Votre chéri est-t’il fait pour être sous votre domination ?

Bonjour à vous tous,  vous pouvez m’appeler Kagura. Je suis une Dominatrice depuis quatre ans avec pour unique esclave mon fiancé. J’aimerais, au travers de mes différents articles, vous faire partager MA vision de la domination et tout ce qui va autour. Ce sont MES conseils et MON avis. J’insiste bien sur le pronom personnel, car chacune des femmes dominas ont leurs pensées et leurs méthodes. Je ne me contente que de vous parler de ce que JE pense, donc évitez d’imaginer que je veux imposer mes idées. Vous pourrez également, grâce à mes récits basés sur mes actes réels, vous donner un avis sur mon style.

Quelles sont les bases ?

Après avoir découvert par vous même (ou pas) ce monde merveilleux du femdom, vous vous êtes sûrement déjà demandées, soit en lisant des articles ou en regardant peut être des vidéos, comment faire pour réussir à faire dériver votre homme dans le plaisir de la soumission.

En réalité, ce n’est pas forcément très évident de réussir à faire en sorte que votre époux adhère totalement à ce mode de vie. Il y a plusieurs types de domination à mes yeux : le fantasme provisoire de la femme puissante à qui on obéit, et une domination en temps réel, où le mari ne vit que pour sa dame (je détaillerai ces dires dans un prochain article).

Certains hommes peuvent fantasmer rapidement mais ne seront absolument pas prêts à être entièrement à votre service. Nous connaissons toutes des amies (ou vous-même) avec un compagnon râleur, qui regarde son match sur le canapé et demande qu’on lui apporte sa bière, et ne participant jamais aux tâches quotidiennes dans la maison. Dites vous déjà qu’un homme de ce genre a très peu de chances ne serait-ce que d’avoir des fantasmes de soumission. Si il lui arrive d’avoir une petite envie d’un soir, très souvent après la séance il va s’endormir après avoir joui. Vous pourrez donc profiter de temps en temps de ce petit plaisir, mais ça restera nettement moins fort et excitant qu’un véritable contrôle de son âme.

Car un soumis vit pour VOUS, son avis ne compte plus, ou du moins nettement moins. Pendant un simple acte fantasmatique, il sera excité par un contexte de domination, mais ne sera pas pour autant vraiment soumis à vous. Je peux vous garantir que le plaisir mental n’est pas le même, et c’est ça le coeur d’une vraie dominatrice : la satisfaction cérébrale, menant à une excitation sexuelle.

A t’il le caractère recherché ?

Par contre, il y a des traits de caractères que certains hommes ont, et qui sont révélateurs de leurs inavouables désirs. Les plus flagrants et infaillibles sont :

  • Il n’est pas du genre à vouloir du sexe régulièrement
  • Votre chéri vous aide (voire fait absolument tout) dans les tâches ménagères
  • Vous apercevez ses petits regards envieux envers vos vêtements un peu sexy (par exemple une jupe en cuir)
  •  Il est très attentionné sur votre santé, envers votre corps. il vous demande souvent comment vous vous sentez, vous fait des massages…
  • Plusieurs fois par jour, il vous dit  à quel point il vous aime
  • Il n’hésite pas à abandonner ce qu’il fait pour vous rendre service. Par exemple, aller vous chercher en voiture dans un endroit éloigné du domicile alors que vous pouvez rentrer en bus. Il peut arrêter son travail car vous lui avez demandé de faire couler un bain… vous voyez l’idée 😉
  • Il est de nature très calme, très doux, poli
  • Vous regarder même habillée de façon parfaitement normale peut lui donner des érections

Prenez vous en main !

Si votre chéri correspond à au moins 4 des points énoncés si dessus, c’est qu’il est parfaitement taillé pour le poste. Si il a les 8 points, n’attendez plus !

Etre serviable et attentionné fait partie de la base d’une relation soumis/dominante. Dans le cas où vous désirez mettre en place une telle relation, il y a plusieurs façons de l’aborder.

-Soit vous le lui dites directement, ce qui aura le don si jamais il était intéressé, de le rendre fou de joie. Par contre si il refuse, il va vous craindre et ça deviendra impossible de le rendre soumis.

-Soit (ce que je préfère) vous lui faites une séance de domination endiablée un soir, sans prévenir. Après une telle prise d’initiatives, vous verrez que ça sera beaucoup plus simple de parler et d’établir les bases de votre nouveau mode de vie.

