Tranche de vie avec une jeune femme dominante

jeune femme dominante

Chapitre 1 : la rencontre avec une jeune femme dominante

Nous nous étions rencontrés il y a huit mois Fanny et moi. Les premières rencontres avaient été assez difficiles et nous avions beaucoup trainé avant de commencer notre relation. C’était la première fois que j’investissais autant de temps dans une relation. Habituellement, j’aurais laissé tomber après deux rendez-vous  » infructueux » mais cette fois c’était différent. Dès notre première rencontre, j’avais senti en elle une attraction mutuelle. Je la faisais rire et je voyais bien qu’elle aimait être en ma compagnie. Assez rapidement, j’avais essayé de l’embrasser mais son doigt était venu me barrer la route et d’une voix douce elle m’avait expliqué qu’elle préférait attendre un peu que de se lancer dans une aventure sans lendemain. Je lui avais bien expliqué que j’espérais une relation plutôt qu’une aventure comme elle disait mais sa rhétorique m’avait mis KO et j’avais accepté. Notre « relation » ne devrait certainement pas souffrir de quelques semaines d’attente.

Quelques semaines m’étais je dit, mais tout de suite elle avait embrayé avec un superbe sourire et m’avait pris la main. Peut-être aurais-je dû retirer ma main et lui faire comprendre que ce que je voulais c’était l’embrasser sans retenue. Sentir cette passion brûlante m’envahir et enfin la raccompagner  chez elle ou chez moi. Mais j’avais l’impression que de forcer le passage eut été trop pour elle et que j’eus pu perdre tout. Cette main était tout pour moi un morceau d’elle même qu’elle m’offrait. Je m’en satisfaisais pour l’instant.

Après presque six semaines, Fanny m’invita à aller se promener en ville comme nous l’avions fait à maintes reprises. Elle était si belle avec son bonnet en laine, ses grands yeux noisettes tirant sur le vert et son immuable sourire. J’étais simplement heureux d’être avec elle. Nous parlions de tout et de rien et elle me guidait dans le dédale des magasins. Nous stoppâmes devant un magasin de lingerie. Elle regarda la vitrine quelques secondes puis me couvrit les yeux de sa main et me demanda :

-Qu’ as tu vu dans la vitrine ?

-mmmm, une nuisette brune, un ensemble soutien gorge / culotte rouge, une paire de bas avec porte jarretelles, …

-Mais encore ?

-Tu veux que je dise tout ?

-Oui, dis moi tout ce que tu as vu !

Sa main toujours posée sur mes yeux, je continuais tant bien que mal cette liste exhaustive des articles composants l’étalage du magasin. C’est alors qu’elle me demanda :

-De quelle couleur sont mes yeux ?

-Noisette avec une touche de vert foncé.

Je sentis ses lèvres se poser sur les miennes et commença alors un long baiser m’amenant rapidement à une érection comme j’en avais rarement eu jusqu’alors. Lorsque j’ouvris les yeux je me rendis compte du ridicule de la situation. S’embrasser devant un magasin de lingerie fine !

-Tu connais la couleur de mes yeux mais penses tu connaître mes mensurations ?

-Mouais dis je d’un ton assuré.

-J’aime beaucoup ce petit ensemble tabac. Penses-tu que tu pourrais trouver ma taille ?

Je lui souris gentiment et j’entre dans le magasin. J’en ressors vingt minutes plus tard avec sous le bras une superbe boite noire et cet ensemble taille 36 bonnet C, de la collection « leçon 125 mettre au pas, au trot, au galop ». 

Articles similaires:
Vie d'esclave dans un domaine (4): Le contrat de soumission
Du désir d'obéir à une Divine Dominatrice…
FARIDA, MAITRESSE BDSM
Ne jamais être familier avec sa supérieure hiérarchique au travail ! (1) : Surprise !
On ne naît pas soumis … On le devient
Régression (2) : Esclave de ma femme dominatrice
Soumis dans un domaine (2) : Premier jour avec les femmes gynarchiques
La déesse Masquée dominatrice : suite du mystère...
Fétichistes des jolis pieds de ma collègue domina (2)
Soumis encagé dans un rêve éveillé (10)
Soumis humilié par une jeune dominatrice
Une nuit avec ma belle dominatrice : un rêve éveillé (13)
Professeur soumis à son étudiante Domina (21)
La fille de l'hiver (2) : infernale dominatrice ?
Offert à une collègue dominatrice : Supérieure hiérarchique domina (6)
Soubrette mâle au service de jeunes dominatrices (8)

Du même auteur



    Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
    One comment on “Tranche de vie avec une jeune femme dominante

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.