Surpris au travail sur un site BDSM par ma future sublime Maîtresse (3)

Surpris au travail sur un site BDSM par ma future sublime Maîtresse.

Nous voila sortis du bureau direction l’ascenseur.

Nous prenons l’ascenseur. Ma sublime Maîtresse se met à coté de moi et sa main attrape mon entre jambe en particulier la ceinture de chasteté. Elle tire sur le cadenas vers le bas puis vers le haut. Je tente de suivre le mouvement car c’est plutôt sensible. Elle lâche sa prise et sort de l’ascenseur. Je prends plusieurs secondes pour la suivre. Elle passe déjà les portes à badge. Je cours après elle comme un petit chien. Je la suis. Nous allons en direction du centre commercial, et rentrons dans un restaurant.

Le repas sera un moment agréable pendant lequel les questions sur mon expérience et  mes limites se mélangeront à des discutions sur les collègues de travail. La fin du repas arrive. Nous sortons et elle m’indique que nous allons chez moi. Elle veut visiter mon appartement. Elle a une voiture un super 5five diesel dont je me souviendrai toute ma vie ;-).  Nous voila partis. Il n’y a pas de circulation vu l’heure. Nous arrivons donc rapidement. Dans l’entrée du parking de l’immeuble, elle s’arrête et m’ordonne de lui baisser les pieds pour la remercier de l’avoir si bien conduit. Me voila me couchant entre le levier de vitesse et le tableau de bord pour atteindre ses pieds et les embrasser comme demandé.  Elle se gare à une place libre. Je me dépêche de lui ouvrir la porte.

site BDSMNous voila dans l’ascenseur. Elle m’ordonne de me mettre à genoux et de lui embrasser les pieds. J’ai très peur qu’un voisin ne prenne l’ascenseur au rez-de-chaussée. C’est un grand immeuble de plus de 10 étages, avec plus de 140 appartements ( ce ne sera pas le cas ). Ses instructions pour notre arrivée dans l’appartement sont égrenés  durant toute la montée et le trajet dans le couloir.

Elle a mes clefs et ouvre l’appartement. Je rentre avant elle et j’allume les lumières dans chaque pièce (entrée, cuisine, séjour, chambre sdb).

Je reviens dans l’entrée et me déshabille totalement comme demandé. J’ai un petit temps d’arrêt car elle  n’a pas fermé la porte. Maitresse est partie visiter l’appartement. Je suis nu à genoux dans l’entrée comme demandé par ma sublime Maîtresse. Elle ferme la porte en revenant du séjour et va visiter la chambre et la salle de bain. Une fois la porte fermée, je me sens rassuré (je ne serais pas vu par les voisins) mais je me demande ce qui va se passer

Les ordres fusent. Me voila à 4 pattes dans le séjour, elle s’installe dans le canapé et pose ses jambes sur mon dos. Elle me tend un bout de tissu qui est en réalité une cagoule. Elle m’ordonne de la mettre immédiatement.  Elle appelle quelqu’un sur son téléphone et parle de choses et d’autres puis conclut par ; « je lui donne une fessée pour toi ? » puis un grand éclat de rire.

Tu vas donc recevoir une fessée.

Je ne connaitrais que plus tard l’identité de la personne qui a répondu au téléphone.

Je compte les fessées à haute voix. Je dois compter jusqu’à 20 sur chaque fesse. A chaque erreur, le compteur repart à 0. Bien évidement, le rythme et l’ordre sera très changeant et je me trompe plusieurs fois.

Me voilà avec les fesses rouges. Après un passage par la salle de bain,  la Demoiselle se couche dans mon lit et me fait mettre à ses pieds. Son pieds se retrouve très vite à jouer avec ma ceinture de chasteté.

J’ai ordre pour le lendemain matin d’aller lui chercher son petit déjeuner et de ne la réveiller qu’en venant lui servir son petit déjeuner à 7H30. Le réveil doit se faire par un léchage de pieds.

Ma nuit fut courte et il me fut difficile de m’endormir. J’ai eu un réveil nocturne dû à la ceinture de chasteté. Je me réveille et pars chercher un pain au chocolat pour ma Maîtresse. Je rentre et prépare rapidement son café pour venir l’amener au lit comme demandé. Je rentre dans la chambre. Elle est déjà réveillée. Je lui baise les pieds et lui sers sont café. Je suis à genoux au pied du lit.

Heureux d’être son soumis mais relativement inquiet de la suite, dans ma tête s’affrontent le plaisir d’avoir rencontré une belle jeune femme dominatrice bdsm et la peur que cela soit connu au bureau…

A la fin de son petit déjeuner, elle se lève et va au toilette. Elle m’ordonne de lui préparer une serviette pour la douche. Je m’empresse d’aller chercher une serviette. Je choisis la plus moelleuse et douce. Je la pose bien en évidence et je ressors de la salle de bain et me mets à genoux dans l’entrée en attendant les prochains ordres. Elle sort des WV et rentre dans la salle de bain mais ne ferme pas la porte et se met nue…

Je baisse le regard m’interdisant de la regarder tout en ayant très envie de la voir. Elle rentre dans la douche et est donc Hors de ma vue mais mon excitation est forte et mon érection est interdite par la ceinture de chasteté … les douleurs de la nuit sont de retour. Un ordre fuse. Je rentre dans la salle de bain et ferme la porte… je rentre et je regarde  le sol. La douche coule … Je dois avouer que je jetais quelques regards en direction du rideau de douche. Je ne vois riens mais je devine ce qui relance mon excitation… et les douleurs associées…



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.