Sur ce point je ne peux pas donner un avis impératif car chaque couple possède sa façon de faire, vous devez avoir confiance en vous. Mais pour votre grand plaisir, je vous donnerais dans d’autres articles comment réaliser des techniques de domina au lit et au quotidien pour que tout se passe bien, et que vous prenez un maximum de plaisir !

Comment gérer le début de relation ?

Dites vous bien que dans tous les cas, jamais vous ne pourrez imposer à votre conjoint la soumission. Si il ne veut pas, rien ne le changera. Pas besoin d’essayer des vêtements fétichistes car ça ne lui fera aucun effet. De plus, il faut progresser petit à petit. L’erreur fréquente des nouvelles maîtresses est de, du jour au lendemain, faire de leur mari une vraie sous merde.

Cela doit être progressif. Petit à petit, surprenez le, imposez des règles. Soyez attentives à son humeur aussi. Si il est fatigué après une journée de travail ou à l’air énervé, lâchez du leste et soyez aux petits soins. Mais continuez d’imposer légèrement votre contrôle. Si par contre il est de bonne humeur et tout, essayez d’être plus stricte. Avec le temps, vous verrez qu’il deviendra de plus en plus accro !

 



Si vous avez aimé cette histoire et aimeriez en lire d’autre, n’hésitez-pas à laisser un commentaire. L’auteur pourra ainsi savoir que vous avez apprécié son récit et cela l’encouragera à en écrire d’autres. Vous pouvez, également, donner votre avis sur le sujet abordé. Merci pour votre support.
21 comments on “Votre chéri est-t’il fait pour être sous votre domination ?
  1. Bonsoir madame,
    pour vous livrer un avis d’homme soumis, je trouve votre approche pour emmener un homme dans la soumission tout à fait juste et subtile.
    Hâte également d’en savoir plus.

  2. Je pense que 90% des hommes sont soumis, beaucoup s’ignorent mais une CB et hop!! Il fera tout ce que tu voudras et en redemandera !!!!

    • Hmm… Je n’en suis pas si sûre. Je ne suis pas certaine d’avoir bien saisi votre façon de penser, mais si vous croyez que l’amadouer avec de l’argent est un moyen de le soumettre, c’est absolument faux. Vous pourrez lui acheter une Ferrari, si il ne veut pas vous lécher les pieds, c’est mort mdr.

      Forcer la chose va surtout frustrer et énerver ceux qui n’ont pas ces envies de soumission. J’ai dû attendre près de 4ans avec mon fiancé (sur 11ans de relation à l’heure actuel) pour trouver le bon moment et pouvoir en faire mon servant.

      C’est pareil pour une femme dominatrice —> utiliser ce contexte un soir et l’être véritablement c’est le jour et la nuit.

      Ce genre de natures ne sont pas ancrés chez tous les hommes. Ya les fantasmeurs (qui sont la majorité) mais les vrais soumis sont extrêmement rares. Il n’y a qu’à voir le peu de moneyslaves trouvables pour s’en rendre compte

      • Mon premier mari était du genre à regarder la télé avec une bière à la main pendant que bobonne faisait la cuisine et le ménage. Un jour, j’ai dit, trop c’est trop… clic.clac… et le voilà transformé en véritable petit catin obéissante. La CB, cage de chasteté a le pouvoir de faire des miracles…

        • Haha, je vois !
          En ce qui me concerne, chasteté ou pas, ça ne change rien. Mon homme n’est pas un forcené, et ne se masturbait presque jamais,du moins ça ne changeait absolument rien pour lui. Aujourd’hui je l’autorise à une éjaculation/mois, et il ne se plaint pas du tout. On peut très bien prendre du plaisir ensemble sans finir la dessus (j’adore le tease and denial). Je pense qu’il n’y a que les gros pervers qui ne peuvent pas se retenir, et je sais pas si forcer la soumission de cette façon est vraiment une bonne idée 😡

