Ma conquête, Maîtresse dominatrice, me met en condition (6)

| |

La traite du soumis par sa Maîtresse dominatrice  

Alors que Maîtresse M, Maîtresse dominatrice, discutait tranquillement avec Madame K en sirotant leur verre de vin, pour ma part, je perdais peu à peu ma lucidité.

C’est le changement de rythme du plug que gérait Maitresse M qui me ramenait à chaque fois à la réalité.

Entre la pompe et la stimulation prostatique, je ne mis pas longtemps à avoir un orgasme.

Mais cela n’arrêta pas ces Dames.

  • Oh, il a déjà fini ? demanda Madame K

 

  • Non, rassure-toi, ce n’est que le premier jet… répondit en souriant Maitresse M en ralentissant le rythme du plug

La pompe continuait et l’effet de succion m’empêcha de débander complètement.

Au bout de quelques instants qui me parurent une éternité, ma verge était à nouveau tendue et je m’étais habitué au rythme du plug.

Mais mon répit fut de courte durée.

Maitresse M accéléra le plug, ce qui eut pour effet de me faire lâcher un petit « Ahh ! »

Conséquence immédiate, elle se leva et, prestement, je me retrouvais avec le bâillon boule fixé sur ma bouche.

  • Je ne veux pas t’entendre ! asséna-t-elle

J’acquiesçai à moitié dans les vapes d’un hochement de tête.

J’avais déjà abandonné toute résistance mais à ce moment, je lachai tout et acceptai de laisser mon corps réagir de lui même.

J’avais alors senti plusieurs fois ma semence sortir et être aspirée, je ne luttais plus.

Complètement perdu et désorienté, je ne prêtais même plus attention à mes dominatrices qui se délectaient du spectacle.

Fin de la traite

Je réalisai, soudainement, que la pompe et le plug s’étaient arrêtés.

J’étais complètement vidé et mon corps commençait à se relâcher des spasmes qu’il avait subi.

Reprenant peu à peu mes esprits, j’entendis l’échange entre Maitresse K et Madame M :

  • Maintenant qu’il est vide, profitons-en pour le parer de ses nouveaux atouts

 

  • Avec grand plaisir… mais je vois que tu avais tout prévu !

 

  • J’aime être prête quand, je détecte un tel potentiel

Elle éclatèrent de rire alors que j’étais toujours à moitié dans les vapes.

  • Retire ça, j’apporte le nécessaire, dit Maitresse M

 

  • Avec plaisir, répondit Madame K.

Je sentis la pompe libérer ma verge qui se rétracta immédiatement.

Alors que Maitresse M posait un bandeau sur mes yeux, Madame K détacha mes poignets et mes chevilles.

  • Retourne toi ! m’ordonna Maitresse M.

Avec un peu de mal, je me mis sur le dos.

Maîtresse dominatrice

La pose des bijoux par ma Maîtresse dominatrice

J’ai alors sursauté lorsque Maitresse M apposa la glace sur ma verge déjà au repos.

Celle-ci se rétracta encore plus.

C’est ce que voulait ma Maitresse qui, immédiatement, posa un anneau enserrant mes testicules.

Sans retirer la glace, je sentais qu’elle manipulait ma verge pour y glisser divers anneaux.

  • C’est joli, en rose… dit Madame K.

 

  • Et en plus elle est réglable. répondit Maitresse M.

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, je sentis mon gland enfermé et j’entendis le « clic » du cadenas.

Je me retrouvais le sexe encagé.

  • Voilà une chose de faite, dit Maitresse M.

 

  • On passe à la suite ? demanda Madame K.

 

  • Bien sûr, il faut lui mettre son collier en accord avec la cage, à toi l’honneur.

Madame K vint au dessus de ma tête, elle retira le collier que j’avais autour du cou.

Elle fit passer devant mes yeux un autre collier, plus large, en cuir rose, muni de quelques anneaux.

  • Celui-là est fait pour toi, dit-elle en me souriant.

 

  • En plus, il est très pratique, ajouta Maitresse M, assieds-toi !

Je m’exécutai.

Collier et menottes au programme!

Madame K passa le collier sur mon cou, puis vint le fermer dans ma nuque.

Maitresse M me montra alors 2 paires de menottes assorties au collier.

Elle en donna une paire à Madame K qui les mit autour de mes poignets alors que Maitresse M mettait l’autre paire à mes chevilles

D’un mouvement de tête, Maitresse M donna l’acquiesement à Madame K qui retira mon bâillon.

Elle posa ses mains sur mes épaules, et d’une légère pression, m’ordonna de m’allonger.

  • Ne bouge pas ! ordonna Maitresse M

Madame K saisit mes poignets pour les attacher aux pieds de la table, alors que Maitresse M faisait de même avec chevilles.

  • Et maintenant tu vas t’occuper de Madame K, me murmura Maitresse M

Alors que Maitresse M alla se poser dans le fauteuil, Madame K vint s’assoir sur mon torse et avança son intimité vers ma bouche;

  • Il va falloir te servir de ta langue, dit Maitresse M.

 

  • Et pas pour parler, ajouta Madame K.

 

A suivre

Please follow and like us:
Previous

Un meuble pour une Maîtresse dominatrice (5)

La soubrette mâle et les jeunes dominatrices (24): humiliation publique

Next

1 réflexion au sujet de « Ma conquête, Maîtresse dominatrice, me met en condition (6) »

Les commentaires sont fermés.