Le valet soumis de la Mistress next door

valet soumis

Le valet soumis de la Mistress next door

Vous avez certainement vu le film  » the girl next door » qui devient synonyme de fantasme pour certains et de réalité pour d’autres. Pour ma part, j’ai toujours eu de sublimes voisines avec lesquelles j’entretenais de bonnes relations et mon fantasme était de me faire dominer par l’une d’elles. Mais vu que j’étais marié, ça restait dans mes envies inavouables.

Jusqu’à ce qu’un événement vienne bousculer ma vie. Je divorce et je me retrouve célibataire.

Cela fait quelque temps que je me suis séparé. J’ai décidé de changer un peu de vie et de me trouver un nouveau boulot. J’ai donc déménagé près d’un travail qui me plaît et dans un quartier sympa. Quelques semaines après, je vois une Femme, devant mon immeuble, en train de charger des cartons dans un fourgon de déménagement. Elle est sublime, brune et fine, elle se fait aider par un vieux monsieur, probablement un parent. Je propose naturellement mon aide et elle me remercie en me disant que ça devrait aller.

Je passe donc mon chemin.

Deux jours après, je recroise la même voisine dans l’accueil de l’immeuble. On se salue, et je lui demande, intrigué, si elle déménage. Elle me répond qu’elle prépare son départ qui est prévu dans une semaine. Elle a donc embarqué le gros de ses affaires. Je lui propose mon aide si elle en a besoin d’ici là.

Elle arbore un sourire magnifique et me regarde fixement, d’un regard superbe que je n’oublierai jamais. Je n’ai pas pu m’empêcher de baisser les yeux à un moment donné.

Elle s’est certainement aperçue qu’une rencontre de type D/s vient d’être enclenchée et je l’ai senti aussi. J’ai toujours été soumis, j’ai toujours été fétichiste des pieds soignés, que je peux embrasser, sentir et lécher. Cette voisine, appelons la Sylvie, était royale, avec des pieds fins, d’une blancheur incroyable, le contraste avec la pédicure rouge était tout simplement étincelant. J’essaye de résister à l’envie de me mettre à genoux devant cette beauté.

Elle le voit, et elle sent aussi son naturel dominant sur moi. Elle enchaîne de suite :

– J’aurai peut être du boulot à te donner. En souriant.

– Oui Madame, avec plaisir. Surpris.

– Bien, retrouve moi devant l’immeuble demain à 19h, tu m’aidera à démontrer des meubles.

Là elle ne souriait plus, elle prend les règnes. Elle fixe son regard sur moi et a conscience de son emprise qui m’emporte sans pouvoir résister.

J’approuve et je la quitte sur un air bizarre mais sur l’impression d’avoir fait une rencontre de rêve, exceptionnelle.

Le lendemain, j’arrive à l’heure, et elle arrive quelques minutes après et me dit :

– Bien, tu es à l’heure, suis moi.

Elle fait signe du doigt comme une chef. Je la suis étonné mais heureux quelque part.

En moins de 24 h, elle me traite comme sont valet soumis, et j’adore, cela commence à m’exciter.

Arrivé chez elle, elle m’ordonne, avec :

– Tu démonte ce meuble, tu le descend en bas au local poubelle.

– Oui Madame.

Je m’exécute et à la fin elle dit :

– Bien, je veux te voir ici demain à la même heure pour une autre tâche.

– Oui Madame.

Et je m’en vais.

Le lendemain, elle m’ouvre la porte, elle était habillée d’une robe noire velours, et d’un décolleté laissant entrevoir ses sublimes seins. Ses cheveux longs et bruns, Ses jambes étaient longues à ne pas en finir, d’une beauté à couper le souffle, elle chausse des escarpins et je peux toujours contempler ses magnifiques orteils. Elle m’ordonne de rentrer :

– Comment peux tu me remercier valet soumis ?

– Vous remercier ? Ehhh, je crois que vous vous trompez Madame, c’est moi qu’il faut remercier…

– Tu essaye de sauver ce qui te reste de fierté, soumis ? Une dominante ne se trompe jamais sur sa cible. J’ai dit remercie moi !!

– Je me met spontanément a genoux, et je dis timidement, les yeux baissés Merci, Maîtresse !

– Bah voilà ! Madame, je ne suis pas encore ta Maîtresse. Embrasse délicatement mes pieds et remercie moi petit valet soumis.

Là je suis aux anges, je me baisse, et le parfum de sa peau, la sensation de douceur sur mes lèvres me fait bander de suite. Je tente de me contrôler et d’embrasser délicatement.

Je reste longuement à les embrasser à tel point que je pourrais passer toute ma vie !!

Elle avance un pied, recule l’autre et alterne. Je cherche à la suivre à chaque fois.

– Oui voilà chien, tu es à ma Merci maintenant, tu sera obéissant j’espère ??

– Oui Madame, Merci Madame.

– Très bien ! Suis moi à quartes pattes.

Elle se met sur son canapé et me demande de me déshabiller. Je m’exécute.

Elle me demande de m’allonger sur le dos. Elle fait tout ceci en regardant sa télé, et avec une aisance et indifférence impressionnantes. Elle montre de l’index ce que je dois faire. Je m’allonge, elle lève les jambes et me met ses plantes de pieds sur le visage, je respire à travers l’infime espace entre ses pieds, difficilement. Elle ne bouge pas et ne dit pas un mot, je savoure le moment. Elle met tout le poids de ses jambes sur mon visage et m’écrase, je n’arrive plus à respirer, ce qui me fais bander.

Elle m’interpelle :

– Je t’ai autorisé à bander chien ?

– MmmmMmm(N’arrivant plus à parler)

A suivre…

Madame Sylvie/ Serviteur alex.

Articles similaires:
NAISSANCE DE MARTINE (1) : HOMME SOUMIS ET DOCILE
Après 4 mois d'attente... ma maîtresse!
Grâce à SLAVE SELECTION, rencontre avec ma voisine dominatrice
I.SON EXCELLENCE NOUR, PRINCESSE DE SLAVE SELECTION
L’ ESCLAVE SEXUEL DE MARIANNE
La cage de chasteté
PRISE DE POSSESSION DE LA LOPETTE SOUMISE (IV)
Ma nouvelle Maîtresse : ma logeuse (8)
Homme soumis à instructrice dominatrice (2)
La Maîtresse, ses filles (3) et leur soumis
Rencontre du métro : la formatrice SM (2)
Nouvelle vie d'homme soumis au bureau (8)
Janine, femme dominatrice, ma première Maîtresse (1)
Les petites croix de mon épouse dominatrice !
Nouvelle nuit sous les pieds de mes deux Maîtresses dominas (5)
Récit d'une rencontre réelle avec une femme dominatrice !


Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.