          • Cédez une chose aussi essentielle que son identité masculine, voir son sexe réduit à une petite chose inutile en cage, tout juste bonne pour uriner, provoque un fort impact psychologique.
            Mais surtout, le port de la cage provoque un degré d’excitation jusqu’alors inconnu pour l’encagé.
            Le fait de ne pas pouvoir avoir d’érection lui apporte un nouveau plaisir et une TRES forte augmentation du désir. Cela change totalement sa façon de voir les choses et paradoxalement il devient plus sexuel qu’avant. Il est toujours prêt et il a toujours envie de sexe.
            L’encagé va donc tout faire pour satisfaire sa Maitresse, et y prendre un plaisir absolument. Et cela veut dire qu’il va bien s’occuper d’elle, être sensible à la satisfaire, répondre à toutes ses attentes et avoir envie de la satisfaire en tout point tout le temps. Ce qui est très excitant pour la Domina.
            C’est évident que l’on ne force pas un homme a la soumission, mais garder son homme excité et dans une perpetuelle volonte de servir, ou, pour lui, le simple fait de faire la vaisselle devient un plaisir sexuel intense, est très efficace sur le long terme et particulièrement ennivrant.

  3. Mes respects Maîtresse Kagura,

    A vous lire, on rescent votre maîtrise implacable dans la domination de votre sujet.Je reste bouche baie devant votre détermination et votre imagination.

    Pouvez-vous nous expliquer comment votre envie de dominer est née ?

    L’amour de votre compagnon est primordial. Est-ce son amour pour vous qui le stimule à vous obeir ?

    • Coucou toi, déjà merci pour ton commentaire !

      Bah en vrai, je pense pas vraiment que ça soit venu comme ça. Comme je l’ai dit dans mon témoignage, par nature j’suis sadique et depuis que je suis une gamine j’ai toujours été tête brulée, aimer diriger etc. Donc j’pense que avoir découvert le femdom par pur hasard a juste complété mon « moi ».

      De plus, oui, tu as touché le point un peu. Pour moi, une bonne relation de domination doit avant tout être amoureuse. Je suis d’un sadisme extrême, tu n’imagines pas à quel point je pense ^^’. Mais mon chéri m’aime et est prêt à endurer pour moi. Et à l’inverse, je le couvre d’attention et de ce qu’il aime aussi en retour. A mon avis, les maîtresses connues (Tangent, Cybill, Iside…) sont surtout des femmes vénales. Pour pouvoir gérer autant de soumis différents et avoir l’esprit tranquille, c’est impossible. Seul leurs tarifs délirants (je crois que certaines montent à 1000$ pour 1h30) les motivent.

      Moi par exemple, il m’est déjà arrivé, avec l’accord de mon compagnon, d’introduire quelqu’un à devenir un pain slave, mais gratuitement, parce que j’aime ce que je fais et je ne cherche pas rémunération. Cependant, j’ai juste pu calmer mes pulsions destructrices, je n’y ai pas trouvé le même plaisir qu’avec mon homme.

      Tout ça pour dire que tu as plutôt raison, je n’aurais jamais pu être une maîtresse correcte sans avoir un amour fort pour mon esclave 🙂

  4. Excellent article qui donne une tres bonne vue de la façon dont vous procédez, et qui va, j’en suis certain, donner des idées à beaucoup.

  5. Nombreux sont les prétendants , peu sont sont élus.
    La meilleure des soumission est celle qui ce fait par amour , je trouve votre temoignage admirable.

  6. Bonjour Madame Kagura,
    Déjà un grand merci pour la qualité de votre article.
    J’ai une petite question : serait il possible de nous indiquer une méthode pour amener sa compagne a vous dominer ?
    En effet ce n’est pas évident de trouver de se déclarer mari soumis…
    Je vous en remercie par avance et vous souhaite une excellente continuation.
    Très respectueusement.

    • Coucou Bruno !
      Tout dépend de la femme avec laquelle tu vis ^^
      Ton message est intéressant, je vais songer d’y faire un petit article détaillé :p

      Mais si je peux te faire une petite réponse brève, toutes les femmes ne sont pas forcément domina. Ca ne se force pas, ça doit être ancré en elle. Si tu vis avec une épouse plutôt stricte, qui ne se laisse pas faire et tout (tu vois ce que je veux dire) je ne te cache pas que tu as toutes tes chances.

      Ne le lui dit pas de façon crue « Domine moi ! » ptdr
      Il faut que tu tentes une approche comme « que penses tu si j’étais sous tes ordres? » sur un ton ironique. En fonction de sa réponse, tu sauras tout de suite si ça sera bon ou pas !

  7. Très belle approche de la relation de soumission.
    C’est si simple quand on prend son temps pour imposer ses idées à son soumis.
    Je ne sais pas si la majorité des hommes sont soumis, mais moi, je crois en la supériorité de la femme et à son immense pouvoir dans la relation bdsm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.