domaines.

– Vrai, pour ma part, je vais l’utiliser bientôt sur Paul afin de faciliter sa soumission. Il est déjà bien soumis mais je veux en faire une soubrette, en accord avec sa femme et je sais qu’il y a encore du chemin. Avec l’hypnose, ce sera plus rapide et plus efficace.

– Et toi Aurélie, tu es endocrinologue, c’est pour les hormones je crois.

– Tout à fait, je m’occupe de tout ce qui a trait aux problèmes hormonaux ; hommes et femmes compris bien entendu.

– Ok, et vous êtes domina aussi.

– Tout à fait, mes compétences médicales sont parfois utiles dans le domaine de la domination féminine.

– Ah oui, en quoi ?

– Et bien, Soraya, je peux en parler ou pas à tes amies ?

– Oh oui, aucun problème, elles sont ouvertes à tout, ce qui ne veut pas dire qu’elles sont forcément susceptibles d’utiliser tes compétences.

– C’est vrai, aucune obligation, chacune est libre.

– En tant que psychologue, je suis toute ouïe.

– Et bien, disons que si vous souhaitez rendre votre mâle impuissant définitivement… – Quoi, tu peux les opérer pour…

– Non, je n’ai pas terminé, je peux leur faire suivre un traitement hormonal qui les rendra définitivement impuissants.

– Ah oui quand même, je ne pensais pas que cela existait.

– Demande à Lucie. Charlène se tourna vers Lucie.

– Alors ?

– Et bien, je te montre pour que tu comprennes, Adrien… « Aux pieds ».

 

Démonstration avec un soumis bien dressé

 

Le soumis se précipita aux pieds de sa Maîtresse qui lui demanda de se tenir debout. Elle baissa la culotte féminine de son mari et lui exhiba les parties génitales.

– Regarde, c’est devenu tout petit et tout mou. Charlène se leva et vint toucher le sexe du soumis.

– Extraordinaire, il est devenu un eunuque en quelque sorte…fascinant.

– Tout à fait, cela fait cinq ans maintenant, ceci grâce à Aurélie.

– En effet, c’est remarquable, maintenant, il est doux comme un agneau.

– Oh oui, ce qui n’empêche pas quelques corrections de temps en temps, surtout pour mon plaisir d’ailleurs.

– Et au niveau sexe ?

– C’est une très bonne petite lécheuse et j’ai des amants, voilà tout.

– Et bien, je vois que nous avons la même philosophie. Elles partirent toutes d’un rire commun et firent s’entrechoquer leurs verres.

– Paul, la suite…

Please follow and like us:


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
3 comments on “Soumis Paul en dressage chez la sadothérapeuthe (6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.